Vous êtes ici : Accueil > Contes, nouvelles, chansons, presse, radio, films, pages d’histoire > Pièces de théâtre et sketches > Poueres hannes, lôvrée dés patoisants d’Ajoie 2019
Publié : 5 février

Pauvres hommes

Poueres hannes, lôvrée dés patoisants d’Ajoie 2019

Les patoisants d’Ajoie et du Clos-du-Doubs sur scène à Charmoille,

27, 29, 31 janvier 2019

2, 4, 6, 8, 10 février 2019


Paru dans LQJ du 28.12.2018

info document -  PDF - 22.7 ko

Résumé de la pièce

Poueres hannes

Ïn coupye dains lai quairantainne pésse ènne vie bïn piaînne en lai campaigne, sâf tiaind qu’airrivant lés bèlles-méres, sains aivtchi ! Lai maîtrâsse de mâjon ât croueyement dyidèe poi sai mére, ènne rveutche féminichte, ènne drassouse d’hannes, èt peus sai bèlle-mére que n’é pe encoé copè l’coérdgeon d’l’embreuye.
Dâli, l’ambiaince dains lai mâjon n’ât pe dés pus piaîjainnes, chutôt qu’lés feuyes èt cte boéte que djâse di câre aint ainnoncie qu’ïn bregant s’était étchaippè dés prijons d’Poérreintru èt peus qu’è vadrouye dains lés pairaîdges.
L’aippeul és dgendârmes que dairïnt raichurie lés épauvuries dgens, ne faît que compyiquaie lai chituâchion…
Po fini, çoli sré ènne bèlle fïn po l’coupye qu’eûffre ïn crôma en lai mâjon d’véyes, Lés Cléjies…

Pauvres hommes

Un couple dans la quarantaine vit relativement tranquillement dans la campagne, sauf quand les belles-mères arrivent de façon impromptue ! La maîtresse de maison est influencée négativement par sa mère, une féministe acariâtre, une dompteuse d’hommes, et sa belle-mère qui n’a pas encore coupé le cordon ombilical.
Dès lors, l’ambiance dans la maison n’est donc pas des plus agréables d’autant plus que la presse régionale a annoncé qu’un brigand s’est échappé des prisons de Porrentruy et rôde dans les parages.
L’appel aux gendarmes sensés rassurer les personnes apeurées, ne fait que compliquer la situation.
Finalement ce sera un heureux dénouement pour le couple qui offre un don au Home les Cerisiers…

Mots malaijies

info document -  PDF - 22.7 ko

Documents joints