Articles

  • Djâserie de djainvrie - 4 janvier

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 4 janvier 2018
    Djâserie de djainvrie
    L’huvie ât veni Poétchè poi lai bije. Èl ât bïn fini Le temps des celiejes. Ch’ les étoules èt les aibres gris En grulaint l’huvie ât veni Poétchè poi lai bije.
    È y en é qu’ n’ainmant p’ l’huvie. Poétchaint, qué bèlle séjon, tiaind qu’en djainvrie lai nadge eurtyeuve les tchaimpois, les toits, les vies. Qu’è fait bon se r’trovaie bïn â tchâd dains l’ poiye è raivoétaie les flocons déchendre di cie cment des p’tèts moéchés de bianc paipie. (...)

  • Ïn r’méde de tchvâ - 11 janvier

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 11 janvier 2018
    Ïn r’méde de tchvâ
    Le P’tèt Charles ât malaite, aîye, bïn malaite. Dâ pus d’ïn mois, è voidge lai tchaimbre. È teusse tot lai neût, ènne de ces reutches è vôs détchirie le chioûeçhat, qu’ çoli fait mâ d’ l’oûyi. È pyaint, è teusse dains son tieûchain, è s’ siete dains son yét po aiboiyie, è tchie son moétchou, enfûe, étieupe, chiôçhe, renfûe. È s’ traînne en lai tieujènne pô s’ tchâdaie ènne tijainne d’avô di miele. Djemais d’ gotte. Son méd’cïn qu’ât chtrèngue yi é (...)

  • Le rôte-poussat - 18 janvier

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 18 janvier 2018
    Le rôte-poussat
    Lai fèrme ât predjue ch’lai Montaigne. En huvie, èlle ât drèt copèe di monde, enchev’lie dôs lai nadge. An n’ voit pus dyère qu’ lai femiere montaie dains l’ cie. C’ment qu’èlle fait, çte Maithilde po t’ni l’ côp, tot d’ pai lée, sains véjïns se ç’ n’ât les tchvattes, les r“na”ids èt les cras ? Sains tchïn non pus ; le drie é canè en meinme temps qu’ le patron. È y é bïn l’ facteur que pésse ïn côp la snainne èt que yi poétche di butïn d’aivô lai (...)

  • Ïn crôma di chèf - 25 janvier

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 25 janvier 2018
    Ïn crôma di chèf
    Rapha é ïn bon pochte dains les tch’mïns d’ fie, mais è n’ât p’ tot enson. Ç’ât ïn grant yéjou. D’vaint son mairiaidge d’aivô l’Ugénie, ènne grante paitchie d’ sai paiye péssait dains les yivres.
    L’Ugénie eurvïnt d’ lai boite és lattres d’aivô ïn p’tèt paquèt en lai main.
    -- Rapha, qu’èlle breûye roudge de graingne, te t’és encoé commaindé des yivres. T’ n’en és p’ prou ? Tiaind qu’ te veus râtaie de tchaimpaie les sôs poi lai f’nétre ?
    Le Rapha (...)

  • L’hypnose - 1er février

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 1 février 2018
    L’hypnose
    Le Dio èt son aimi Colas aint cheuyè ènne djâs’rie chu l’hypnose. L’hypnotisou é aipp’lè ïn hanne dains l’ public èt l’ai fait montaie ch’ les lavons â long d’ lu. I vôs veus endremi, qu’è yé dit. Çhioûetes les oeûyes ! Èl é comptè djuqu’è trâs. Aiprés, è yi é fait faire ç’ qu’è v’lait. — Nôs dairïns faire l’expérience, dit le Dio en ci Colas — Te crais qu’ çoli veut martchi ? Èt peus d’aivô tiu ? — D’aivô ci Firmin. Tïns, le voili djeut’ment que bousse lai (...)

