Publié : 23 novembre

Nos hommes à la maison

Nôs hannes en l’hôtâ,

Nôs hannes en l’hôtâ

Lo 14 de djuïn 2019, lés fannes se sont botèes en gréve po dénoncie lés ïnégâyitès entre les fannes èt lés hannes, èt èlles v’lant nos l’raipp’laie…
Meinme che quéqu’yènnes de yôs eurveindicâchions sont leidgitïnmes, dés hannes vlant aidé étre lés paitriairtches. Poétchaint, dains ènne faimille d’Aidjôlats, ènne sensibye évoyuchion s’ât ïndg’nièe. Lés fannes vaint traivaiyie en entreprijes èt lés hannes s’otiupant di ménaidge èt de tot c’que vait aivô. Ç’ât dâli qu’airrive ïn maitcho po contrôlaie l’traivaiye en l’hôtâ…
Réjultat : ènne bèlle lôvrèe d’aichuries l’écâçhèes…

Nos hommes à la maison

Le 14 juin 2019, les femmes se sont mises en grève afin de dénoncer l’inégalité entre femmes et hommes, et veulent nous le rappeler…
Même si certaines de leurs revendications sont légitimes, des hommes veulent toujours être les patriarches. Pourtant, dans une famille d’Ajoulots, une évolution sensible s’est effectuée. Les femmes vont travailler en entreprises et les hommes s’occupent du ménage et de tout ce qui va avec. C’est alors qu’arrive un macho pour contrôler le travail à la maison…
Résultat : une belle soirée de rires assurés…

Lichte dés mâlaîjies mots Liste des mots difficiles

info document -  PDF - 40.7 ko