Articles

  • Lai véture di Roi - 16 janvier

    Paru dans le Quotidien Jurassien du 6 janvier 2017
    Lai véture di Roi
    Grant-Pére raiconte : « Le ché de djainvrie, nôs f’sïns les Rois. Moi, i étôs Melchior. I poétchôs l’étoile. Nôs étïns trâs vétis en maîdges. Les âtres nôs cheûyïnt. Nôs tchaintïns de mâjon en mâjon. Çoli s’ât predju. »
    Lucas s’ dit qu’è poérrait âchi tchaintaie les Rois po diaingnie dous trâs sôs. È yi feut aijie de déchidaie dous âtres compaignons. Èls aint fixè ènne étoile â bout d’ïn soûeta. Èls aint détieuvri des corannes en paipie d’oûe. Grant-Pére (...)

  • Le bonhanne de noi - 16 janvier

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 13 janvier 2017
    Le bonhanne de noi
    Un charmant poème de Jacques Prévert (1900-1977) adapté en patois.
    Dains lai neût de l’huvie
    Ch’vantse ïn grant hanne bianc.
    Dains lai neût de l’huvie
    Ch’vantse ïn grant hanne bianc.
    Ç’ât ïn bonhanne de noi
    D’aivô ïn tchelat en bôs,
    Ïn grant bonhanne de noi
    Euryaincie poi le fraid.
    Èl airrive â vlaidge.
    Èt voit de lai lumiere.
    Le voili raichurie.
    Dains ènne petète mâjon
    Èl entre sains caquaie ;
    Èt po se rétchâdaie
    Se siete (...)

  • Ïn tchave aivâriciou - 20 janvier

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 20 janvier 2017
    Ïn tchave aivâriciou
    Le Thiophile croûje yun d’ ses caim’rades de service qu’é l’ capiron tot dépyeumè.
    -- Mains, Milat, qu’ât-ce qu’è t’é airrivè ? Toi qu’aivôs ènne si bèlle tchoupe è Colombie. Te t’ sovïns ? Ès t’aivïnt oblidgi è lai copaie. T’étôs fô d’ raidge.
    -- Ç’ât qu’i aî t’aivu bïn des enmiedges. Mon paitron m’é fotè lai pâle â tiu. Mai fanne m’é tyitie. I aî predju mes pois en ènne neût.
    -- Moi âchi, i seus v’ni tchâve. Pe en ènne neût, cment toi. Mains en (...)

  • Bé djâsaidge 3 - 27 janvier

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 27 janvier 2017
    Bé djâsaidge 3
    Un bouquet d’expression populaires patoises recueillies chez Simon Vatré.
    A È ryut c’ment ènne sope â boudïn.
    B Son rére-papon é baittu â Sondrebonde.
    C È y en é que sont aidé sôles de ne ran faire.
    D È faît bïn soîe po comptaie ses sous, sai bochatte ât aidé veude.
    E Vengne ton soile dains la tiere sâbiouse ét ton biè dains lai tiere borbouse.
    F È dait aivoi ènne gruatte c’ment ènne épiondge, poche qu’èl é aidé soi.
    G È n’y é pe de pus (...)

  • Des boénnes aidrasses - 4 février

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 3 février 2017
    Des boénnes aidrasses
    Le Zèpe vai se conféssaie : « Pére, i aî commis l’ péchè d’ lai tchie. »
    -- Çoli peut airrivaie en n’impoétche quél hanne, yi dit le prétre qu’aivait d’ lai compregnoûere èt peus qu’aivait è pô près l’ meinme aîdge que lu.
    -- Aîye, Pére, mains moi, ç’ât pus mâvaîs, baîboéye le Zèpe. Ç’ât d’aivô ènne fanne mairièe.
    -- Ah bon ! Laiquélle ?
    -- I n’airrive pus è m’ sovni.
    -- Fais ïn éffoûe, Zèpe. I veus t’édie. Çoli s’rait des côps d’aivô lai Guite (...)

  • Son vélo d’hôtâ - 10 février

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 10 février 2017
    Son vélo d’hôtâ
    Ç’n’ât p’ bon po vôs de dmoéraie tote lai sainte djoénèe dains l’ poiye è révijaie çte laivimaidge. Vôs v’lèz vni tot en crevure. Vôs èz fâte d’ l’embrue.
    Mains, Dottoè, i n’ peus quasi pu martchi.
    Vôs s’ sovïntes des toués qu’ vôs f’sïns en vélo ? Vôs nôs en èz prou djâsè. Des cras, des déchentes, èt peus d’ nové des cras. Les Randgies, Sïnt-Ochanne, Épavelès. Vôs étïns ïn tot foûe.
    Oh bïn, po l’ vélo, ç’ât tieud. Ç’ n’ât pus qu’ïn seuv’ni.
    I (...)