  • Météo - 8 février

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 8 février 2018
    Météo
    Ïn cent’naire feume son tchelat dôs l’ grôs nouchie. Pésse ïn prom’nou :
    -- Bonjoué, grant-pére. Vôs peutes me dire qué temps è veut faire demain ? — Mon poûere djûene hanne, i n’en aî âtiune musatte. Mai laivimaidge ât rontue. I n’aî p’ de réseau ch’ mon portâbye, èt peus i n’aî p’ encoé r’ci lai feuille.
    Ci bon véye chu son bainc, s’è n’ saivait p’ yére le voul’ des ailombrattes, s’était botè és novés moiyïns.
    Dains le biat d’adj’ d’heû, vôs trov’rèz des mots (...)

  • Ïn bon régent - 15 février

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 15 février 2018
    Ïn bon régent
    Les éyeuves sont aiptchis : èl ât défendu de djâsaie le patois en l’écôle. Çtu que s’ré cheurpris s’ré peuni. Not’ régent fait son daivoi. Ç’ât ç’ qu’on yi d’mainde. È cheurvoiye son p’tèt monde aich’ bïn dains lai coué que dains lai classe. Tiaind qu’èl en trove yun que s’aibaindonne è djâsaie patois, ç’ât lai gnafe ou bïn « Te m’copierés cent côps I n’ dais pe djâsaie patois en l’écôle », è faire signaie poi les poirents. Ç’ât ïn bon régent, que fait (...)

  • Ènne véye biâtè - 22 février

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 22 février 2018
    Ènne véye biâtè
    L’Ad’line feut bèlle. Tos les hannes yi f’sïnt lai couè. Mains les ans aint pésssè. Po lée âchi. Èlle n’ât pus de premiere djuenaince èt n’ veut p’ l’aidmâtre. Èlle veut aidé pyaire. Èlle veut aidé sédure. Èlle se pampanne, èlle se poudre. Sès biancs pois, èlle se les fait nois. Èlle se vêt c’ment les djûenes de mit’naint. Èlle sarre ses pies dains des soulaies trop p’tèts po lée èt seûffre ïn calvaire. Èlle poétche ïn cotch’lèt qu’yi fait mâ. Qu’ât-ce (...)

  • Â Creux és dgenâtches - 1er mars

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 1 mars 2018
    Â Creux és dgenâtches
    Tot prés de Coétch’doux, è y é ïn ptchus qu’an aippele le Creux és dgenâtches. Tiaind qu’è pieut bramant, è y en soûe d’ l’âve que forme ènne r’viere, le Creudgenat, que se tchaimpe dains l’Allaine è Poérreintru.
    Ç’ât voi ci ptchus que se r’trovïnt les dgenâtches le saim’di è mineût po yote sabbat. Èlles tchaintïnt ét dainsïnt chu ènne dyidye di diaile. Niun n’ les é djemais vues. Dains les lovrèes, an raicontait des hichtoires que f’sïnt drassie (...)

  • Djûere d’aivô la laindye - 8 mars

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 8 mars 2018
    Djûere d’aivô la laindye
    Voici 10 mots en relation avec le corps humain. Sauriez-vous les replacer dans les phrases qui suivent ?
    1. les maîrmes / 2. p’tèt glinglin / 3. le coutre / 4. l’embreuye / 5. painse / 6. le gairguesson / 7. tiu / 8. les aroiyes / 9. lai goûerdge / 10. lai mairgoulatte
    A. Lai .... moène lai dainse. B. Yevaie ...., ç’ât boire ïn tchâvé. C. Çtu que môtre ses sos môtre son ..... . D. D’ïn baidgé, an dit : è (...)

  • È fât saivoi paitchi - 15 mars

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 15 mars 2018
    È fât saivoi paitchi
    Les envèllies faint aidé piaiji, se ç’ n’ât p’en entraint, ç’ât en paitchaint. Çtu qu’é dit çoli, è saivait ç’ qu’è dyait. I m’ muse que lu âchi é r’ci des envèllies que s’aiccreutchïnt èt qu’èl airait bïn v’lu voûere yos tailons. C’ment faire po s’ débairassie d’ ces dgens d’aivô tiu an ont péssè ènne boènne lôvrèe mains que n’ sairïnt s’ rédure. An raivoéte l’eurleudge po yos faire è compâre qu’èl ât taid, qu’an ât sôle èt qu’è s’rait les houeres (...)

