Publié : 2 juin 2018

Où sont-ils ? Les hivers d’antan

Voùé sont-és ?

La Babouératte, la Coccinelle

Paru dans Le Franc-Montagnard, printemps 2018

Voùé sont-és ?

Voùé sont-és les yaicies heûvés di temps péssè ? Les heûvés voùé lai noi retchevait de son byainc mainté nos Fraintches-Montaignes, n’ât bïntôt pus qu’ïn véye seuvni. Nyün ne gremouénait di temps. Tchétchün pregnait o putôt aivait le temps d’épâlaie lai noi. Décombraie lai noi dâs-dje le devaint de l’hôtâ â tchemïn tyeummnâ, tot pitche le toét de lai mâson, on peut djâsaie di sport de l’épôque !…

Tchaind èl aivait noidgie lai neût, vés les heûtes, le banvaîd de lai tyeummune péssait tchie les paiyisains. Son traivaiye ? S’aissurie d’aivoi ché tchvâs po tirie le poisaint triangle de bôs. Les hannes étïnt aito en l’ûevre. Se sietaie taintôt d’ène sen, taintôt de l’âtre su le triangle po le maintni pyait, était èrouéynaint.

Ço que bèyait di traivaiye és grainds, émervoiyait les afaints. Tchisssie en aivâ des crâts su des doves de véchés, voùé le pîe était teni pai ène sïmpye lainîere de tchu. Lai tchissie pyaquait dains ène quipèsse pe ène écâclèe.

Les baîchattes préférïnt lai uyatte. Mains, po les baitaiyes de bôles de noi, elles n’étïnt pon en derrie ! Mairtchie su l’épâsse coutche de noi dgealèe pe ôyi les étséyes de soulaies tchaiplès, qué pyaisi ! Tchissie su nos laités aivô des paitïns è vissie é tchâssures, dains ce temps-lì, rédjoyéssait.

Dôs lai noi, lai naiture se requïnquait po nos eûffri, aiprés ïn bél heûvé, des tchaimpois sieuris.

Lai Babouératte