  • Prudeince - 17 février

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 17 février 2017
    Prudeince
    Ci Rico, çoli fait è poènne trâs snainnes qu’èl é l’ permis. È n’é p’encoé de dyïmbarde, è prend cée d’ ses poirents. È rôle cment ïn brije-cô. Le pé, ç’ât qu’è boit. È n’ dairait pe, è l’ sait bïn. Po ïn nové conducteur, piepe ïn voirre de vïn, piepe ènne biere.
    Le Rico rôlait de Beun’véjin contre Niungnéz, chu ci long bout drèt. En fevrie, lai vie ât bïn s’vent dgeâlèe. Mon Rico zigzaguait, taintôt è gâtche, taintôt è drète. Drien l’ sellie v’niait bïn (...)

  • Aittaitch’ment, détaitch’ment - 24 février

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 24 février 2017
    Aittaitch’ment, détaitch’ment
    C’ment dit lai tchainson : « Tiaind qu’ te v’niais le soi tchie nôs, te me dyôs que te m’ainmôs, peus moi lai dôbe i le craiyôs. » Les hichtoires d’aimoé se r’sannant quasiment totes. Aivaint c’était meu, aiprés, mai fé, aprés.. ?
    È y en yun que dyait : « Tiaind qu’i allôs en lôvre tchie l’ Alyre, qu’i fréquentôs yote Lison, qu’ nôs étïns sietès â poiye chus l’ canapé, an n’airait p’ poéyu péssaie lai main entre nôs dous, taint qu’i (...)

  • Byandine sait comptaie - 3 mars

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 3 mars 2017
    Byandine sait comptaie
    Èlle n’é que quaitre ans, lai p’tète Byandine, mains èlle sait dj’ comptaie. È fât lai voûere tiaind qu’elle djue d’aivô sai grant-mére.
    -- Cobïn qu’ t’és d’ doigts, Byandine ?
    -- I en ai brament, répond çte yutïnne baich’natte.
    -- Ne fais p’ lai dôbatte. Chu çte main, t’en és cobïn ?
    -- Cïntye.
    -- Èt peus chu l’âtre ?
    -- Cïntye âchi, paidé.
    -- Èt peus en tot ?
    -- Dieche, mains d’aivô les atchailles, çoli fait brament.
    -- Petète maliciouse, (...)

  • Les tchioûeres de dains l’ temps - 10 mars

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 10 mars 2017
    Les tchioûeres de dains l’ temps
    Ci en d’vaint, nôs n’aivïns p’ de " salle de bain ». Nôs allyïns pichie èt tchiere en l’étâle, bïn â tchâd drie les vaitches. È y en aivait qu’aivïnt conchtrut ènne caboénatte ch’ le creux d’mieule. Ès s’ bottïnt è crepéchon chu ïn ptchu po faire yote aiffaire. L’étron tchoéyait droit dains l’ creux d’ mieule. Ès s’ pannïnt l’ tiu d’aivô di paipie d’ feuye pendu en ïn çhiô poi ènne chnoûere. Tchie les Roudges, c’était « Le Jura " ou bïn " (...)

  • Poûere djûene hanne - 17 mars

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 17 mars 2017
    Poûere djûene hanne
    Dous fannes s’eur’trovant. Èlles ne s’étïnt p’ revu dâ brâment longtemps.
    -- Yé, Fidélia, qu’ çoli m’ fait piaiji de te r’voûere.
    -- Moi aich’ bïn, Trinatte. Eh ô, le temps pésse. C’ment qu’ès vaint, ces dous afaints.
    -- Oh, ç’ n’ât pus des afaints. Lai baîchatte, çoli fait dj’ dous annnèes qu’èlle ât mairièe.
    -- Ah bon ? D’aivô tiu ?
    -- Ïn djûene hanne des fïns meus. Èlle ne poéyait p’ trovaie moyou. Fidyûere-te, è fait le dédjûenon, le dénè, le (...)