  • Lai féte di pére - 22 mars

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 22 mars 2018
    Lai féte di pére
     Le Lexandre é bïntôt sai fête. Dains ènne snainne, èl airé quairante ans. Çoli s’ mairtçhe. Lai mére é dit és afaints : « Vôs n’ rébierèz p’ l’anniversaire de vot’ pére. Ran qu’ïn p’tèt crôma, çoli yi f’ré piaiji. » Les afaints n’aint p’ de sôs. Yote boéchatte ât veude. Totes yôs économies aint péssè dains les tcheulattes. Pére, dit lai Mimi, te poérrôs m’ bèyie dieche francs ? Yè poquoi ? Ç’ât ïn ch’crèt. Te l’ veus dj’ bïn voûere.
    Ci côp, ç’ât lai grante (...)

  • Ïn métie daindgerou - 29 mars

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 29 mars 2018
    Ïn métie daindgerou
    Çoli fait trente ans que ci Mouri fait l’ copou dains les foérêts d’ lai bordgeaisie. È coégnât les richques, mains po ran â monde è n’ voérrait tchaingie d’ métie. Èl ainme lai grante oûere, lai naiture, lai libretè. Èl ainme les aibres, ès yos djâse èt les aibres yi répondant.
    Dains lai faimille, ès sont copous dâ lai neût des temps. Le métie ât devni pus aigie. Dains l’temps, è faiyait encoé tirie les grumes d’aivô les tchvâs. Ïn vardi (...)

  • Ïn tchie crôma - 5 avril

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 5 avril 2018
    Ïn tchie crôma
    Çoli s’ pésse en lai Vouivre, lai yivrairie de Saingn’ledgie. Ïn aitch’tou s’aidrâsse en lai vendouse : — I voérrôs eûffri ïn bé stylo en mai fanne po sai féte. — Oh qu’ ç’ât dgentil çoli. I m’ muse qu’ vôs v’lèz yi faire ènne petète cheurprije. — Po lée, çoli s’ré putôt ènne tote grosse cheurprije. — Yé poquoi, l’hanne ? — Yé bïn voili. Nôs ains tçhétyun sai dyïmbarde. I aî lai mïnne, èlle é lai sïnne. I dairôs dire : èlle aivait lai sïnne. Not’ gosse, ci (...)

  • Des mots tranchants - 12 avril

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 5 avril 2019
    Des mots tranchants
    Tchaipu, charpentier. Est à l’origine du patronyme « Chapuis ». Ces tirains sont aivu équarrès poi le tchaipu di v’laidge. Ces poutres ont été taillées par le charpentier du village. Verbe dérivé : tchaipujie, tailler une pièce de bois. Exercer le métier de charpentier.
    R’môlaie, rémouler, affûter. È fât r’molaie lai laime de ci couté. Il faut affûter la lame de ce couteau. Le r’môlou, le rémouleur. R’molaie s’applique aussi aux amoureux qui (...)

  • Djûes d’aimoérous - 26 avril

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 26 avril 2018
    Djûes d’aimoérous
    En aimoé, lai routine, ç’ât ïn poûejon. Èlle tyûe l’aimoé. Les coupyes daint aidé trovaie di neû, inventaie, tchaindgie, léchi d’ènne sens portabye èt laivimaidge. Ènne djûene fanne raiconte ses premies djoués d’ mairiaidge :
    Mon hanne èt peus moi, an fait totes soûetches de djûes. An rit brament. An s’aimuje c’ment des afaints. È fârait nôs voûere. An djûe â tieudg’nou. Ç’ât lu que fait lai tieujènne. È m’ sèrt â poiye, cment ènne prïncèsse.
    An (...)

  • Le menujie - 3 mai

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 5 mai 2019 Le menujie
    I aî vu le menujie
    Tyirie paitchi di bôs.
    I aî vu le menujie
    Compairaie quéques laivons.
    I aî vu le menujie
    Caressaie le pus bé.
    I aî vu le menujie
    Aippreutchie l’égroûechou.
    I aî vu le menujie
    Bèyie lai djeûte forme.
    Te tchantôs, menujie
    En assembyaint l’airmoére.
    I voidge ton imaidge
    D’aivô lai sentou di bôs.
    Moi, i aissembye des mots.
    Èt ç’ât ïn pô di meinme.
    D’après Eugène Guillevic 1907-1997
    Ce poète breton passa son adolescence à Ferrette (...)

