Vous êtes ici : Accueil > Toponymie, glossaires, dictionnaires, étymologie, travaux académiques, (...) > Travaux académiques > Les recherches de l’abbé Jolidon, St Brais > Jolidon, carton Matériaux thèse Jolidon, morphologie, proverbes, (...)
Par : Fleury LJ
Publié : 25 avril 2014

Jolidon, carton Matériaux thèse Jolidon, morphologie, proverbes, comparaisons, contes

Jean-Paul Prongué

h) Inventaire du « Carton Matériaux thèse Jolidon »

Document Etudes morphologiques ». 193 pages

info document -  PDF - 15 Mo

Pages 1-7. Texte dactylographié intitulé « Le patois de Saint-Brais. Etude morphologique ». Table des matières de la partie grammaticale de la thèse de Robert Jolidon.

Pages 8-11. Table des matières plus précise ( ?).

Pages 12 – 19. Introductions (avec notes marginales du directeur de thèse ?).

Pages 20-32. L’article. L’article défini (page 20). L’article indéfini (page 30). L’article partitif (page 32). Toujours avec exemples en patois, en écriture phonétique et traduction en français.

Pages 33-42. Le substantif. Remarque préliminaire (page 33). Le genre (page 34). Le nombre (page 40).

Pages 43-54. L’adjectif qualificatif (page 43). Le genre (page 43). Le nombre (page 50). Place de l’adjectif épithète (page 51). Adjectif et verbe (page 53).

Pages 55-67. Les adjectifs numéraux. Les adjectifs numéraux cardinaux (page 55). L’adjectif possessif (page 58). L’adjectif démonstratif (page 62). L’adjectif interrogatif et exclamatif (page 65). L’adjectif indéfini (page 66).

Pages 68-89. Le pronom. Le pronom personnel (page 68). Le pronom réfléchi « se » (page 75). Le pronom indéfini « on » (page 77). Les adverbes pronominaux « y » et « en » (page 78). Le pronom possessif (page 79). Le pronom démonstratif (page 82). Le pronom relatif (page 85). Le pronom interrogatif (page 87). Le pronom indéfini (page 88).

Pages 90-137. Le verbe. Alternances vocaliques (page 90). Allongement du radical (page 92). Tableau des désinences verbales (page 93). L’infinitif (page 94). Le participe passé (page 104). L’adjectif participial ou « adjectif tronqué » (page 108). Le participe présent et le gérondif (page 110). Le présent de l’indicatif (page 112). L’impératif (page 116). L’imparfait de l’indicatif (page118). Le passé simple (page 121). Le futur (page 122). Le conditionnel (page 125). Le subjonctif présent (page 126). L’imparfait du subjonctif (page 131). Accord du verbe avec le sujet (page 133). L’infinitif complément du verbe (page 135).

Page 138-150. Aperçu de la concurrence de « à » et de « en » (page 138). La formation des mots (page 140). Les diminutifs (page 140). Les noms d’agent (page 147). Les suffixes verbaux (page 148). Les verbes composés à l’aide du préfixe –r (page 149).

Pages 151-152. Les verbes auxiliaires. Etre (page 151). Avoir (page 152).

Pages 153-193. Première conjugaison (page 153). Deuxième conjugaison (page 163). Troisième conjugaison (page 172). Quatrième conjugaison (page 176).

Cahier noir « Jolidon III 552 »

info document -  PDF - 3.8 Mo

Page 2. 45 cartes concernant la thèse de l’abbé Jolidon B. 30.I.1954.

Page 3. Annotation d’Ernest Schulé de 1967 précisant que les cartes 2 et 3 n’ont pas été retrouvées.

Page 4. Listes des « Cartes phonétiques », des « Cartes morphologiques » et des « Carte lexicologiques »

Pages 5-47. 45 cartes ci-dessus, dans le style de celles du « Glossaire des patois de la Suisse romande ». Ces cartes sont déjà mentionnées sous la cote : « Carton O », Fichier noir a » »Cahier noir « Jolidon III 552 » et « Fichier noir b ».

« Jolidon I a Contes. Première partie ». 54 pages

info document -  PDF - 4.3 Mo

Pages 1-3. Deux paraboles de « L’Enfant prodigue » en patois de Saint-Brais, dactylographiées, en écriture phonétique, sans traduction française. Traduction de Julia Jolidon, de Saint-Brais (mère de l’abbé Robert Jolidon).

