Vous êtes ici : Accueil > Contes, nouvelles, chansons, presse, radio, films, pages d’histoire > Poèmes, fables, comptines et prières > La cigale et la fourmi, lai tchaintouse ét pe l’fremi
Par : Fleury LJ
Publié : 21 novembre 2009

La cigale et la fourmi, lai tchaintouse ét pe l’fremi

La cigale et la fourmi, poème dit par Michèle Lièvre, patois d’Ajoie

Cigale et fourmi, Michèle Lièvre
Cigale et fourmi, Michèle Lièvre -  MP3 - 1 Mo
Cigale et fourmi, Michèle Lièvre

Lai tchaintouse ét pe l’fremi.

Lai tchaintouse aivait tchaintè tôt 1’tchâtemps,

N’eut pus ran, tiaind qu’v’nié lai bije.

Piep’ïn p’tét moéchê d’moûetche ne d’varméché.

Elle s’en feut tchie son véjïn

Yi d’maindé quéques grains

Pô péssaie lai croûeye séjon.

- I vos en r’vadré, d’vaint ôt

Bïn pus encoé, vos m’peutes craire.

Mains l’fremi n’ât p’prâtou : ç’ât son pus p’tét défât.

- Qu’ât-ç’que vos fsïns à tchâtemps ?

Qu’è dié en ç’te paitlouse.

- Lai neû, lo djoué, aidé i tchaintôs.

- Ah vos tchaintïns ? Çoli m’fait bïn piaiji :

Dâli mitnaint, dainsietes !


Fable de La Fontaine

La Cigale et la Fourmi

La Cigale, ayant chanté

Tout l’été

Se trouva fort dépourvue

Quand la bise fut venue :

Pas un seul petit morceau

De mouche ou de vermisseau.

Elle alla crier famine

Chez la Fourmi sa voisine,

La priant de lui prêter

Quelque grain pour subsister

Jusqu’à la saison nouvelle.

Je vous paierai, lui dit-elle,

Avant l’août, foi d’animal,

Intérêt et principal.

La Fourmi n’est pas prêteuse :

C’est là son moindre défaut.

Que faisiez-vous au temps chaud ?

Dit-elle à cette emprunteuse.

Nuit et jour à tout venant

Je chantais, ne vous déplaise.

Vous chantiez ? J’en suis fort aise :

Eh bien ! dansez maintenant.


La fable racontée par Denis Frund sur RFJ