  • Bé djâsaidge (4) - 24 mars

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 24 mars 2017
    Bé djâsaidge (4)
    D’après Simon Vatré.
    A Èlle pésse dôs vot’ nèz sains vôs bèyie l’ bondjoué.
    B È fât vengnie lai grainne de salaîdge en lai véye yune.
    C D’aivô les çhoés de saivûe, an fait ïn bon r’mède po lai purésie.
    D Dire sèpt côps : sèpt saitchats pieins d’ tchie satche, t’és tchie dains ènne véye tiaissatte.
    E Çtu que tïnt l’ sait ât chi coupâbye que çtu que bote dedains.
    F Mai bionde é di saing d’ rainne : i n’airrive pe â lai rétchâdaie.
    G D’ïn (...)

  • Predju, ïn pieinteusse - 31 mars

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 31 mars 2017
    Predju, ïn pieinteusse
    Tiaind qu’ l’Isabèlle fréquentait l’Eusèbe, sai mére l’é aivtchi :
    -- Te n’ dairôpes le mariaie. Te s’rés malhèyerouse d’aivô lu. 
    L’Isabèlle réponjait : 
    -- I l’ainme. I veus l’ tchaingie. 
    -- An n’ tchaindge pe ïn pieinteusse. Révije ton pére. I l’ai mairiè mâgrè sai croûye pâchion po lai botoille. Ç’ât lai pus grosse crevèe qu’i ai fait. Tyite ton amoérou, èl ât encoé temps.
    Lai baîchatte n’é ran v’lu oûyi. Ès s’ sont mairiès. Les premies (...)

  • Poûechon d’aivri - 7 avril

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 7 avril 2017
    Poûechon d’aivri
    Ès sont tus en lai tâle po lai moirande. À murat, è y é ïn calendrie que pend. An peut yére : Saim’di, premie d’aivri 2017. Le laividjâse soénne. Lai mére prend l’aippairoye : « Ô, èl ât li. I vôs l’ pésse. » Èlle dit en son hanne :
    -- Amédée, ç’ât po toi.
    -- Tiu qu’çoli peut étre en çt’ hoûere-ci ?
    -- Ç’ât ïn concoué, dit lai mére.È pairât qu’ t’és dyaingnie.
    -- Ç’ n’ât p’ possibye. I n’ fais djemais d’ concoué. Èt peus, qu’ât-ce qu’i airôs dyaingnie (...)

  • Lai cieutche d’ lai véjine - 21 avril

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 21 avril 2017
    Lai cieutche d’ lai véjine
    Tchéque annèe, aiprés lai mâsse di Grant-Djûedi, nos cieutches s’envoulant è Rome laivou qu’èlles sont eurc’ies poi l’ Pape lu-meinme que tïnt è les r’méchiaie po yote dévoûement â sèrvice di peupye de Dûe. D’vaint yote retoué, è yôs bèye des p’tèts crômas, chutot des ûes d’ Paitçhe, tus môlès, des roudges, des djânes, des bieus. Èlles les léchant tchoére dains les nids qu’ les afaints aint préparès d’aivô d’ l’étrain.
    Le p’tèt Roland ainme (...)

  • Prayieres és sïnts - 28 avril

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 28 avril 2017
    Prayieres és sïnts
    È y des sïnts po tot. Sïnt Antoéne eurtrove les çhiaies èt les breliçhes. Sïnte Aigathe protédge les graindges èt les étâles di fûe di cie. Sïnt Fromont cheurvoye nos motons. Sïnt Djôsèt faît crâtre ces biantches çhoés en l’oûerèe di bôs. Lai sïnte Brebre di pairaidis bèye vidyoure en nôs rétis.
    Le Djulat, çoli fait trâs s’nainnes qu’èl é lai reutche.
    -- Mélie, po lai reutche, qué sïnt qu’ât l’ moyou ?
    -- Aittends, Djulat, qu’i museuche. Éssaye (...)

  • Lai yeuçon d’ cailcul - 5 mai

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 5 avril 2017
    Lai yeuçon d’ cailcul
    Nôs sons dains lai classe de Mam’zèlle Augusta. Ç’ât ènne boènne régente que fait di bon traivail. Les afaints l’ainmant bïn èt peus les poirents sont contents. Èlle aicmence tos les matins poi révijaie les mains. Ses p’tèts éyeuves péssant d’vaint lée yun drie l’âtre èt yi présentant yos mains. En çtu que ne les é p’ totes nattes, èl môtre sains ïn mot le poula et le saivon. È sait ço qu’ çoli vlait dire. Peus ç’ât l’quât d’hoûere de livrat èt (...)

