Publié : 7 février

Et ça recommence

Èt çoli r’aicmence

ublié dans le Quotidien Jurassien le 7 février 2020

Èt çoli r’aicmence

- Voili mon probyème, Dottoè. I m’ seus botè è boire. I aî predju mon traivaiye. Mai saintè s’en ât r’senti. Li-d’chu, mai fanne é predju patience ét èlle m’é tyitie.
- Èt peus ?
- Èt peus i seus v’ni vôs conchultaie. Vôs s’ sovïntes. Vôs m’èz gremoinnè. Vôs m’èz dit qu’i daivôs me r’pâre en mains èt peus râtaie d’ boire. Râtaie d’ boire ! Ç’ât aigie d’ dire. I n’ poéyôs p’ y airrivaie tot d’ pai moi. Vôs m’èz envie â Çhios-Henri. È y aivait li-enson des dgens qu’aivïnt l’ meinme probyème que moi. I aî meinme eurtrovè ïn véye caim’rade de sèrvice. Â Çhios-Henri, y seus d’moérè ïn mois. I aî cheuyè tot l’ trait’ment de l’aicmence en lai fïn. Çoli m’é fait ïn grant bïn. Mai saintè s’ât r’botèe. I aî eurtrovè di traivaiye. Mai fanne ât r’venie.
- Mains dites voûere, ç’ât des fïn meus. Recoégnéchèz aidonc qu’i vôs aî bïn consèyie.
- Yé bïn nian, Dottoè. È m’en encrât.
- Poquoi nian ?
- Poéche que, c’ment qu’i vôs aî dit, mai fanne ât r’venie. Èt peus i m’ seus r’botè è boire.

Note
Çhios-Henri : le centre du Clos-Henri, sur la commune des Genevez, accueille des personnes confrontées à des problèmes de dépendance.


Ecouter la chronique lue par Bernard Chapuis

info document -  MP3 - 3.7 Mo

Et ça recommence

—  Voilà mon problème, Docteur. Je me suis mis à boire. J’ai perdu mon travail. Ma santé s’en est ressentie. Là-dessus, ma femme a perdu patience et m’a quitté.
—  Et puis ?
—  Et puis je suis venu vous consulter, souvenez-vous. Vous m’avez sermonné. Vous m’avez dit que je devais me reprendre en mains et cesser de boire. Cesser de boire ! C’est facile à dire. Je ne pouvais pas y arriver tout seul. Vous m’avez envoyé au Clos-Henri. Il y avait là-haut des gens qui avaient le même problème que moi. J’y ai même retrouvé un ancien camarade de service. Je suis resté un mois au Clos-Henri. J’ai suivi tout le traitement du début à la fin. Ça m’a fait un grand bien. Ma santé s’est rétablie. J’ai retrouvé du travail. Ma femme est revenue.
—  Mais dites donc, c’est magnifique. Reconnaissez donc que je vous ai bien conseillé.
—  Eh bien non, Docteur, je regrette.
—  Pourquoi non ?
—  Parce que, comme je viens de vous le dire, ma femme est revenue. Et puis je me suis remis à boire.

Note
Çhios-Henri : le centre du Clos-Henri, sur la commune des Genevez, accueille des personnes confrontées à des problèmes de dépendance.