Vous êtes ici : Accueil > Contes, nouvelles, chansons, presse, radio, films, pages d’histoire > Chansons > Lés Petignats, les Petignats
Par : Fleury LJ
Publié : 16 février 2009

Les Petignats

Lés Petignats, les Petignats

Une chanson populaire chantée par les Patoisaints d’Adjoûe ét di Çhôs di Doubs sous la direction de Christiane Courtet

Les paroles, la partition écrite par Roger Meier, la traduction se trouvent dans le Coffret patois. Celui-ci peut être acquis au Centre de ressources de la HEP BEJUNE, à Porrentruy ou auprès de l’Economat cantonal à Delémont.

Lés Petignats -  MP3 - 2.9 Mo
Lés Petignats
Lés Petignats

Lés Aidjôlats

S’vos v’lais saivoi c’ment qu’an moinnaît (bis)

Lo paiyisain de Coérdgenay (bis)

Et bïn botaie vos tus ai boire,

I vos raiconteraî son hichtoire :


Redïndyat :

Que lo mâtan n’tuyai les Pe, pe, pe

Que lo mâtan n’t’tuyai les Petignats,

Vivent lés z’ai, z’ai, z’ai

Vivent lés z’Aidjôlats !


Aidjolats donc aimusans-nos, (bis)

Tot en boyaint tus ïn bon cô (bis)

Petignat de digne mémoire

Ne s’en tiraît pe mâ pou boire.


I vos diraî tot en boyaint (bis)

Que c’n’était ran qu’ïn paiyisain ; (bis)

C’était tot boénnement de lai clique

D’lai societaie pauvriotique


Nos tschaimps pai vos tch’vâs sont tripès (bis)

Vos poues-sèyès lés vaint bâchê (bis)

E fât que tot çoli râteuche,

C’ment vos qu’le paiyisain boiyeûche !


Voili c’ment qu’è nos fât fair’tus (bis)

Fotre és tyrans lai pâle â tiyu (bis)

Mitnaint que nos airains lai victoire,

C’ment Petignat nos poyans boire.


Les Petignats

Jurassiens, chantons choeur (bis)

Du temps passé le vrai bonheur (bis)

Tous les jours on vous le rappelle,

Ecoutez-en ce trait fidèle


Refrain :

Que lo mâtan n’tuyai les Pe, pe, pe

Que lo mâtan n’t’tuyai les Petignats,

Vivent lés z’ai, z’ai, z’ai

Vivent lés z’Aidjôlats !


Les paysans sont révoltés (bis)

Ils arrivent de tous côtés (bis)

Ils ont l’audace de se plaindre

Et feignent de ne plus vous craindre.


A la porte de Courtedoux, (bis)

Ils sont armés, entendez-vous ? (bis)

Petignat, chef de leur cohortes,

Demande qu’on ouvre les portes.


Faites venir ce manant-là, ( bis)

Nous entendrons ce qu’il dira. (bis)

Français, restez là pour le prendre.

Bourreau, soyez prêt à le prendre !


Noble victime d’un tyran,(bis)

Petignat, brave paysan, (bis)

Ici nous te rendons hommage ;

Que ton nom passe d’âge en âge.


Les Aidjolats, Petignat par les élèves de Michèle Steulet

info document -  MP3 - 1.7 Mo

La version originale en patois, par Ferdinand Feusier, 1854

info document -  PDF - 85.2 ko
info document -  Word - 53.5 ko


Version publiée par la SJE, société jurassienne d’’émulation, en 1916


La version recueillie par Hornstein, d’après Quiquerez

info document -  PDF - 877.6 ko


Autres documents sur Péquignat

Piera Péquignat, par Bernard Chapuis

Deux cent vingt-cinq ans après la mort de Pierre Péquignat, le 30 octobre 1965

Fréquence Jura - Emission Pierat Péquignat

Emissions du 20 décembre 1990 et du 3 janvier 1991 sur Fréquence Jura sur Pierat Péquignat.