Par : Fleury LJ
Publié : 4 janvier 2013

Le tiroir aux secrets

Le tirou és ch’crèts

Bernard Chapuis

Paru dans LQJ du 4 janvier 2013.

Le p’tèt Xavie chneuque dains le tirou laivou sa grand-mére voidge des photos di véye temps. Èl en sort ènne qu’è montre en lai fanne. Xavie ât courieû c’ment tos les afaints. È veut saivoi :

- Tiu ç’ât, çtu-li ?

– Ç’ât l’Airthur. In grôs paiysain. È s’ât tyuè en traicteur en cïnquante-trâs.

– Èt peu çtu-li ?

– Ç’ât l’Benoît. Ïn sacré piainteusse. Sai femme le raim’nait di cabairèt en boyevatte.

– Èt peus çtu-li ?

È môtre ïn bél officie de 14-18, d’aivô des moch’taitches. Drie lai photo, è y é âtçhe de gray’nè. Le nitiou n’é p’ le temps de yére. Lai grand-mére yi airraitche lai photo des mains èt peus lai déchire.

– Pôquoi ?

La grand-mére se coidge, mains des laîgres yi v’niant és eûyes. Le p’tèt Xavie ne saré dj’mains l’hichtoire di bé caip’taine et c’ment sai photo s’ât r’trovèe dains ci tirou.

Dans le tiroir où sa grand-mère conserve ses photos, Xavier découvre un officier de fière allure. L’aïeule arrache la photo des mains du gamin et la déchire sans explications.


Ecouter la chronique lue par Bernard Chapuis

info document -  MP3 - 1.6 Mo

info document -  PDF - 91.9 ko

La chronique patoise du QJ en direct :

<iframe
src="http://lqj.ch/patois" style="display:block;
width:98%; height:1000px; margin:auto;" marginwidth="1"
marginheight="1">