Par : Fleury LJ
Publié : 30 septembre 2011

Ïn rméde de boènne fanne

Long plaingnaint, long vétiaint

Bernard Chapuis

Paru dans le QJ du 30.9.2011 www.lqj.ch

– I n’seus p’bïn, Zalie. Ç’ât dains l’épâle, çoli me tire tot d’ènne sens.

– Te me sôles d’aivô tes mâs, Colas. I n’veus pus t’ouyi. Vais t’en tchie l’médcïn èt peus râte de m’endoûerlaie.

Le médecin consulté n’est pas autrement inquiet :

– Ç’ât di rhumatisse. I en ai âchi.

– Ah ? Èt peus, qu’ât-ce qu’vôs faîtes ?

– Tiaind qu’çoli m’prend, i m’serre tot contre mai fanne dos lai tçhvéche. Lo tchâd di yét me faît di bïn.

Conseil plein de bon sens et qui ne tombe pas dans l’oreille d’un sourd.

– Dites voûere, elle ât li, mitnaint, vot’ fanne ?

Ecouter Bernard Chapuis

info document -  MP3 - 918 ko
info document -  PDF - 110 ko