  • Sâvè di ch’ni - 10 mai

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 10 mai 2019
    Sâvè di ch’ni
    Ïn djouè dains l’ mois, cés d’ lai tyemeune péssant d’aivô ïn camion po raiméssaie le ch’ni qu’ les dgens aint botè chu l’ trottoir. È y é de tot : Ènne sciatte, ènne haitchattte, ïn matelas, des laivons è n’en pus fini, dous airmoéres, ïn lampadaire, des tyaisses, ïn véyo, des skis, ènne sèlle, ïn rétchâd, ènne maichine de coudri, ïn satche-pois. Cés qu’ n’aint p’ pavou de chneuquaie dains le ch’ni poéyant trovaie des tchoses que vayant encoé lai poéne. (...)

  • Probyèmes de mémoûere - 17 mai

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 17 mai 2019
    Probyèmes de mémoûere
    Clément s’ fait di tieusain. È yi sanne qu’èl é des probyèmes de mémoûere. È ne r’trove pe le nom des dgens qu’è croûje èt qu’yi bèyant l’ bonjoué. È dédjûenon, èl en djâse en sai fanne. Hortense, i aicmence d’aivoi des sérious probyèmes d’aivô lai mémoûere. I dais tot graiy’naie po étre chur de n’ ran rébyaie. Qu’ât-ce te m’ raicontes poi li, Clément. T’és ènne bïn moiyoue mémoûere que moi. Te sais encoé les récitations que t’és aippris tchie l’Emma, (...)

  • Brijure - 24 mai

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 24 mai 2019
    Brijure
    Çte Marcèlle èt ci Nèchti, çoli fait cïntye ans qu’ès fréquentant. Ât-ce qu’ès v’lant s’ décidaie à s’ mairiaie. Ç’ât ç’ que se sont demaindè les poirents des dous sens que voérrïnt ènne bèlle cérémonie â môtie èt peus des aiffaires en oûedre po l’hèrtaince. R’mairtçhèz, â djoué d’âdj’d’heu, an n’ se mairie pus brament. Les aivéjes aint tchaindgie. Poitchaint, çte Marcèlle èt ci Nèchti, ne sont p’ contre le mairiaidge. Çte Marcèlle é dje sai reube, ci Nèchti, sai (...)

  • Ç’ n’ât p’ de sai fâte - 4 juin

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 31 mai 2019
    Ç’ n’ât p’ de sai fâte
    Le Thiophile, le boûebe de çt’ Henri, fréquente lai Lucie. Ïn pô trop, d’aiprés çt’Armand, le pére d’ lai Lucie. Ès sont bïn djûenes po fréquentaie. Le Thiophile é vingt ans èt sai bionde dieche-heûte. An dirait dous biancs bacs ensoénne.
    Ç’ que craingnïnt les poirents des dous aimoérous ât airrivè. Lai Lucie ât v’ni grôsse. Èlle n’é p’ poéyu l’ catchi, çoli s’ voyait. C’était lai voirgangne po les dous faimilles. Dains ci temps-li, an n’ (...)

  • Dains lai boéte és mentes - 7 juin

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 7 juin 2019
    Dains lai boéte és mentes
    Yun d’ mes bons aimis m’é raicontè ènne pityante louene èt m’é proposè d’ lai botaie en patois . I veus prôvaie di meus qu’i peus. C’était dains lai bèlle Aidjoûe, notre coénat, di temps qu’ les dgens allïnt encoé s’ conféssaie èt qu’ les tiuries d’vaivô les régents f’sïnt lai pieudge èt l’ bé temps. Ènne djûene baîchatte qu’était aivu nammèe rosiere entre dains lai boéte és mentes. Le tiurie lai quèchtionne : Dites-me voûere, mai fèye, ât-ce (...)

