Par : Fleury LJ
Publié : 7 mars 2014

Moyen de locomotion

Moyen de locomotion

Bernard Chapuis

Paru dans LQJ du 7 mars 2014

Dains l’temps, les écôles n’étïnt p’ équipèes cment mitnaint. Tchie l’ régent, è n’y aivait ran qu’ïn yossére po tote lai çhaiche. Èl était ch’ le poulpitre de l’aiyeutchou. Nôs poéyïns l’ conchultaie mains pe quèchtion d’ le pâre en nôt’ piaice.

Tiaind qu’ not’ véye régent ât paitchi en r’tréte, èl ât v’ni ïn nové régent d’aivô des neuves idées. Èl é d’maindè en lai tçheûmene d’aitchtaie ïn yossére po tchéque éyeûve.

- Ces nitious n’en aint p’ fâte. Èt peus ç’ât trop tchie ! Moi, i n’en aivôs pe, é dit le préjideint d’ lai commichion d’écôle.

Le nové régent n’en ât p’ demoérè li :

Yé bïn, se ç’ât dïnche, i veus d’maindaie és poirents. Ès poéyant bïn faire ïn effoûe po yôs afaints.

Adonc, le p’tèt di Djulat rentre en l’hôtâ è médi :

Pére, le régent nôs é dit qu’è nôs fât ïn yossére po allaie en l’écôle.

Mon Djulat qu’était r’vijaint :

- Ïn yossére po allaie en l’école ? Te yi dirés, en ton régent que tiaind qu’i aivôs ton aidge i allôs en l’école è pie.


Ecouter la chronique lue par Bernard Chapuis

info document -  MP3 - 1.3 Mo

Traduction

Moyen de locomotion

Autrefois, les écoles n’étaient pas équipées comme aujourd’hui. Chez l’instituteur, il n’y avait qu’un dictionnaire pour toute la classe. Il était posé sur le pupitre du maître. Nous pouvions le consulter, mais pas question de le prendre à notre place.

Quand notre vieil instituteur est parti en retraite, il est venu un jeune enseignant avec de nouvelles idées. Il a proposé à la commune l’achat d’un dictionnaire par élève.

- Ces gamins n’en ont pas besoin. En outre, c’est trop cher ! Moi, je n’en avais pas, dit le président de la commission d’école.

Le nouvel instituteur n’en est pas resté là :

Eh bien, si c’est ainsi, je vais solliciter les parents. Ils peuvent bien faire un effort pour leurs enfants. Le fils de Julot rentre à midi :

Papa, l’instituteur nous a dit qu’il nous faut un dictionnaire pour aller à l’école.

Julot, qui était regardant :

- Un dictionnaire pour aller à l’école ? Tu diras, à ton maître que quand j’avais ton âge j’allais à l’école à pied.


La chronique patoise du QJ en direct :

<iframe
src="http://lqj.ch/patois" style="display:block;
width:98%; height:1000px; margin:auto;" marginwidth="1"
marginheight="1">