Par : Fleury LJ
Publié : 31 mars 2011

Les trâs copous

Fontenais information, décembre 2010, n°132, p.8


È dit : raicontais


Ecouter Maurice Jobin

info document -  MP3 - 1.7 Mo

LÉS TRÂS COPOUS

(1)

Ç’ât 3 aimis copous que décidant de péssaie ènne senaine dains les bôs foûeche qu’ès aivïnt di traivaiye.

E l’ât décidaie qu’és airriverïnt le yundi lo maitin et r’paitchiraint (2) lo vardi à soi. Maindgie et dreumi dains ènne de ces caboiénattes en bôs (3).

Tôt se pésse des fines meus (1). Lo soi bïn chur que nos tras coéyats (5) faint ïn po lai nace mains çoli ç’ât quasi normal.

Dains ces caboiénattes des bôs è y é bïn des côps laivou les piaintches ne sont pe bïn serraie yènne contre l’âtre, è y é des echpaces.

Ç’ât dïnche qu’ènne neût lo Pierrat aivait fâte de pichie (6). Aidonc ne yènne ne dous è se yeuve et vais contre lai caboénatte pou faire son aiffaire.

Tôt d’ïn cop voili lo Djosèt que sent atye de tchâd (7) y coulaie aiva lo dos. E se révoiye et tiaind qu’è révise et qu’è ne vois pus lo Pierrat ât long de lu et l’é vite fait de compare se que se pésse.

- Pierrat !!!! que breuye lo Djosèt, s’te veus pichie de feus èt te fat veni dédains (8) !!!!!!!!!!!

1. lés trâs copous ; les trois bûcherons

2. r’paitchiraint : repartiront

3. caboiénattes en bôs : cabanes en bois (cabanes forestières)

4. tôt se pésse des fines meus ; tout se passe pour le mieux

5. nos tras coéyats : nos trois compères

6. fâte de pichie : besoin d’uriner

7. atye de tchâd : quelque chose de chaud

8. s’te veux pichie de feus et te fat veni dédains : si tu veux pisser
dehors il te faut venir dedans

Lai Yéyusse