Par : Fleury LJ
Publié : 11 juillet 2014

Un personnage mystérieux

Ènne mychtérieuse dgen

Bernard Chapuis

Paru dans LQJ du 11 juillet 2014

Ènne mychtérieuse dgen

È pieut des sayats. Adj’d’heû, Fraincine, é lai voidge de ses ptèts l’afaints. È fât les occupaie, ces aiyâles nitious que rittant dains tote lai mâjon èt peus que faint des airboés. Lai graind-mére, qu’é toûedge de boinnes aivijaîyes, les fait s’sietaie â poiye. Èlle prend son album de mairiaidge po yôs môtraie les photos. Les pus grôs les aint dj’vus des côps èt des côps. Mains le p’tèt Michel, lu, è les décreuve d’aivô des oeuyes tot ronds.

- Ç’ât toi, Mémée, dains çte biantche véture ?

- Yè paidé ô. Tiu qu’ te voérrôs ce feuche ?

- T’és brâment bèlle. An dirait lai Tainte Airie.

Tote revirie, lai Fraincine bèye ïn dou baîjat en son ptèt bouebat.

- Èt peus ci bé djûene hanne â long d’toi d’aivô ènne bèlle tchoupe tote noire èt des boçhattes ?

- Yè, ç’ât mon hanne, ç’ât vot’ graind-pére.

- Ah bon, fait le ptèt Michel que n’y comprend pus ran. Èt peus dâli, tiu ç’ât ci véye que vit d’avô toi, qu’é ènne grôsse painse èt que n’é pus ïn poi ch’lai téte ?

aiyâles turbulents

des boçhattes  des boucles


Ecouter la chronique lue par Bernard Chapuis

info document -  MP3 - 1.3 Mo

Un personnage mystérieux

Il pleut à torrent. Aujourd’hui, Francine, a la garde de ses petits-enfants, Il faut les occuper, ces gamins turbulents qui courent dans toute la maison et qui font des bêtises. La grand-mère, qui a toujours de bonnes idées, les fait asseoir au salon. Elle prend son album de mariage pour leur montrer les photos. Les aînés les ont déjà vus de nombreuses fois. Mais le petit Michel, lui, les découvre avec des yeux tout ronds.

- C’est toi, Grand-Maman, dans cette robe blanche ?

- Hé oui, pardi ! Qui voudrais-tu que ce soit ?

- Tu es très belle. On dirait la fée Arie.

Très touchée, Francine donne un doux baiser à son petit-fils.

- Et ce beau jeune homme à côté de toi avec une belle chevelure noire toute bouclée ?

- Mais, c’est mon mari, c’est votre grand-père.

- Ah bon, fait le petit Michel qui n’y comprend plus rien. Et alors, qui est-ce, ce vieux qui vit avec toi, qui a une grosse bedaine et qui n’a plus un cheveu sur la tête ?


La chronique patoise du QJ en direct :

<iframe
src="http://lqj.ch/patois" style="display:block;
width:98%; height:1000px; margin:auto;" marginwidth="1"
marginheight="1">