Publié : 12 avril

Des mots tranchants

Publié dans le Quotidien Jurassien le 5 avril 2019

Des mots tranchants

Tchaipu, charpentier. Est à l’origine du patronyme « Chapuis ». Ces tirains sont aivu équarrès poi le tchaipu di v’laidge. Ces poutres ont été taillées par le charpentier du village. Verbe dérivé : tchaipujie, tailler une pièce de bois. Exercer le métier de charpentier.

R’môlaie, rémouler, affûter. È fât r’molaie lai laime de ci couté. Il faut affûter la lame de ce couteau. Le r’môlou, le rémouleur. R’molaie s’applique aussi aux amoureux qui s’embrassent sans arrêt : Ès r’môlant des hoûeres de temps ces dous-li. Ils s’embrassent des heures durant ces deux-là.

Tchainfreinnaie, chanfreiner, tailler en biseau. Le tchainfrein, le chanfrein. En menuiserie, tailler en chanfrein, casser un angle vif. Tchainfreinnaie des piaîntchattes. Chanfreiner des planchettes.

Tchaintoérnaie, chantourner. Ènne sciatte è tchaintoérnaie, une scie à chantourner.

Copaie, couper,. Ïn copou est un bûcheron. Les copous sont dains l’ bôs poi tos les temps. Les bûcherons sont en forêt par n’importe quel temps

Lai chârpe, la serpe. Verbe dérivé : chârpaie. Chârpaie di bôs. Couper du bois avec la serpe.

Déraimaie, ébrancher, déchirer. Déraimaie ïn saipïn. Ébrancher un sapin. Déraimaie ses haîyons. Déchirer ses vêtements.

Écapirnaie, étêter, écimer, couper la cime d’une plante. Écapirnaie ïn ç’léije. Étêter un cerisier. Le capiron, l’extrémité d’un arbre. Lai nadge é brijie le capiron de ci saip’nat. La neige a brisé la pointe de ce petit sapin.

Ésaitchaie, élaguer, dépouiller un arbre de ses branches superflues. S’vos v’lèz aivoi des fruts, è vôs fât ésaitchaie ci pammie. Si vous voulez avoir des fruits, vous devez élaguer ce pommier.

Savoueraie, scier. Ci begnat é sciè lai braintche laivou qu’èl était sietè. Ce benêt a scié la branche sur laquelle il était assis.

info document -  PDF - 85 ko

Ecouter la chronique lue par Bernard Chapuis

info document -  MP3 - 6.1 Mo