Par : Fleury LJ
Publié : 22 novembre 2013

L’histoire du petit cochon

Lai fôle di p’tèt poûe

Bernard Chapuis

Paru dans LQJ du 22 novembre 2013

Daime Emma, ç’ât ènne boènne régente. Èlle ainme son métie, èlle ainme ses p’tèts éyeuves et ses éyeuves l’ainmant bïn.

C’ment ç’ât lo lend’main di revirat d’lai Saint-Maitchïn èt peus qu’èls aint bïn travaiyie, èlle leur yét ènne hichtoire, Lai fôle di p’tèt poûe :

« È y aivait ènne fois, dains l’temps, ïn p’tèt poûe que se v’lait conchtrure ènne mâjon. È s’en feut tchie le m’nugie.

– Bïn l’bondjoué, m’nugie, qu’è yi dit. Ât-ce que te poérrôs m’bèyie dous trâs lavons po conchtrure mai mâjon ? »

Èt peus li, èlle se râte. Èt, po voûere se ç’te yeûjure lés intérèche èt peus s’èls aint bïn cheuyè, èlle yôs d’mainde :

– Qu’ât-ce que vôs craites que le m’nugie yi é réponju ? Yun des p’tèts nitious yeuve le doigt.

– Dis-m’voûere, Octave.

Èt peus mon Octave :

- Mains Daime, ïn p’tèt poûe, çoli ne djâse pe.

Dans la classe de Madame Emma, on est réaliste.


Ecouter la chronique lue par Bernard Chapuis

info document -  MP3 - 1.3 Mo

info document -  PDF - 307.7 ko

La chronique patoise du QJ en direct :

<iframe
src="http://lqj.ch/patois" style="display:block;
width:98%; height:1000px; margin:auto;" marginwidth="1"
marginheight="1">