  • Yainnure (4) - 12 mai

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 12 mai 2017
    Yainnure (4)
    Glanure, suite
    Begnat, beignet. Tiaind qu’an maindge les begnats des Fèyes â s’raye, an maindge les ûes de Paitçhe conte le foinnat. Quand on mange les beignets des Brandons au soleil, on mange les oeufs de Pâques contre le fourneau. Utilisé aussi dans le sens de “benêt”. T’és encoé pus begnat qu’i l’airôs craiyu. Tu es encore plus benêt que je ne l’aurais cru.
    Beûyatte, braguette. Çhoûe tai beûyatte ! Ferme ta braguette ! Un beûyat est une (...)

  • Novés temps - 19 mai

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 19 mai 2017
    Novés temps
    Le monde é bïn tchaindgie. En meu. I peus vôs l’dire, moi qu’i féte mes cent ans. Vôs n’me craîtes pe ? Poétchaint, ç’ât lai voirtè. I seus tchoé â monde le 19 de mai 1917, en pieine dyiere. I étôs le nûevieme d’ lai rote, le drie, le chiani.
    Nôs étïns paiysains. Quéques vaitches po l’ laicé, des poûes, des dgerènnes, des tchievres, des laipïns. Nôs étïns des tot poûeres dgens. Mais nôs étïns hèy’rous.
    Le monde, i l’aî vu tchaindgie. Totes ces novâtès, (...)

  • Çhérainces - 29 mai

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 26 mai 2017
    Çhérainces
    Le p’tèt Loïc ât ïn tchairmaint boêbouat de quaitre ans, d’aivô des biondes boutyes, ïn nèz tçhaimu, des tot bieus l’oeûyes. È pésse lai djouénèe tchie sai grant-mére, poéche que les dous poirents traivaillant feu èt n’aint p’ le temps d’ s’en ottyupaie. Aiprès l’écôle, sai soeur qu’ât en premiere annèe l’eurdjoint. Le soi, lai mére o bïn l’ pére vïnt r’pâre les afaints.
    Ç’ât l’hoûere de lai nonne. Lai grant-mére eurcit ces daimes po baidj’laie atoé d’ènne (...)

  • Des sacrés l’ovries - 2 juin

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 2 juin 2017
    Des sacrés l’ovries
    En lai f’néjon, è n’y é p’ de temps è piedre. È n’ fât p’ botaie les dous pies dains l’ meinme sabat. An ont fâte de tos les brais.
    És quaitre di maitïn, l’Eustache é dj’ sayie le p’tèt câre qu’èl é â long d’ lai foérêt de l’Aidyaisse. Èl é trait èt poétché son laicé en lai frut’rie. En r’veniaint, è voit dous bogres sietès chu ci bainc dôs les tiyats di môtie.
    -- Yè, vôs n’èz ran è faire ? qu’è yôs d’mainde.
    -- Niun ne nôs é engaidgies, qu’è (...)

  • Bocat d’ saidgence (1) - 9 juin

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 9 juin 2017
    Bocat d’ saidgence (1)
    -- Aimnaie sains djujie, vivre sains s’pyaîndre.
    -- N’aittiudge pe ton mirou s’ t’és le moére de traivie.
    -- Le pus bé dichcoué chu l’âve ne pésse pe lai soi.
    -- È vât meu enfûere ènne tchaind’latte que d’mâdire lai noire-neût.
    -- Tiaind qu’è doûe, le r’nèd compte les dgerènnes.
    -- Raiccoèdge les âtres s’te veus t’coégnâtre.
    -- Ènne téte sains musatte, ènne laintèrne sains lumiere.
    -- Lai r’viere ne naye pe l’poûechon.
    -- Bonhèye èt malhèye (...)

  • Prévoiyaince - 16 juin

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 16 juin 2017
    Prévoiyaince
    Lison ainme l’écôle. Mains laivou qu’èlle grote le meu, ç’ât le sport. É fât voûere lai soplèsse de çte baîchatte de doze ans. É fât lai voûere tiaind qu’èlle faît la rue. Ènne vraie aicrobate.
    -- Qu’ât-ce que t’ veus faire pus taid, Lison ?
    -- I veus cheudre çt’écôle de cirquye â Pont d’Âbye è Poérreintru.
    Èll’ n’é que çoli en téte.
    Ïn djoué, èlle rentre en l’hôtâ déjolèe.
    -- Qu’ât-ce que t’és, mai ptète ? qu’yi d’mainde sai mére.
    -- Ç’ât ces (...)