Page 4. « Le premie l’hanne ». Texte dactylographié en patois d’Ocourt, par Jules Surdez. Ecriture ordinaire, sans traduction. Petites corrections de Robert Jolidon en marge.

Page 5. « Le mairtchâ ». Texte dactylographié en patois d’Ocourt, par Jules Surdez. Ecriture ordinaire, sans traduction. Petites corrections de Robert Jolidon en marge.

Pages 6-8. « Lai Boille ». Texte dactylographié en patois d’Ocourt, par Jules Surdez. Ecriture ordinaire, avec traduction. Petites corrections de Robert Jolidon en marge.

Pages 9-10. « En r’veniaint d’lai foire de Pouéreintru ». Extrait de la pièce en patois de C. Courbat. Dactylographié, écriture ordinaire. Sans traduction.

Pages 11-14. « Le mairiaidge de la Louise », par Paul Moine. Conte en patois, dactylographié, écriture ordinaire, sans traduction.

Pages 15-16. « Lè fôl di ptè püesa ». Conte en patois de Courtedoux, dactylographié, écriture ordinaire, avec traduction, recueilli chez Mme Fischer, de Courtedoux. Le tout est tiré d’un ouvrage inconnu, peut-être les « Archives suisses des traditions populaires », périodique consacré aux patois et au folklore helvétique, notamment les articles parus dans les années 1900-1920.

Pages 17-20. « Lai fôle di p’tet Pûesa ». Conte en patois de Fahy, dactylographié, en écriture phonétique, avec traduction. Recueilli chez Mme Fenk-Mouche de Porrentruy. Le tout est tiré d’un ouvrage inconnu, peut-être les « Archives suisses des traditions populaires », périodique consacré aux patois et au folklore helvétique, notamment les articles parus dans les années 1900-1920.

Page 21. « Parabole de l’enfant prodigue ». Texte en patois de Boncourt, dactylographié, en écriture phonétique. Sans traduction.

Page 22. « Parabole de l’enfant prodigue », en patois de Coeuve, dactylographié, en écriture phonétique, traduit par Julien Ribaud.

Page 23. « Lai rieme ». Texte en patois de Bonfol, dactylographié, en écriture ordinaire, sans traduction.

Pages 24-28. « Lai fôle de Jean de l’Ours ». Conte en patois d’Alle, dactylographié, écriture phonétique, recueilli chez Pierre Caillet d’Alle, né en 1827. Traduction française. Le tout est tiré d’un ouvrage inconnu, peut-être les « Archives suisses des traditions populaires », périodique consacré aux patois et au folklore helvétique, notamment les articles parus dans les années 1900-1920.

Pages 29-30 : « Parabole de l’enfant prodigue », Texte en patois d’Alle, dactylographié, en écriture phonétique, sans traduction. Transmis par l’abbé Joseph Mamie, d’Alle, ami de Robert Jolidon.

Pages 31-32. « Lai fôle di diaîle et d’l’ôjé qu’an on djemais bu ». Texte en patois de Miécourt, dactylographié, en écriture ordinaire, sans traductio, recueilli chez Caroline Froté, de Miécourt, née en 1858. Le tout est tiré d’un ouvrage inconnu, peut-être les « Archives suisses des traditions populaires », périodique consacré aux patois et au folklore helvétique, ici apparemment en 1892.

Pages 33-36. « Lo torré â sieutchie ». Conte en patois de Bonfol recueilli par Jules Surdez dans « Lai lattre de Bonfô » d’A(ugustin) Biétrix. Dactylographié, écriture ordinaire, traduction de Gustave Amweg, notules d’A. Biétrix .

Pages 37-38. « Djain Djaitche et ses doües fannes ». Texte en patois, dactylographié, en écriture ordinaire, signé « In Vadais ». Sans traduction.

Pages 39-41. « Un homme qui ne craint pas sa femme ». Texte en patois de Pleigne, dactylographié, en écriture phonétique, transcrit par O. Keller. Version de l’abbé Defer en écriture ordinaire. Traduction en français.

