Par : Fleury LJ
Publié : 12 mai 2009

Plateau de Pleigne : à la chasse aux striflattes ! Vocabulaire et proverbes


 !!! Attention !!!

La course aux striflattes est en réorganisation. Elle n’est pas disponible pour l’instant. Renseignez-vous par courriel auprès de la coordinatrice


Lexique, mots divers

v’laidge, village

Pieigne, Pleigne

Les Geais, Les Geais

Jura, Jura

frainçais, français

Fraince, France

dichtrict, district

D’lémont, Delémont

les Vadais, les habitants du district de Delémont

Tchairmoiye, Charmoille

Pieûdjouse, Pleujouse

les Aidjolats, les habitants du district de Porrentruy

Borgnon, Bourrignon

Mèttembèt, Mettembert

Movlie, Movelier

Edrechweur, Ederswiler

Proverbe

Proverbes

E fât pâre le temps c’ment qu’è vïnt.

Il faut prendre le temps comme il vient.

El ât aidé prou tôt d’se faîre di tieusain.

Il est toujours assez tôt de se faire du souci.

Enne tiainpainne, ïn son.

Une clochette de vache, un son.

Les loups n’se maindgeant pe entre yos.

Les loups ne se mangent pas entre eux.

Tchétye oûjé trôve son nid bé.

Chaque oiseau trouve son nid beau.

Ç’ât tiaind qu’an on voichè qu’an voit les bés tch’mïns.

C’est quand on a versé qu’on voit les beaux chemins.

Ç’ât lai dg’rainne que tchainte qu’è ôvaie.

C’est la poule qui chante qui a pondu.

En ç’tu qu’n’è ran, an n’sairait ran pâre.

À celui qui n’a rien, on ne saurait rien prendre.

Les tchaits faint des tchaits.

Les chats font des chats.

Ç’qu’ât sayie ât bès.

Ce qui est fauché est bas.

L’aimitie, ç’ât ïn pairaiplue que se r’vire tiaind qu’è faît métchaint temps.

L’amitié, c’est un parapluie qui se retourne quand il fait mauvais temps.

Se ïn aîne n’é p’soi, te n’sairôs l’fére ai boire.

Si un âne n’a pas soif, tu ne saurais le faire boire.

Lai blôde ne faît p’lo paysain.

La blouse ne fait pas le paysan.

Tot dire n’ât p’ïn s’cret.

Tout dire n’est pas un secret.

Ç’tu que n’s’ainme pe ne sairait en ainmaie d’âtres.

Celui qui ne s’aime pas ne saurait en aimer d’autres.

El ât aidé prou tôt d’se faîre di tieusain.

Il est toujours assez tôt de se faire du souci.

Tée paîte, té touètché.

Telle pâte, tel gâteau.

Ai foueche de boire di bianc, an vïnt gris.

À force de boire du vin blanc, on devient gris.


Retour aux documents du Plateau de Pleigne


Retour au portail Djâsans