Publié : 11 septembre

Aux pommes de terre

És pammates

Bernard Chapuis

Publié dans le Quotidien Jurassien le 11 septembre 2020

És pammates

Ïn p’tèt paiyisain aivait quéques roûes de pammates que londgïnt lai vie de Rocouèt è Tchev’nèz. C’était quasi l’hèrbâ. Èl aivait aittendu qu’ les feuy’ries feuchïnt bïn satches èt peus èl en aivait fait ïn valmon â bout di tchaimp. Mit’naint, è raimaissait ses pammates. Po n’ pe les endommaidgie, èl aivait tieusain de piaintaie lai bêtchoûere â long des pies, èt prou fond po n’ pe en rébyaie. D’vaint que d’ les botaie dains ïn sait po les raimoénaie dains sai boy’vatte, è les léchait quéque temps â s’raye. C’était des pommates de voidge que d’vïnt durie tot l’huvie.

Le voiyie que sayait l’hierbe di rantchat yi dit :

- Hé, Clément, è y en é brâment des pammates ?
- Tot chu qu’è y en é brâment.
- Èlles sont grôsses çt’annèe ?
- Çoli vai, les p’tètes pe taint.
- Des peuries, è y en é brâment ?
- Moins que chu lai vie.

Note
des roûes de pammates, des sillons de pommes de terre
lai vie, la route. Pour « la vie », on dit lai vétyaince.
Le voiyie, le cantonnier
le rantchat, le talus


Ecouter la chronique lue par Bernard Chapuis

info document -  MP3 - 2.6 Mo

Aux pommes de terre

Un petit paysan avait quelques sillons de pommes de terre le long de la route de Rocourt à Chevenez. C’était presque l’automne. Il avait attendu que les feuillages soient bien secs. Il en avait fait un tas au bout du champ. Maintenant, il récoltait ses pommes de terre. Pour ne pas les abîmer, il prenait soin de planter la bêche à distance des pieds, et l’enfonçait assez profondément, afin de ne pas en oublier. Avant de les mettre dans un sac pour les ramener dans sa brouette, il les exposait quelque temps au soleil. C’étaient des pommes de terre de garde qui devaient tenir tout l’hiver.

Le cantonnier qui fauchait l’herbe du talus lui dit :
- Hé, Clément, il y en a beaucoup des pommes de terre ?
- Il n’y en a pas mal.
- Elles sont grosses cette année ?
- Ça va, les petites pas tant.
- Il y en a beaucoup de gâtées ?
- Moins que sur la route.