Par : Fleury LJ
Publié : 4 juin 2012

Le chien du voisin

Le tchïn di véjïn

Bernard Chapuis

Paru dans LQJ du 1.06.2012 www.lqj.ch

È y é des dgens d’lai vèlle que s’ïnchtallant tchie nôs èt que n’chuppoétchant ne les cieutches, ne le tchaint di pou, ne les tracteurs, ne les afaints, ne les tchaits èt ne les tchïns. Se ç’ât dïnche, ès n’aint qu’è dmoéraie tchie yos.

Lai Frieda, Ç’ât la fanne d’ïn banquie. Â long d’lai r’viere, èlle s’ât aitchtè ènne bèlle mâj’natte qu’èlle é faît eur’taipaie. Ènne vâprèe qu’èlle yéjaît dains l’çhiô, èlle ô ïn tchïn djaippaie.

Ni ènne ni dous, èlle téléphone â Caqué, son pus proche véjïn.

« È vôs fât faire è coidgie ci tchïn, qu’i n’peus p’yére dous laingnes de cheûte. »

Le Caqué n’y é ran réponju. Mains â moitan de lai neût, ch’le côp des trâs, ç’ât lu qu’é téléphonè en lai Frieda. Èl é léchi soénnaie djunqu’â ç’qu’èlle se révoiye.

« Vôs m’échtiujerèz, Daime, mains i n’é p’de tchïn. »

Frieda téléphone à Xavier pour lui demander de faire taire son chien. Celui-ci la réveille au milieu de la nuit pour lui dire qu’il n’a pas de chien.

info document -  MP3 - 1.7 Mo

info document -  PDF - 101.4 ko

La chronique patoise du QJ en direct :

<iframe
src="http://lqj.ch/patois" style="display:block;
width:98%; height:1000px; margin:auto;" marginwidth="1"
marginheight="1">