  • Djailojie - 30 juin

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 30 juin 2017
    Djailojie
    Colas poérrait étre le pus hèy’rou des hannes. Èl é di traivail, ènne mâjon èt peus ènne tote bèlle fanne. Qu’ât-ce qu’è voérrait de pus ? Ç’ât ïn bon bogre, mon Colas, mains èl é ïn métchaint défât : èl ât djailou, èt cment tchéqu’un l’sait, ïn djailou n’ât djemais tot è fait hèy’rou.
    È n’ peut p’ s’empâtchie de quèchtionnaie sai djûene fanne chus sai vie d’aivaint. È veut tot saivoi. Ran qu’ de musaie qu’èlle airait poéyu étre hèy’rouse dains les brais d’ïn (...)

  • Le bon candidat - 7 juillet

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 7 juillet 2017
    Le bon candidat
    Ç’ât l’Arseinne que raiconte des hichtoires de son temps. An n’ sôle pe d’ouyi. È fât dire qu’èl en sait èt qu’è les raiconte bïn.
    I m’ sovïns, qu’è dit, an inaugurait la novélle écôle. C’était dains les annèes cïnquante, ïn bé saim’di de tchâtemps, tot ens’rayie. È y aivait di monde, autoritès, régents, poirents. Les éyeuves aint tchaintè, lai fanfare é djûe. Le tiurie è b’ni le bâtiment, èl é dit des prayieres et èl é aidrassie dous trâs mots és (...)

  • Bé djâsaidge (5) - 14 juillet

  • Le frut d’lai veingne - 21 juillet

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 21 juillet 2017
    Le frut d’lai veingne
    An peut âchi faire di vïn ran qu’ d’aivô des réjïns. Ç’ât ço que dyait ci braive veingnou en son mâlhannète concureint que fotait d’ l’âve èt totes soûetche de trueries dains son son produt po l’ vendre moyou mairtchie.
    L’Auguste aimait bïn boire ïn voirre de bon vïn sains étre ïn pieinteusse po aitaint. Lai pityatte è dous francs dix sos, sains bocat èt sains foûeche, ç’ n’était po lu.
    Èl é aitch’tè ènne dépouye en lai bordgeaisie. (...)

  • Ènne de Bonfô - 28 juillet

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 28 juillet 2017
    Ènne de Bonfô
    È pésse médi. Le Tiophile bousse lai poûetche di Bianc l’Oûe. Ç’ât vardi, le djoué di toétché â fromaidge. Le cabarèt ât piein. Pus ènne piaice. Âtiun âtre brut que çtu des fortchattes èt des coutés. Ïn hanne, aippuyie ch’ le comptoir, raiconte des hichtoires de Bonfô. Aiprés tchéque hichtoire, tus s’ toûejant dains les écâçhèts. « Ah, èlle ât bïn boènne. I n’ lai coégnéchôs pe. Èt peus toi, Airthur ? » Ès breûyant c’ment des vés : « Ènne âtre, ènne (...)

  • T’ni son rang - 4 août

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 4 août 2017
    T’ni son rang
    Le diridjou d’ lai banque ât chtrèngue. È n’ graichoiye pe è prepos d’ lai véture. « Biantche tchemije èt graivatte, po cés des diaitchats. D’ lai t’nue s’è vôs piâit. I n’ peus p’ aicceptaie di léchi-allaie. Defeu, cheurvoiyietes vot’ condute èt vot’ djâsaidge. Èl y vai d’ l’hannou d’lai mâjon. »
    Èl é, dains ses dgens, Zidore, ïn r’nayou . Èl l’é rôtè di diaitchat po l’ botaie és airtchives, dains ènne tchaimbre de tiaive sains f’nétre. Li â moins è (...)

  • Le chéjieme c’maind’ment - 11 août

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 11 août 2017
    Le chéjieme c’maind’ment
    Le nové tiurie s’était aitch’tè ïn véyo. Ïn véyo d’ fanne è câse d’ lai sotane. Ïn djoué, grant émoi en lai tiuere, le véyo aivait dichpairu. An eut bé chneuquè tot poichot, ci neû véyo d’moérait introvaibye.
    Ât-ce qu’ vôs n’ l’airïns p’ rébyè d’vaint l’écôle aiprés l’ catétçhisse ? preposé sai servante.
    Nian, mai boènne Mairie. Le catétçhisse, c’était djûedi péssè. Mon véyo, ç’ât dâ yundi qui n’ l’eurtove pus.
    Le yundi, c’était condgie tchie (...)

