Par : Fleury LJ
Publié : 10 août 2012

Mariage à la hâte

Mairiaidge en lai tiute

Bernard Chapuis

Paru dans Le Quotidien jurassien du 10 août 2012.


Çtu que se mairie en lai tiute é le temps de s’en repentre.

– Tiaind qu’i fréquentôs, lai Clara, i l’ainmôs tell’ment qu’i l’airôs bïn maindgie.

– Èt peus mit’naint ?

– Yè bïn mit’naint, te vois, è m’en encrât qu’i n’l’é p’faît.

Celui qui se marie à la hâte a le temps de s’en repentir.

– Quand je fréquentais Clara, je l’aimais tellement que je l’aurais bien mangée.

– Et maintenant ?

– Maintenaint, je regrette de ne pas l’avoir fait.

info document -  MP3 - 829 ko

info document -  PDF - 147.7 ko

La chronique patoise du QJ en direct :

<iframe
src="http://lqj.ch/patois" style="display:block;
width:98%; height:1000px; margin:auto;" marginwidth="1"
marginheight="1">