  • Èlle tïnt d’ ses poirents - 14 juin

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 14 juin 2019
    Èlle tïnt d’ ses poirents
    Çt’ Albert èt çte Fabienne sont dains lai meinme écôle. Cment ès sont véjïns, ès faint le tch’mïn d’ l’écôle ensoènne. Ès s’ainmant bïn.
    Fabienne, ç’ât lai baîchatte des véjïns. Le pére, méd’cïn, ât ïn hanne tot sïmpye. La mére, ènne boénne dgen, ât maîtrasse d’écôle. Lai ptète ât ènne boénne raiccoédgeouse. Premiere en tot. En pus, èlle fait di piano, di tènnis èt d’ lai dainse. Ses braives poirents poéyant bïn en étre fies.
    Ci fend-l’oûere (...)

  • Bé djâsaidge 8 - 22 juin

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 21 juin 2019
    Bé djâsaidge 8
    A Des tchôs sains tchie, ç’ât c’ment ènne prochèssion sains prétre. B Ç ’ât ïn bon prâdgeou. Ç’ât dannaidge qu’i n’y aî ran compris. C Tiaind les dgerènnes se pouyant, ç’ât seingne de peut temps. D En çtu que pate, an dit : « Les poûetches de d’rie sont faites po réchôraie lai mâjon. » E Le pou ât maître chu son feumie. F Ç’ât dains les véyes potats qu’an fait lai moiyoue sope. G Pieudgeatte di maitïn ne râte pe l’ pél’rïn. H De dous piédous, le (...)

  • C’ment qu’ les afaints tchoéyant â monde - 29 juin

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 28 juin 2019
    C’ment qu’ les afaints tchoéyant â monde
    Les afaints sont aidé aivu curious. Ci Dédé, heûte ans, é raivoétè en caitchatte c’ment qu’ lai Meusatte é mis bés son vélat, ïn bé touèrlèt roudge èt bianc. « Ât-ce que çoli s’ pésse dïnche po les dgens ? » qu’è s’ muse. Èl é des dotes èt veut en aivoi le tiûere nat. Sai grante soeur é ïn yivre chu ci mychtére, mains èlle l’é botè sous çhè.
    Â cathétysse, è d’mainde en lai soeur :
    -- Dites, mai soeur, c’ment qu’ vôs étes tchoée â (...)

  • Ïn tchie collie - 5 juillet

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 5 juillet 2019
    Ïn tchie collie
    Ènne bôle de biancs pois que se yaince dains vos tchaimpes â richque de vos faire è traibeutchie, ç’ât lai tchïnne d’ lai Fidélia. Èlle lai raimene, lai prend dains ses brais èt yi paile cment en ïn afaint. Crais bïn qu’lai Fidélia ainme meu sai p’tète tchïnne qu’ son hanne. « Tchairvote de Finette, te sais que te n’ dais p’ dïnche te tchaimpaie dains les dgens. I t’ l’ai dj’ dit pus d’ïn cop. » Èlle lai chmoutse èt lai r’bote bïn dgentiment (...)

  • Yainnure (9) - 12 juillet

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 12 juillet 2019
    Yainnure (9)
    Fierobe. Quand la journée de travail s’achève, on a fierobe, ou on fait fierobe. Le mot survit dans le français régional, notamment en Ajoie : Salut, Paul tu as déjà fierobe ? Tu as déjà fini ta journée ?
    Fri, frapper. Ce verbe correspond au verbe archaïque férir, qui survit dans l’expression « sans coup férir ». Èl é fri lés onze. Il a sonné (ou frappé) onze heures. Fri di pie, trépigner, littéralement frapper du pied. Au figuré, on a la (...)

  • Lai parole â yéjou - 19 juillet

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 19 juillet 2019
    Lai parole â yéjou
    Adj’d’heû, i léche lai parole en yun d’ mes fidèles yéjous, Eric Ankli, de Grandfontaine :
    I vôs veus raicontaie ènne hichtoire que s’ât péssè è y é longtemps. Dous de Granfontaine, l’ Roudi èt peus l’ Gaston, sont aivu à Bèrne, voûere le Djosèt qu’é t’aivu opèrè â l’hopitâ. En paitchaint d’ l’hôpitâ, èls aint djâsè di malaite. Le Gaston dit en son cam’rade : Qu’ât-ce t’en penses, Roudi ? Cment que l’és trové, ci Djosèt ? Eh bïn, i l’ai trovè (...)