  • Véye tchainson de France - 18 août

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 18 août 2017
    Véye tchainson de France
    Le roi aivait fait taimboérnaie
    Po voûere totes ces Daimes
    È lai premiere qu’èl é vu
    Yi é voulè son aîme.
    *
    Mairtyi, dis voûere, te lai coégnâs ?
    Tiu ç’ât çte chi bèll’ daime ?
    Le mairtyi yi é réponju :
    -- Chire roi, ç’ât mai fanne.
    *
    Mairtyi, t’és pus hèy’rou que moi
    D’avoi fanne chi bèlle.
    S’ te v’lôs me l’ailôsaie,
    I veus bïn m’en tchairdgie.
    *
    Chire, s’ vôs n’étïns p’ le roi,
    I en tir’rôs veindgeaince.
    Mais poéch’ que vôs (...)

  • Le sâvou - 25 août

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 25 août 2017
    Le sâvou
    En lai boénne séjon, è y é di monde atoé d’ l’étaing d’ lai Gruyiere, chutôt d’ lai sens di murat que r’tïnt l’âve. D’vaint lai raîsatte, ch’ lai piaice és dyïmbardes, è n’y d’moére pus ènne piaice de libre. Ïn aivis ch’ lai bairre raippeule les régles de boénne condute. È fât dmoéraie chu l’ sentie. Èt fât béchi l’ son d’ sai radio. An n’ont p’ le drèt de faire di fûe, ne d’ femaie. Les fannes daint catchi yos nanèts. Les baingnous ne poéyant p’entraie dains (...)

  • Sïnt Piera - 1er septembre

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 1er septembre 2017
    Sïnt Piera
    Le Piera, que s’effoûeche de cheudre l’Evandgile en lai lattre, r’vïnt d’ lai grant-mâsse tot r’virie poi l’ texte di djoué : « S’vôs ainmèz cés qu’vôs ainmant, qué mérite ât-ce que vôs èz ? » Èt encoé pus poi ci péssaidge : « Èt peus moi, i vôs l’ dis, ainmèz vos ènnemis, faites di bïn en cés qu’ vôs faint di toûe. »
    « Ainmaie cés qu’ vôs ainmant, poidé, ç’ât bïn aigie. Ç’ât ce qu’i aî aidé fait, se dit l’ Piera. I ainme mai fanne, mes afaints, mes véjïns. (...)

  • Yainnure (5) - 8 septembre

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 8 septembre 2017
    Yainnure (5)
    Breûyie, crier. Le breuyèt, le cri. Tchéque maitïn, en lai pitçhatte di djoué, son breuyèt révoyait quasi tot l’quoitchie. Chaque matin, un peu avant le jour, son cri conquérant réveillait tout le quartier.
    Çhaile, faible. Dâs sai malaidie, èl ât d’morè çhaile. Depuis sa maladie, il est resté faible. (Simon Vatré). Lai çhailance, la faiblesse ; çhaili, faiblir.
    Chneûquaîe, chercher, farfouiller, fureter, fouiner. Un couple ne se parlait plus (...)

  • Bèlle victoire - 15 septembre

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 15 septembre 2017
    Bèlle victoire
    Ç’ât ènne hichtoire que raicontait ci Djeain Chrichte le Vadais. Çoli s’péssait è Bonfô è y é brament longtemps. Le contou aichure que çoli s’ât vrament péssè dïnche. I veus bïn l’ craire. Aidonc, les Bonfô aivïnt créè yote premiere étype de football. Les Vindlincouét âchi. C’ment qu’ès n’aivïnt p’ les moiyïns d’ s’aitchtaie des tyussattes, les djuous aivïnt pris des tiulattes de grant-mére èt peus èls aivïnt copè les tchaimbes. Lai tote premiere (...)