Pages 42-46. « Une histoire en patois de Movelier », texte en patois, dactylographié, en écriture phonétique, avec traduction. Texte en patois de Movelier « Une inspection du landsturm », dactylographiée, en écriture phonétique, avec traduction française. Transcrit par O. Keller.

Page 47. « Parabole de l’enfant prodigue » en patois de Mettemberg (sic). Texte dactylographié, en écriture phonétique, sans traduction française, transcrit par A(ndré) Chèvre, curé de Pleigne, ami de Robert Jolidon.

Page 48-53. « Arrivée d’une dame en l’autre monde habillée en panier ». Poème de la fin du XVIIIe siècle de Raspieler, curé de Courroux, transcrit ici en patois de Courroux par A. Rossat. Texte dactylographié, vers 29-132, écriture phonétique, traduction française. Le tout est tiré d’un ouvrage inconnu, peut-être les « Archives suisses des traditions populaires », périodique consacré aux patois et au folklore helvétique, notamment les articles parus dans les années 1900-1920.

« Jolidon I a Contes. Seconde partie ». 37 pages

info document -  PDF - 3 Mo

Pages 1-2. « Un pari ». Texte en patois de Corban, dactylographié, écriture phonétique, avec traduction. Recueilli chez Marie-Louise Joliat, née en 1909 à Corban.

Page 3. « A Montsevelier ». Texte en patois de ce village, dactylographié, écriture phonétique, sans traduction, recueilli par O. Keller, publié dans « Mundarttexte aus Bern ?... »

Pages 4-11. « A Piamont, an f’sait les nuef » et « Enne lovraie manquée ». Textes en patois de Montsevelier, dactylographiés, en écriture phonétique, avec traduction, transcrit par O. Keller.

Pages 12-15. « Vieilles modes de chez nous ». Texte en patois de Mervelier, transcrit par O. Keller. Dactylographié, écriture phonétique, traduction française.

Pages 16-17. « Les trois petits mendiants ». Texte en patois de Vermes, dactylographié, en écriture phonétique, avec traduction. Recueilli par O. Keller chez Charles Fleury, né en 1906. « Publié ».

Page 18. « Les guéguelles », Texte en patois de Vellerat, recueilli par Jules Surdez, dactylographié, écriture ordinaire. Notes en marge.

Pages 19-22. « Fôle de Jean le Fou et de Jean le Sage ». Texte en patois de Rebévelier, dactylographié, en écriture phonétique, traduction française. Recueilli chez Joseph Juillerat, né en 1837 à Rebévelier. Le tout est tiré d’un ouvrage inconnu, peut-être les « Archives suisses des traditions populaires », périodique consacré aux patois et au folklore helvétique, notamment les articles parus dans les années 1900-1920.

Page 23. « Historiette » en patois de Lajoux, dactylographiée, en écriture phonétique, sans traduction, recueillie chez Armand Crevoisier en 1949.

Pages 24- 27. « Mon véye aimi », texte en patois des Cufattes (Le Bémont), dactylographié, en écriture ordinaire, sans traduction, daté du 2 juillet 1897, signé « Djoset le Mentou » ; « Aimi Antoine », texte en patois des Cufattes, dactylographié, en écriture ordinaire, sans traduction, daté du 4 janvier 1878 ( ?), signé « Djoset le Mentou ».

Pages 28-29. « Le boirdgerat », texte en patois du Cerneux-Godat, dactylographié, en écriture ordinaire, sans traduction, recueilli par Jule Surdez, annoté en marge ; « Les doues baîssattes », texte en patois du Cerneux-Godat, recueilli par Jules Surdez, dactylographié, en écriture ordinaire, annotations en marge, sans traduction.

Pages 30-37. « Fôle di diaîlat », en patois des Bois, dactylographié, en écriture ordinaire, avec traduction, notes en marge, recueilli chez Justin Joly, des Bois, né en 1849. Le tout est tiré d’un ouvrage inconnu, peut-être les « Archives suisses des traditions populaires », périodique consacré aux patois et au folklore helvétique au début du XXe siècle.

« Jolidon I a. Proverbes ». 31 pages

info document -  PDF - 532.7 ko

Pages 1-5. Considérations de Robert Jolidon sur « Les patois jurassiens, en particulier ceux du Jura-Nord ou du Jura catholique », avec annotations marginales de son directeur de thèse ( ?). Découpage en finesse du Jura d’après la nature des patois (renvois à 10 cartes).

