Par : Fleury LJ
Publié : 13 mai 2012

Piccus et le Baitchai

Patois des Franches-Montagnes : le patois de la Montagne = Les Rouges-Terres, Montfaucon, Saignelégier, Les Breuleux, Le Noirmont, Les Bois et environs. Le patois de la Courtine = Lajoux, Le Prédame, Les Genevez et environs.

Voici un petit texte en patois de la Montagne.

info document -  MP3 - 1.2 Mo

Baitchai

Piccus ât môe voili bïn des an-nèes. Mains, le baitchai qu’èl aivait â tchûr d’aipontie daidroit pe âqué èl é baiyie taint de chtimountz, ât demouérè bïn vétchaint dains le Jura.

Marius Taillard, di Piccus, mnusie de son métie, voidjait djalousement dains ïn câre de son atelie :

- lai lainténe, voùé son visaidge ât reprodut, pe qu’écyére le cortédge de byaintches tchemises ;
- les ïnstruments saibbaiyoux des pairticipaints pe lai tchairratte po retcheudre les botoiyes de vïn, le fromaidge, les aindouéyes soitches pe le breusi, métches de pain, touétchés, crômes des dgens di vlaidge.

Lai Babouératte


[ photo BNJ]

Charivari

Piccus est mort voilà bien des années. Mais, le charivari qu’il avait à cœur de préparer correctement et auquel il a donné tant d’énergie, est demeuré bien vivant dans le Jura.
Marius Taillard, dit Piccus, menuisier de son métier, gardait jalousement dans un coin de son atelier :
- la lanterne, où son visage est reproduit et qui éclaire le cortège de chemises blanches ;
- les instruments bruyants des participants et la charrette pour recueillir les bouteilles de vin, le fromage, les saucisses et viandes séchées, miches de pain, gâteaux à la crème, cadeaux des gens du village.
La Coccinelle

Carimetra

Le visaidge coitchie derrie ïn maisque, ène fâsse tchoupe, ène véture mirligôdèe sains djèt, tchâssie de tchairquaits, lai démairtche tchèrcotain, voili ïn carimetra bïn étchipè po fétie.

Dains mon vlaidge, le baitchai fait paîtchi des ïnyes et côtumes di yûe pe nos y tenians

Lai Babouératte

Carnaval

Le visage caché derrière un masque, de faux cheveux, un vêtement bariolé sans façon, chaussé de souliers éculés, la démarche chancelante, voilà un carnaval bien équipé pour fêter.

Dans mon village, le charivari, précédant le carnaval, fait partie des us et coutumes du lieu et nous y tenons.

La Coccinelle

Envoyez une photo correspondant à cette description à djasans@djasans.ch