Par : Fleury LJ
Publié : 5 août 2011

 djeurnie

Rentrèz vos dgerennes !

Bernard Chapuis

Paru dans LQJ du 5.8.2011 www.lqj.ch

Notre patois a conservé de délicieux archaïsmes. Les dgerennes, les poules, rappelle l’ancien français « gelines » qui survit dans « gélinotte. » Le coq se dit pou (bref). Ne pas confondre avec le mot poûe (long) qui désigne le cochon.

Comme en français, le terme pou s’applique au séducteur, lequel peut faire des ravages dans la gent féminine.

D’où l’expression : Rentrèz vos dgerennes, i lâche mon pou.

Rentrez vos poules, je lâche mon coq. Avertissement charitable adressé aux parents des jeunes filles.

Bernard Chapuis, LQJ 110805 -  PDF - 84.4 ko
Bernard Chapuis, LQJ 110805