Publié : 16 août

Glanure, 9

Yainnure (9)

Publié dans le Quotidien Jurassien le 9 août 2019

Yainnure (9)

Fierobe, quand la journée de travail s’achève, on fait fierobe. Le mot survit dans le français régional. L’origine germanique est évidente. Feierabend machen, avoir fini sa journée de travail.

Fri, frapper. Ce verbe correspond au verbe archaïque férir, qui survit dans l’expression « sans coup férir ». Èl é fri lés onze. Il a sonné (frappé) onze heures. Fri è grands côps, frapper à grands coups.
Fri di pie, trépigner, littéralement frapper du pied. Au figuré, on a la charmante expression "Fri tchu les boûetchèts", tirer les vers du nez, littéralement frapper sur les buissons. I aî éssaiyie de fri tchu les boûetchèts, mains è n’é ran dit. J’ai essayé de (lui) tirer les vers du nez, mais il n’a rien dit.

Grebi. I seus t’aivu és moûres d’lai sens d’ Vïndlïncoèt, è y en aivaît tot grebi. Je suis allé aux mûres du côté de Vendlincourt. Il y en avait à foison.

Groncenaie, grogner. Le groncenou, quand il groncene, quand il murmure entre ses dents, pousse des gronceinnements comme le cochon qui grogne en agitant son groin.

Grôtaie. È foûeche de pâije et de mujatte, èl aivait grôtè è faire è crâtre cintçhe aspèrdges. Ïn vrai miraitçhe dains not’ coénat. À force de science et de patience, il avait réussi à faire pousser cinq asperges. Un vrai miracle sous nos climats.

Grulatte, gelée de ménage, dite aussi dgealaie, figure en bonne place au plantureux menu de la Saint-Martin. Le mot grulatte signifie aussi tremblote, frisson. Il survit en français régional dans l’expression "Je grule de froid", je tremble de froid, je grelotte. Èl é la grulatte. Il a la tremblote.

Hésaîd, hasard. L’hésaîd fait bïn les tchoses. Le hasard fait bien les choses.
Bondjoué, Louise. È tot hésaîd, vôs n’airïns p’ïn pô d’socre è m’prataie. Bonjour, Louise. À tout hasard, vous n’auriez pas un peu de sucre à me prêter ? Les croix de finages se dresssent â hésaîd dés tch’mïns, au hasard des chemins.


Ecouter la chronique lue par Bernard Chapuis

info document -  MP3 - 6.7 Mo