  • Pe chi dôbe - 26 juillet

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 26 juillet 2019
    Pe chi dôbe
    Ç’ât l’ mairiaidge di siecle, ïn tot grand mairiaidge. Dôs les tyâts, â long d’ sai grant-mére, le p’tèt Drien ravoéte d’aivô des ronds l’oeûyes. Lai mairièe airrive en calèche. Èlle entre â môtie â brais d’ son pére. Dous afaints bïn vétis poétchant lai londye traînne, ïn boûebat de l’aidge di Drien èt peus ènne baich’natte cment çt’Élodie qu’ le Drien ainme taint èt qu’ât en l’écôle des soeurs d’aivô lu. Le mairiè cheut, â brais d’ sai mére. V’nyant (...)

  • Ènne tchairtâle fanne - 2 août

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 2 août 2019
    Ènne tchairtâle fanne
    Entre nos dous v’laidges, è y aivait ènne sabyiere que bèyait ïn tot bon sabye. An en f’sait des plots po lai conchtruction. Le drie paitron n’é p’ trovè de r’prenou èt la sabyiere feut aibaind’nèe. Ci Djèrmain traivaillait en lai sabyiere. C’était pénibye. È faiyait tchairdgie ces vaigannèts, les boussaie, les vudie, les r’montaie, les r’tchairdgie. Èt dïnche tote lai sïnte djouénèe. È médi, è maindgeait chu piaice. È rentrait en l’hôtâ (...)

  • Ènne âtre de çt’Éric Ankli - 9 août

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 9 août 2019
    Ènne âtre de çt’Éric Ankli
    È yé l’ Jean qu’airrive tchie son oncha-poirrain è Grandfontaine. Le poirrain qu’yi dit : Dis, fieu, i sais laivou qu’è y é des poûessaiyès. Oh, qu’ât-ce qu’an fait ? Nôs en vains tyirie yun.
    Ès sâtant dans l’auto. Ès paitchant d’ lai sens d’ Coéchelles, ïn p’tèt bôs poi li. Le poirrain s’ bote dains l’ bés, le fieu dains l’enson. Èt peus l’ poirrain taipe ïn pô, fait ïn pô d’ brut. Voili ïn poûessaiyè que paît. Èt pan ! Le fieu le fot bés. (...)

  • Yainnure (9) - 16 août

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 9 août 2019
    Yainnure (9)
    Fierobe, quand la journée de travail s’achève, on fait fierobe. Le mot survit dans le français régional. L’origine germanique est évidente. Feierabend machen, avoir fini sa journée de travail.
    Fri, frapper. Ce verbe correspond au verbe archaïque férir, qui survit dans l’expression « sans coup férir ». Èl é fri lés onze. Il a sonné (frappé) onze heures. Fri è grands côps, frapper à grands coups. Fri di pie, trépigner, littéralement frapper du (...)

  • Ïn chi gros bocat - 23 août

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 23 août 2019
    Ïn chi gros bocat
    Firmin, le pus véye de tchie l’ Auguste, raiccoédge lai méd’cine è Lausanne. È n’ rôle pe chu l’oûe. Sains lai boéche di canton,, è n’ poérrait p’ raiccoédgeaie. Son pére ât sïmpye euvrie d’ faibrique, sai mére fait des ménaidges. Ci brave Firmin n’é p’ de sôs è tchaimpaie poi la f’nétre.Tiaind qu’èl é paiyè sai tchaimbre, son train, ses r’cegnons, sai boéchatte ât quasi veude.
    Le boûebe di Gros Paul, qu’ât és études daivô lu èt peus qu’é pus d’ (...)

