Publié : 22 novembre

Fable,le cochon la chèvre et le mouton, L’Poue, lai Tchievre èt l’Moton

Michel Choffat, l’Ugène, RFJ 21 novembre 2021

Radio Fréquence Jura RFJ 21 novembre 2021

Rubrique en patois

Auteur : Michel Choffat, l’Ugène

Thème : Fable d’Esope et La Fontaine, le cochon la chèvre et le mouton

info document -  MP3 - 3.2 Mo

L’Poue, lai Tchievre èt l’Moton

Ènne Tchievre, ïn Moton, aivô ïn grais Poue,
Montès tchu l’meimme tchèrat, s’en allïnt en lai foére.
Yôt dvèrchéch’ment ne les yi poétchait pe ;
An s’en allait les vendre, en c’que dit l’hichtoire :
L’Tchairtie n’aivait pe décheingne
D’les moinnaie vouer Tabarin.
Chire Gorèt breûyait en tchmïn
Cment ch’èl aivait aivu cent boétchies en ses trôsses ;
C’était ènne claimou è rendre les dgens souédges.
Les âtres ainimâs, orinures pus douçattes,
Boinnes dgens, s’échtouénïnt qu’è breuyeuche â chcoué ;
Ès n’voiyïnt piepe ïn mâ è crainjie.
L’Tchairtie dié â Poue : « Qu’ât-ce que t’és è taint t’piaindre ?
Te nos endouerles tus ; poquoi que te n’te tïns p’ piain ?
Ces doues dgens-ci, pus hannêtes que toi,
Dairïnt t’aippâre è vivre, ou bïn â moins è lai çhouere :
Raivoéte ci Moton ; ât-ce qu’èl é dit ïn seingne mot ?
Èl ât saidge. – Èl ât ïn nigdouye,
Eurpaitché l’Poue ; chè saivait son aiffaîre,
È breûyrait, cment moi, di hât di guairguesson ;
Èt peus çt’âtre hannête dgens
Breûyrait aivô des aicutoujes ébrâmèes.
Ès musant qu’an les veut empie détchairdgie,
Lai Tchievre de son laicé, l’Moton d’sai lainne :
I n’saîs p’ch’èls aint réjon ;
Mains tiaint en moi, qui n’seus bon
Qu’è maindgie, mai moue ât chure.
Aidue mon toét èt mon hôtâ.
Chire Gorèt réjouènnait en chubtil personnaidge :
Mains en quoi çoli y’ sèrvéchait ? Tiaind qu’lo mâ ât chur,
Lai compiainte, ne lai pavou ne tchaindgeant l’dèchtïn ;
Èt peus l’moins prévoiyaint ât aidé l’pus saidge.

info document -  PDF - 566.7 ko