Par : Fleury LJ
Publié : 27 avril 2012

Enne visite â cèmtèrre

T’en és prou, des sous

Bernard Chapuis

Paru dans LQJ du 27.04.2012 www.lqj.ch

L’Hansouri des çhiôs ne voit pus çhai. Çoli faît mitnaint dieche annèes qu’èl é predju lai vue. Tchétçhe médi, Riquèt, son ptètfieu, yi yét lai feuille.

– Tiu ât-ce qu’ât moûe, d’mainde ? le grand-pére.

Ïn djoué, L’Hansouri dmainde en ci ptèt Riquèt de l’condûere â cèmetèrre. Le véye seintaît le bord des tombes d’aivô sai biantche cainne.

– Tiu ç’ât, çtu-ci, Riquèt ?

Et peus l’ Riquèt yi yégeaît ç’qu’è y aivaît d’graiynè ch’lai piere.

– Et peus çtu-li, Riquèt ?

– Djeain-Piere Fairènne.

– Oh bïn, ci Djeain-Piere, c’était ènne sacrée peingnatte. Et peus l’véye se penche :

– Eh bïn, t’en és prou, mitnaint, des sous, Djeain-Piere ?

Hans-Ulrich, le vieil aveugle, se penche sur la tombe de Jean-Pierre, avare notoire :

« Eh bien, Jean-Pierre, t’en as assez des sous maintenant ? »

info document -  MP3 - 923.7 ko

info document -  PDF - 198.6 ko

La chronique patoise du QJ en direct :

<iframe
src="http://lqj.ch/patois" style="display:block;
width:98%; height:1000px; margin:auto;" marginwidth="1"
marginheight="1">