  • En tchétyun son tch’mïn d’ croux - 30 août

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 30 août 2019
    En tchétyun son tch’mïn d’ croux
    « Déchentes les Malettes, Cornô â fond di crât, tot prés de Coérdgenay qu’ nôs bèyé Petignat. Alle, le gros nid des cras ... »
    Ènne rote de mairtchous se pourmene dains ci p’tèt pairaidis. Ç’ât tus des véyes régents èt peus des véyes régentes. Ès se r’trovant tos les mois po mairtchi. An les r’coégnât dâ loin : ès poétchant ïn sait ch’ le dos, ch’ le capiron èls ènne casquette o bïn ènne cape de lainne d’aiprés lai séjon, dous (...)

  • Londye vétyaince - 6 septembre

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 6 septembre 2019
    Un grand bravo et un chaleureux Merci à Bernard Chapuis, cette chronique est la 400° publiée dans le Quotidien Jurassien !
    Londye vétyaince
    Ç’ât ïn v’laidge laivou qu’ les dgens v’nyant brament véyes. L’Anselme d’ lai Côte é fétè ses cent èt yun ans. È y é t’aivu ènne grante manifèchtâtion d’aivô des dichcouès, des toétchés, di vïn, èt peus d’ l’âve po cés que daivïnt condure aiprés. L’Anselme n’é p’ survétyu. An l’ont r’trovè moûe le lend’main maitïn.
    Poquoi (...)

  • Bé djâsaidge (9) - 13 septembre

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 13 septembre 2019
    Bé djâsaidge (9)
    A Les ôyous és poûetches sont pés que les laîres. B Nôs ains ènne bèlle nièe d’ létans. C Les raits poéyant aippoétchaie l’oûejon. D Groûechie c’ment ïn pain d’oûerdge. E Tchétye ôjé trove son nid bé. F È fât tchaimpaie ïn oche en ïn tchïn qu’ât métchaint. G Aittends pie, tiaind qu’è redéchendré lai gasse, i yi feraî nyifniaffe. H Ço qu’an n’ sait pe ne nut pe. I An n’ serait ran faire de lu, ç’ât ïn sains nûebïn. J Tiaind qu’an voit des nuèes de (...)

  • És mouchirons - 20 septembre

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 20 septembre 2019
    És mouchirons
    Dâ lai séjon des mouchirons, le Zidore ne s’ sent pus. En lai pityatte di djouè, è paît d’avô son p’nie èt son couté. Dains les paîtures, è raimésse des ptèts biancs. È n’ richque ran, meinme s’è y é dous trâs pâts d’ loups d’avô. Mains dains les bôs, è prend tot ç’ qu’è trove.
    Dains lai foérêt di Faihyi, è s’ béche, è tyeuye, è se r’yeuve, è se r’ béche, è tyeuye. Son p’nie ât quasi piein. Pésse ïn mairtchou d’aivô son tchïn.
    -- Bondjoué, l’hanne. (...)

  • Mots d’afaints - 27 septembre

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 27 septembre 2019
    Mots d’afaints
    Tiaind qu’an m’ raiconte ènne loûene, i m’ dépâtche de la maîrtçhaie po lai botaie dains yun d’ mes paipies di vardi. Çtée que cheut, ç’ât mon aimi Marcel que m’ l’é feûnie.
    Nos p’tèts l’afaints nôs cheurpregnant aidé d’aivô yos bons mots. Ès nôs faint è rire, des côps è musaie. Ât-ce qu’an n’ dit pe qu’ lai voirtè soûe d’ lai boûetche des afaints ? Le p’tèt Djeain se pourmene d’aivô son grand-pére. Ès entrant dains l’ cèm’tére. Le boûebat môtre les (...)

  • Hèrtaince - 4 octobre

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 4 octobre 2019
    Hèrtaince
    Dous l’hannes se r’trovant ch’ lai terrasse di Guillaume Tell. — Bïn l’ bondjouè. Quoi d’ neû ? — Ran de chpéchiâ. È paît qu’ mai bèlle-mére ât moûe. — De quoi, l’Hortense ât moûe. Qu’ât-ce que te m’ djâses poi li ? I n’aî ran vu ch’ lai feuille. — Chiè chiè. An l’ons enterrèe lai s’nainne péssèe. — Èlle n’était p’ chi véye que çoli. — Èlle allait tot d’ meinme chu ses nonante ans. — Éh bïn, èlle ne les f’sait pe. An n’yi airait djemais bèyie. Èlle était dains (...)