Page 6. Sources imprimées, avec détails chronologiques, noms des locuteurs, bibliographie des articles et ouvrages dont sont tirés certains textes repris par Jolidon. Ces « sources » répondent à bien des questions laissées en suspens au bas des transcriptions proprement dites. Remarques manuscrites marginales du directeur de thèse ( ?).

Pages 7-11. « Enquêtes personnelles » menées chez des patoisants par Robert Jolidon. Noms, âges, détails biographiques des patoisants interrogés par Jolidon, village par village, dates des interrogatoires, etc. Document très intéressant, qui montre l’ampleur des travaux du doctorant.

Pages 12-16. « Proverbes et locutions patoises, dactylographiés, écriture phonétique, traduction ou explication en français.

Pages 17-21. « Proverbes et locutions proverbiales », dactylographiés, écriture phonétique, puis ordinaire, traduction ou explication en français.

Pages 22-24. « Quelques comparaisons et autres locution », dactylographiés, en écriture phonétique, avec traduction ou explication en français.

Page 25. « Devinettes et jeux de mots », texte dactylographié, en écriture phonétique, avec traductions en français.

Pages 26-30. « Croyances, superstitions, règles ». Texte dactylographié, en écriture phonétique, avec explications en français. Détails ethnologiques.

« Classeur II. Tableaux phonétiques ». 26 pages

info document -  PDF - 1.3 Mo

Pages 1-2. Tableaux phonétiques sur Asuel et Cornol.

Pages 3-6. Carte 1 (porc, corne, force, tordre, il dort, monnaie.

Page 7. Carte 2 (seta).

Pages 8-9 Carte 3 (jour, tour, sourd, four, fourche, bourse, encore).

Pages 10-11. Carte 4 (hiver, fer, terre, herbe, char, gerbe, chair).

Pages 12-13. Carte 5 (bouteille, oreille, orteil, soleil, corbeau).

Pages 14-15. Carte 6 (clef, clarté, fermez, cercle, enclume, oncle, clocher).

Pages 16-17. Carte 7 (lune, lundi, lieu, lit, drap de lit, il lit, lièvre).

Pages 18-19. Carte 8 (corde, garder, mardi, mercredi, verte, jardin, porte).

Pages 20-21. Carte 9 (eu, dû, sureau, su, peur, peureux, mûr).

Pages 22-23. Carte 10 (saison, poison, se taire, maison, oiseau, voisin, raisin).

Pages 24-26. Cartes I, II, III (le, elle, eux).

« Jolidon II Tableaux II ». 81 pages

info document -  PDF - 6.4 Mo

Pages 1-81. Tableaux comparatifs de 478 termes patois dans les variantes qui sont les leurs dans 69 localités du Jura et des régions avoisinantes.

Jolidon IV (vert). 34 pages

info document -  PDF - 2.7 Mo

Pages 1-4. Factures payées par Robert Jolidon pour imprimer des clichés et autres parties de sa thèse avec lettre adressée par F. Bruder-Schweitzer à l’abbé André Chèvre. Le Zurichois ne pense pas que ces clichés étaient destinés à la thèse de Robert Jolidon.

Pages 5-7. Notice biographique de Robert Jolidon par l’abbé Chèvre.

Pages 8-9. Considérations linguistiques sur le choix des mots à partir desquels les 17 cartes lexicologiques sont dressées.

Pages 10-18. Considérations générales sur « Les patois jurassiens et en particulier ceux du Jura-Nord ou du Jura catholique », avec cartes et listes de termes.

Pages 19-22. Listes des localités entrant en ligne de compte dans les enquêtes menées par Robert Jolidon, en Suisse (Jura et régions avoisinantes) et en France voisine.

Pages 23-29. Tableaux typologiques, sur la base de mots-types, des patois jurassiens, avec exemples à l’appui, en écriture ordinaire.

Pages 30-34. Listes des localités du Jura-Nord, du Jura-Sud, de la France voisine, avec noms et numéros des localités investiguées. Photo du village de Saint-Brais en p. 34.

Biographie de Robert Jolidon (1909-1953). 3 pages

Corrigé de la biographie donnée par André Chèvre après le décès de Robert Jolidon à Zurich en novembre 1953.