Par : Fleury LJ
Publié : 24 février 2012

Les Brandons

Vire mai faiye

Bernard Chapuis

Paru dans LQJ du 24.02.2012 www.lqj.ch

C’est le premier dimanche de carême qu’a lieu la manifestation des Brandons (de l’allemand Brand ). Le feu allumé à cette occasion est censé célébrer le mariage du Soleil avec la Terre, la mort de l’hiver et le retour des beaux jours. Les faiyes (torches de résineux) scintillent dans la nuit.

Emile Sanglard (musique) et Lucien Lièvre (paroles) ont écrit un chant de circonstance devenu très populaire : Vire, vire, vire mai faiye, Aitaint de begnats Qu’è y é de tieugnats. Vïns, Mairie, virie nos faiyes, Voili le grand fûe qu’ât prât. Nôs troverains boûeb’s et féyes Raissembiès enson di crât.

Tieugnat est un mot à double sens ; il désigne le coin dont le bûcheron se sert pour fendre le bois, mais aussi le bâtard. Lai tchavoéne (feu de joie) inspireraitelle filles et garçons rassemblés en haut du crêt ?

info document -  MP3 - 1 Mo

info document -  PDF - 98.3 ko

La chronique patoise du QJ en direct :

<iframe
src="http://lqj.ch/patois" style="display:block;
width:98%; height:1000px; margin:auto;" marginwidth="1"
marginheight="1">