  • Octobre - 11 octobre

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 11 octobre 2019
    Octobre
    Inspiré deFrançois Coppée (1842-1908)
    D’vaint que lai r’viere ne feuche en yaice, I m’ veus botaie â devaint-l’heûs Po oûyi les drieres ailombrates Èt foraie mon nez dains les çhoès.
    Tos les aibres piedant yos feuyes. Ç’ât des étius d’oûe que tchoéyant. Le soraye dains le cie en fûe Çhôrit és byâtès que meurant
    Mains tot çoli ne veut pe durie. Les métchainnes pieudges aippreutchant. D’vaint que l’airriere l’èrbâ venieuche I m’ veus sietaie â (...)

  • Ïn aiccreu mâlhèy’rou - 18 octobre

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 18 octobre 2019
    Ïn aiccreu mâlhèy’rou
    Poi ènne bèlle vâprée d’èrbâ, le Rico étreinne sai novèlle auto. Èl ât hèy’rou, è çhiôte cment ïn coinuson. Ci Rico é aidé condut prudeinn’ment. È n’é djemais aivu le pus p’tèt l’aiccreutche.
    È rôle tot bâl’ment. Ïn èrtieulon ât chi vite airrivè. Les beugnes, çoli côte tchie. Les dyairaidgistes ne traivaillant pe po ran. Ci Rico ne dépésse djemais les vitesses. Ch’ les vies, pe pus de quatre-vingts ; dains les v’laidges, pe plus de cïntyante. È n’ (...)

  • Grand tiûere - 25 octobre

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 25 octobre 2019
    Grand tiûere
    È y é touedge aivu dains bot’ bé câre de tiere, des prétres â grand tiûere, qu’aivïnt l’ tieusain des poûeres, que vétyïnt lai Boènne Novèlle, que f’sïnt l’ bïn atoè d’ yos èt que bèyïnt l’exempye d’ènne vétyainne craiyaince. Ïn djouè, le Pére Blanchard trové ïn poétche-dyenèyes chu ïn bainc d’ lai véye vèlle de D’lémont. Èl en eut chi pidie qu’è yi bèyé ses soulaies èt rentré tchie les Lievres nus pies.
    L’Abbé Joseph Fleury, tiurie-doyen de D’lémont, (...)

  • Â bureau d’ vôte - 8 novembre

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 8 novembre 2019
    Â bureau d’ vôte
    An d’vait r’nanmaie ïn nové maire. Çoli veut bèyie tendu. È fât cheurvoiyie les nôtres.
    Ç’ât ç’que dyait le mairtchâ â sellie, dous vi-roudges enraidgis.
    Ès s’ sont airrandgis po étre di bureau de vôte. Les Roudges èt les Nois s’ tenyïnt è ènne voix près. Les Roudges qu’aivïnt aidé t’ni lai mairie n’étïnt p’ chûrs de l’empoétchaie. Trente-sept contre trente-chés. Se les Roudges v’lïnt piaciie yote candidat, è faiyait que tus se dépiaiceuchïnt, (...)

  • Saidgeince - 15 novembre

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 15 novembre 2019
    Saidgeince
    Lai tiere ât mon v’laidge.
    Nôs sons tus eurliès les uns és âtres, nôs cheuyans les meinmes lois.
    S’ te bote di s’raye dains lai djouénèe des âtres, t’en bote âchi dains lai tïnne.
    Ç’ât ïn daivoi de r’bèyie és âtres ataint qu’ès nôs aint bèyie.
    Le dgén’rou voit ïn voirre d’âve èt raivoéte atoé d’ lu se tyétyun é soi.
    Ïn airbre que crât dains ènne bâme ne poétche pe de fruts.
    Po coégnâtre ton tchemïn, rèvoéte le cie, réchpire, et fais le premie (...)