Publié : 13 octobre

Beau langage 7

Bé djâsaidge 7

Bernard Chapuis

Publié dans le Quotidien Jurassien le 12 octobre 2018

Bé djâsaidge 7

D’après Simon Vatré.

A. I aî raippoétchè ïn bé ran-tot-neû dâs lai foire.
B. Ènne rantiune de tiurie.
C. Tiaind lai rantche ât bïn feuni, tot vai bïn.
D. Étre dains lés brussâles di Rhïn.
E. Raive de tchait !
F. Èlle é la fidiure raintrie cment ènne véye pomme de raînatte.
G. Raiméssaie poi séjon, dépensie d’aivô réjon, faint ènne boinne mâjon.
H. Tiaind lai tchievre yeuve lai quoûe, ç’ât po lai gralle vou lai pieudge.
I. Èl ât défendu de maindgie d’ lai tchie di temps des Quaitre-Temps.
J. Ènne boinne purdge d’hoile de r’cïn nantaye des finmeu.
K. Èl ât pus roide que prïnce.


Ecouter la chronique lue par Bernard Chapuis

info document -  MP3 - 2.9 Mo

Beau langage 7

A. « J’ai rapporté un beau rien-tout-neuf de la foire », répondait-on aux enfants curieux.
B. Littéralement « une rancune de curé ». Se dit d’une étoffe inusable.
C. Quand la crèche est bien garnie, tout va bien.
D. Littéralement « être dans les brouillards du Rhin ", être en brindezingue, être en état d’ivresse.
E. Littéralement « rave de chat », zut ! Exclamation de dépit.
F. Elle a le visage ratatiné comme une vieille pomme rainette.
G. Ramasser par saison, dépenser avec raison, font une bonne maison. Profiter des fruits de saison, être économe, telle est la règle d’une saine gestion.
H. Quand la chèvre lève la queue, c’est pour la grêle ou la pluie.
I. Il est défendu de manger de la viande pendant les Quatre-Temps. Autrefois, on se privait de viande non seulement le vendredi, mais aussi au début de chaque saison de l’année, les « Quatre-Temps ».
J. Une bonne purge d’huile de ricin nettoie très bien (l’intestin). L’huile de ricin est un purgatif bien connu dont on faisait grand usage autrefois.
K. Littéralement « Il est plus raide que prince » . Il est raide comme un passe-lacet. Il se tient très droit, il a un maintien raide et compassé.