Vous êtes ici : Accueil > Contes, nouvelles, chansons, presse, radio, films, pages d’histoire > Les histoires de Lai Yéyusse dans Fontenais Information > Christiane Lapaire : Lai pomme di petét François po lo tiurie
Par : Fleury LJ
Publié : 12 juin 2012

Christiane Lapaire : Lai pomme di petét François po lo tiurie

Lai pomme di petét François po lo tiurie


écouter Maurice Jobin

info document -  MP3 - 2.4 Mo

Lo petét François faisait di doûe rues (1) dains lés vies (2) di velaidge ïn métieudgi lai vâprèe .

A bout de doûes houres, lo petét François était sôle (3), aidonc è s’airrâte po ïn pô réçhouçhaie (4).

A meinme môment lo tiurie revïnt de tchie lai Mélie qu’èl était allaie voûere poéche qu’èlle était malaite.
Note petét François qu’aimait bïn not’ Chire raimésse doûes pommes qu’étïnt poi tiere dains lo vardgie di Djosèt de lai Côte. Et bote cés doûes pommes dains sai baigatte ét vait en lai rencontre di tiurie.

- Bïn l’bondjoué not’Chire, c’ment vait ? qui dit lo petét François.

- Bondjoué François è vait bïn ét pe toi ?

- Çoli vait bïn, i vos r’méchie. I étôs ïn pô sôle dali tiaind qui vos é vu, i ai raiméssaie 2 pommes dains lo vardgie di Djosèt ét i m’seus dit que vos serïnt héyerou (5) d’en maindgie ènne aivo moi.

- Ah bïn çoli ç’ât brament dgenti, vïns nos v’lan nos sietaie tchu ci bainc d’dôs lo gros noûechie(6) ét nos v’lans maindgie not’pomme.

Airrivaie vâs lo bainc, lo petét François rôte lés doûes pommes de sai baigatte(7) ét lés tend lés doûes à tiurie po qu’è tchoisécheuche (8) c’te qu’è v’lait.

Lo tiurie prend ènne pomme ét écmence de lai maindgie. Lo petét François prend l’âtre, é paît ïn motchou de sai baigatte ét réchue sai pomme d’vaint que de moûedre dedains. Lo tiurie tot étoiénnaie y dit :

- Te sais François lo Djosèt de lai Côte ne bote pe de produt tchu sés pommes te n’ét pe fâte de lai réçhure(9).

- Oh mains Chire, i l’sait bïn que lo Djosèt ne bote pe de produt tchu sés fruts, mains si y ait réchue mai pomme ç’ât poéche que ènne dés doûes était tchoi dains ïn bousèt (10) ét i ne me s’vïnt pu laiquélle c’était !

Lai yéyusse

1. Doûe rues : 2 roues = vélo

2. Dains lés vies : dans les rues

3. François était sôle : François était fatigué

4. Po réçhouçhaie : pour reprendre son souffle

5. Héyerou : heureux

6. Lo gros noûechie : le gros noyer

7. Sai baigatte : sa poche

8. Tchoisécheuche : choisisse

9. Lai réçhure : l’essuyer

10. Elle était tchoi dains ïn bousèt : elle est tombée dans une beuse