  • C’ment lai tcheusse - 22 septembre

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 22 septembre 2017
    C’ment lai tcheusse
    Ci djûene coupye é fait les tchoses d’aidroit. D’vaint que d’ péssaie â môtie, èls aint cheuyè ïn coué d’ prépairaition â mairiaidge laivou qu’an yôs é djâsè de pur’tè. Chutot, pe de r’lachion aivaint l’ mairiaidge. È n’empâtche que, dje â bout d’ chés mois de vétyaince ensoène, èls aint aivu ïn p’tèt l’afaint, ïn ptèt bouebat. Èls l’aint baptijie sains tairdgie. Rémi, qu’èls l’aint aipp’lè, c’ment l’ pére èt c’ment l’ grant-pére.
    L’èrbâ, le (...)

  • Le tiurie èt l’ tchair’tou - 29 septembre

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 29 septembre 2017
    Le tiurie èt l’ tchair’tou
    Dains ç’ temps-li, an s’étchâdait encoé â bôs tot poitchot. Po la tiûere, è y fayait i n’ sais p’ cobïn de stéres. Ç’ât l’Amand di Coénat, ïn gros paiyisain, qu’était tchairdgi d’ voituraie ci bôs djuqu’en la tiûere. Po encoraidgi ses tch’vâs, è djurait c’ment ïn tchairtou. È n’ les triquait djemais, nian, mains è breûyait drie yos èt è dévidait ses litainies de sacrés vains dûes d’ nom de dûes. Ses tch’vâs en aivïnt l’aivéje. Ç’ qu’è (...)

  • Des mâsses bon mairtchie - 6 octobre

  • Aide-te, le cie t’aidré - 15 décembre

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 15 décembre 2017
    Aide-te, le cie t’aidré
    Èl aivait pieu sains râtaie dâ l’ècmence di mois. An n’aivait djemais vu ïn tâ déyeudge. En ènne neût, le pont feut empoétchè poi les âves. È ne s’rait pe reconchtrut aivaint le paitchi-feu. Le v’laidge se trovait copè en dous. Po s’ rendre d’ènne rive en l’âtre, è n’y aivait pus qu’ïn moyïn, lai bairtçhe.
    Voili qu’ le tiurie feut aipp’lè de l’âtre sens po bèyie les dries saicrements. È d’maindé â chavie de v’ni d’aivô lu. Le chavie (...)

  • Tchainson d’èrbâ - 18 octobre

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 13 octobre 2017
    Tchainson d’èrbâ
    Les ailombrattes vaint paitchi.
    Le Mont-Terri ât tot dgivrè.
    È pieut ch’ les vies èt les tieutchis.
    Nôs écouans l’oûerdge èt le biè.
    *
    Les ailombrattes s’aissembyant
    Poi ceintainnes ch’ les flés èt les tch’nâs.
    Des aibres les feûyes tchoéyant
    Èt dains les tchaimps breûyant les crâs.
    *
    An ne trov’ pus de mouchirons
    Dains les tchaimpois ne dains les vâs.
    À d’vaint l’heus, è ne fait pus bon.
    È fait moyou prés di foéna.
    *
    Le (...)

  • L’aimoé aivaint l’mâgon - 20 octobre

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 20 octobre 2017
    L’aimoé aivaint l’mâgon
    I n’sais p’ si vôs l’aî dj’ raicontè, çtée d’ ces dous djûenes mairiès. È rentre è médi, ran n’était prât. Lai fanne était encoé â yét. Poidé, èls aivïnt fait l’aimoé tote lai neût, èlle était éroin’nèee. Lu était fô aimoérou. Tiaind qu’èl é vu sai fanne, che bèlle dains ci yét, è n’é p’ poéyu s’eurteni, è s’ât dévéti, è s’ât coutchi â long d’ lée, èt peus èls aint raicmencie. « Vïns qu’i te gremeuche, qu’i te baîjeuche des pies en lai téte. Ah, qu’ (...)

  • Lai lôvrèe des mentes - 27 octobre

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 27 octobre 2017
    Lai lôvrèe des mentes
    Po prâtchie lai mission, not’ tiurie aivait invitè ïn caipucïn d’ Mont-Croix, ïn tot foûe pratchou. Lai mission, dains l’temps, c’était ènne snainne de grante musatte. Èlle allait di dûemoènne â dûemoènne. Le premie djoué, è y aivait lai mâsse, les vépres, les complies. Di yundi â saim’di, lai p’tète mâsse di maitïn, tchaip’lat, prochèchion, aidorachion, èt peus tos les sois ènne con’freince. En fin d’ lai snainne, trétus d’vïnt péssaie (...)

