Vous êtes ici : Accueil > Contes, nouvelles, chansons, presse, radio, films, pages d’histoire > Chansons > La petite diligence, Lai petéte dilidgeince
Par : Fleury LJ
Publié : 27 mars 2010

La petite diligence, Lai petéte dilidgeince

diligence

Lai petéte dilidgeince

Mon airriere graind-mére m’é contè

L’hichtoire de son mairiaidge

Ç’ât ïn bé roman di temps péssè

Qu’ècmencé â coué d’ïn bé voiyaidge

En ci temps-lì, po allaie feûs

Nos cognéssains è poûene le train

Nôs étïns dje bïn fies d’aivoi

Lai dilidgeince pe les tchvâs !


Lai petéte dilidgeince

Su les bés tchemïns de Fraince

S’tirie feûs en borruâdaint

Voiyaidgeous aidé bïn aîse

È y aivait ïn véye tabaiyon

Ïn tchurie èt pe son gralie

Ène baichatte è mairiaie

Ïn môssieu bïn éyeuvè

L’tabaiyon dremait, le tchurie proiyie

Lai belle roudgissie en sileince ;

Le môssieu d’jâsait pe y récitait

Des baibioles pe des rdyïndiats

Lai petéte dilidgeince

Su les bés tchemïns de Fraince

S’tirie feûs en borruâdaint

Pai lai pyeudge pe le bé temps


Tchaind que les tchevâs pénibyement

Aivaïnt fait trente kilométres

 cabarêt di « Byainc Tchevâs »

Nos péssaïns lai neût, po s’en rebotè

Po allaie de Pairis è Toués

È faiyait bïn â mons heut djoués

Dïnche-lai çoli bèyait le temps

De se couégnâtre lairdgement


Lai petéte dilidgeince

Su les bés tchemïns de Fraince

S’en allait en borruâdaint

Voiyaidgeous aidé bïn aîse

Tchaind que le crâtant était du

Ès déchendaïnt di calètche

Ès boussaïnt tot bâlement

Pouéche-que ç’ât le réyement

Le cie était byeû pe le bé môssieu

Faisait les eûyes miga en lai bélle

Taindis que le tchurie se musait :

« Oh ! Çolì vait ! Ces doux-lì y veus les mairiaie » !

Lai petéte dilidgeince

Su les bés tchemïns de Fraince

Airrivait enfïn è Toués

Pe ç’ât tot le roman d’aimoué !

Ç’ât aidé dïnche-lai en Fraince

Botè de care les dilidgeinces

Tchaind qu’on veut se mairiaie

È fât saivoi voiyaidgie

È fât saivoi voiyaidgie


Version chantée et accompagnée au piano par J.F. Lachat

Lai petéte dilidgeince, chant et piano 110430
Lai petéte dilidgeince, chant et piano 110430 -  MP3 - 7.3 Mo
Lai petéte dilidgeince, chant et piano 110430

Les voix sont atténuées, l’enregistrement peut être utilisé en accompagnement des élèves.

Ce chant se prête bien à une petite mise en scène théâtrale.


Version chantée par André Claveau

La Petite diligence

Paroles et musique : Marc Fontenoy, 1950

Mon arrière grand-mère m’a conté

L’histoire de son mariage

C’est un beau roman du temps passé

Qui débuta au cours d’un voyage

En ce temps-là, pour aller loin,

On connaissait à peine le train

Et l’on trouvait déjà bien beau

La voiture et les chevaux !


La petite diligence

Sur les beaux chemins de France

S’en allait en cahotant

Voyageurs toujours contents

Il y avait un vieux notaire

Un curé et son bréviaire

Une fille à marier

Un monsieur très distingué

Le notaire dormait, le curé priait

La belle rougissait en silence ;

Le monsieur parlait et lui récitait

Des rondeaux et des sonnets

La petite diligence

Sur les beaux chemins de France

S’en allait en cahotant

Par la pluie et le beau temps


Lorsque les chevaux péniblement

Avaient fait trente kilomètres

A l’hostellerie du "Cheval Blanc"

On passait la nuit, pour s’en remettre ;

Pour aller de Paris à Tours,

Il fallait bien au moins huit jours

Évidemment ça donnait le temps

De se connaître amplement


La petite diligence

Sur les beaux chemins de France

S’en allait en cahotant

Voyageurs toujours contents

Lorsque la côte était dure

Ils descendaient de voiture

Ils poussaient allègrement

Car c’était le règlement

Le ciel était bleu et le beau monsieur

Faisait les doux yeux à la belle.

Tandis que le curé se disait :

" Oh ! Ça y est ! Ces deux-là je vais les marier !"

La petite diligence

Sur les beaux chemins de France

Arriva enfin à Tours

Et c’est tout le roman d’amour !

C’est toujours pareil en France

Mis à part les diligences

Quand on veut se marier

Il faut savoir voyager

Il faut savoir voyager !