Par : Fleury LJ
Publié : 23 septembre 2011

Aivainç’ment

Èl ât montè

Bernard Chapuis

Paru dans LQJ du 23.9.2011 www.lqj.ch

L’Émile fait son service ai Thoune, tchie ces Allmouess. Ç’ât ïn bon tirou que ne manque djemaîs lai chibye. È n’eurnonde djemaîs tiaind qu’è fât tcheumnaie en poétchaint ci poijaint sai chus l’dos. Che bïn qu’lés officies l’aint maîrtçhè po ènne écôle de cabo. Tot fie, èl envie ènne lattre en lai mâjon.

Ç’ât son djûene frérat qu’l’é eûvie. È récrie son pére que fend di bôs dains l’tchairi.

- Pére !

- Hmm ? - È y é l’Émile qu’é écrit.

- Ah ah ! - Voui. È dit qu’è veut étre nanmè caporal ou bïn général. I n’sais pus quoi, mains è y é di « ral ».

- Hé hé ! - Mains è d’mainde des sous.

- Ho ho !

Emile qui fait son service militaire est pointé pour une école de sous-officier. Son frère qui a lu la lettre annonce la nouvelle au père.

info document -  PDF - 59.2 ko

Ecouter Bernard Chapuis

info document -  MP3 - 1.4 Mo