  • Lai tchaitouere - 3 novembre

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 3 novembre 2017
    Lai tchaitouere
    Le Djeannot des Grelats, l’hanne de lai Génie des dg’rènnes, feut, dains sai djûenaince, l’hannne le pus réchâle di Vâ. È quaitre-vingts, mâgré ènne vie de mijére, èl était encoé foûe c’ment ïn bûe. An l’ont bïn vu tiaind qu’èl é t’aivu sai puerésie. Aiprés dous mois d’ cheûffraince èt dous djoués d’ raincoillèt, son cô tenyait bon di temps qu’è rait’nait son aîme que n’ demandait qu’è s’envoulaie.
    Tos les quâts d’hoûere, les voidjous se dyïnt : « (...)

  • Yainnure (6) - 10 novembre

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 10 novembre 2017
    Yainnure (6)
    (Re)cotsaie, vomir. Se retrouve dans l’expression Cotsaie tripes èt boudïn. Littéralement vomir tripes et boudin, se vider complètement.
    Le coulou, l’arrosoir. Désigne également un entonnoir muni d’un tamis. Dains l’ temps, an coulait le laissé, on coulait le lait de la traite pour le débarrasser d’éventuelles impuretés.
    Cramia. Quel Jurassien ne connaît pas le cramia, le pissenlit aux feuilles dentées comme la crâmaîye, la crémaillère. (...)

  • La yeuçon de tchôses - 17 novembre

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 17 novembre 2017
    La yeuçon de tchôses
    -- Fédo, dit lai mére, not’ boûebe, le Xa, é t’aivu tyïnze ans. Çoli s’rait grant temps d’yi aippare les tchoses de lai vie, ço qu’ïn djûene hanne dait savoi.
    -- Mains, dit l’ pére, ès en djâsant en l’écôle. È y é meinme ènne fanne, ènne échpécialichte, que pésse dains totes les classes, meinme tchie les p’tèts.
    -- Ç’ n’ât p’ de çoli qu’i djâse. È y é des tchôses qu’è n’yé qu’ le pére que peut les dire. È t’ fât l’entrepâre d’vaint qu’è ne (...)

  • L’auto-stop - 24 novembre

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 24 novembre 2017
    L’auto-stop
    Tos les métçhedis lai vâprèe, le Djeain-Louyis vai djûere és câtches è Bèrlïncouèt, en lai Biantche-Croux. Ci djoué-li, èl airrive d’aivô trâs bon quâts d’hoûere de r’taid. Les âtres aivïnt dj’ aicmencie.
    -- An n’ t’aittendait pus, qu’ès yi dyant. Qu’ât-ce è dire que t’airrives dampie mit’naint, toi qu’és aidé en l’hoûere ? T’ n’és p’aivu d’aiccident, â moins ?
    -- Nian. Â contrére.
    Le Djeain-Louyis commainde ènne biere èt peus raiconte son aiveinture. (...)

  • Ènne boénne botaye - 1er décembre

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 1 décembre 2017
    Ènne boénne botaye
    Lai Mady ât très aittaitchie en son véye oncha qu’ât és Çlégies è Mij’rèz. Ç’ât le drie que yi d’moére chus heûte. Èlle vai l’ voûere totes les snainnes. Ès djâsans di temps péssè, de cés qu’ sont paitchis, de cés que d’moérant, d’ lai pieudge, di bé temps. Ès vaint faire ènne touénèe â d’vaint l’heûs tiaind qu’ le temps l’ permât. Çoli yos fait di bïn en tos les dous. L’oncha é encoé tote sai téte, mains è n’ peut pus yére, lu qu’ainmait taint.
    -- I (...)

  • Bé djâsaidge 6 - 8 décembre

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 8 décembre 2017
    Bé djâsaidge 6
    D’après Simon Vatré.
    A. È n’ fât reugyie que l’oche que le sort t’é bèyie.
    B. Lés ptèts reus faint les grôsses eurvieres.
    B. T’és tchoé â monde dains lai rantche, èt peus te ne veus djemais saivoi montaie dains l’ rétla.
    C. Cés poirattes satches m’aint réteni.
    D. Ci tchait é t’aivu chi pavou qu’èl é fait ïn réssat d’ïn métre de hât.
    E. L’Auguste entchaipiaît sai fâ que résounait dains l’ crât.
    F. È fât répraindgie po sés véyes djoués.
    G. È (...)