Publié : 11 mars 2016

Un sondage d’opinion

Ïn sondaidge d’aivijaîye

Bernard Chapuis

Paru dans LQJ, le 11 mars 2016

Ïn sondaidge d’aivijaîye

An fait des sondaidges chu l’ bonhèye, ch’ lai saintè, ch’ l’ airmèe, chu tot. Les sondaidges s’ trompant bïn s’vent. È n’ f’ât p’ craire és sondaidges.

Ch’ lai foire de Poérreintru, è y aivait ènne caboénatte d’aivô ènne aiffiche : « Bèyietes vote aivijaîye. » D’aivéje, l’ Usébe n’ répond djemais és sondaidges. È s’ fot en graingne tiaind qu’an l’ tchaircote, è peut meinme s’ môtraie métchaint. « Åt-ce que vôs craites qu’i aî di temps è piedre ? Allèz â diaîle ! » Mains dains çte caboénatte, è y aivait ènne bèlle baichatte. Cment l’ Usébe n’ peut p’ voûere ènne bèlle baîchatte sains lai révijaie, è s’ât râtè.

- Vôs accèptèz d’ répondre en quéques quèchtions.

- Bïn v’lantie. Ç’ât chu quoi ?

- Vôs voites ci paiquèt, ç’ât des rôlas d’ paipie de tchoûere. I vôs les bèye. Vôs les épreuvèz en l’hôtâ. Èt peus, chu çte feuille, vôs bèyietes des points, dâ yun è cïntçhe po tchéque produt. Enfïn, vôs m’ renvietes lai feuille rempiachue. Lo port ât dj’ paiyie.

- Vôs étes bïn dgeintiye, mai fèye. Vos rôlas, vôs peutes les voidgie. I n’uje djemais d’ paipie de tchoûere po m’pannnaie l’ tiu ; i m’ échûe d’aivô lai feuille, i lai cope en quaitre, çoli m’ bèye di paipie po lai snainne ; i suchpends les feuillats en ïn çhiô d’aivô ènne schnoure.

paipie de tchoûere, papier de toilette


Ecouter la chronique lue par Bernard Chapuis

info document -  MP3 - 2.5 Mo

Un sondage d’opinion

On fait des sondages à propos du bonheur, de la santé, de l’armée, de tout. Les sondages se trompent bien souvent. Il ne faut pas croire aux sondages.

A la foire de Porrentruy, il y avait une baraque portant cette affiche : « Donnez votre opinion. »
D’habitude, Eusèbe ne répond jamais aux sondages. Il se met en colère quand on le sollicite, il peut même devenir méchant. « Est-ce que vous croyez que j’ai du temps à perdre ? Allez au diable ! »

Mais dans la baraque se tenait une superbe jeune fille. Comme Eusèbe ne peut pas voir une belle jeune fille sans la dévisager, il s’est arrêté.

—  Vous acceptez de répondre à quelques questions ?

—  Bien volontiers. C’est à quel sujet ?

—  Vous voyez ce paquet, ce sont différents rouleaux de papier de toilette. Je vous les offre. Vous les testez chez vous. Sur cette page, vous donnez des points, de un à cinq pour chaque produit. Puis vous me renvoyez la feuille remplie. Le port est déjà payé.

—  Vous êtes bien gentille, ma fille. Vos rouleaux, vous pouvez les garder. Je n’utilise jamais de papier de toilette pour m’essuyer le derrière. Je me torche avec une feuille de journal coupée en quatre. J’ai de la réserve pour la semaine, un tas de feuillets que je suspends à un clou par une ficelle.

La chronique patoise du QJ en direct :

<iframe
src="http://lqj.ch/patois" style="display:block;
width:98%; height:1000px; margin:auto;" marginwidth="1"
marginheight="1">