Par : Fleury LJ
Publié : 2 octobre 2011

Le premier vélo

Le poème de Jules Surdez dit par Marie-Madeleine Oriet, Vadaise

info document -  MP3 - 793.5 ko


Le premie vélo

(Conte)

Tot le monde était chu lai pouetche

Mïnme les afenats qu’en crouetche.

Des véyes fannes se soingnïnt,

Colons, dgerinnes sévoulïnt...

Que se pésse-t’é chu lai vie ?

Tiu ravoéte-t-on de traivie ?

In hanne ou le diaile en tchairat

Que vire ai gros côps de djairrat,

Filaint, filaint cment inné éyuje ?

...Les dires de tchoir en éssiuje...

"Vos êtes bânes, y vïns tschâ »,

Railé d’sai fouerdge le mairtchâ,

« Mains ç’ât ïn môlaire évadnaie

Qu’ât chu sai meûle aitchevalaie ».

« Emmé les fuates » Jules SURDEZ.