Vous êtes ici : Accueil > Reflets d’activités > Travaux d’étudiants

Articles

  • Ludivine Lapaire termine sa formation de cuisinière par un document sur le patois - Mars 2011

    Ludivine participe aux activités des Aidjolats et souvent, du réseau Djasans.
    Elle vient de produire un dossier de fin de formation sur le patois.
    Voir son document : Le Patois, une expérience qui, avec le temps, n’a pas changé
    Le dossier à télécharger

  • Une recherche sur le patois : Coralie Frésard, le patois jurassien et la question de la transmission - Mars 2011

    Coralie Frésard s’est penchée sur les conditions de transmission du patois jurassien.
    Elle nous transmet son travail, nous la remercions pour sa gentillesse et sa confiance.
    Nous la félicitons et nous publions son ouvrage ci-dessous.
    Extrait de son introduction
    À travers ce travail, je vais premièrement aborder le thème de l’apprentissage du patois. Quand est-ce que les personnes que j’ai rencontrées ont appris cette langue ? Comment ? Et pourquoi ? Ensuite, nous allons nous diriger vers la (...)

  • Léa Beuchat : Le rôle de l’école dans la disparition et la tentative de restauration du patois - Juin 2012

    Introduction :
    Lorsque j’étais encore toute petite et que j’allais en vacances ou en visite chez mon grand-père, en Ajoie, lui ou certains de ses proches m’adressaient parfois quelques paroles en patois : ‘‘Coidj’te baidgèlle !’’ (Tais-toi bavarde !)
    ‘‘Grôs djâsou p’tét f’sou’’ (Grand causeur, mais petit faiseur !)
    ‘‘T’és predju tai landye ?’’ (Tu as perdu ta langue ?)
    Enfant, cette langue m’intriguait beaucoup car elle représentait visiblement quelque chose de très important pour mon grand-père qui prenait (...)

  • Pauline Hänni : L’interdiction du patois dans les écoles - Juin 2012

    Projet et hypothèse
    Lors de mes premières recherches sur le patois, un article sur le canton de Fribourg a retenu mon attention. Il y était écrit qu’en 1886, une loi interdisant de parler le patois à l’école, aussi bien en cours qu’en-dehors est entrée en vigueur. Je me suis alors demandée quelles étaient les raisons d’une pareille mesure et comment elle était appliquée. Pour répondre à cela, je me suis appuyée sur le travail de master de Mme Irma Gadient. Ce travail présente en effet une recherche très (...)