Articles

  • Les tchâsses - 8 janvier

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 8 janvier 2021
    Les tchâsses
    Di djoué qu’èls aint r’botè yote bïn en yote grôs, l’Eustache èt lai Mélie ne se r’fujant ran. En ènne annèe, ès se sont euffri pus qu’en tote yote vétyaince. L’huvie, ès rittant des lotos és lôvrèes de câtches. An les voit rentraie en l’hôtâ d’aivô ïn p’nie gairni o bïn ïn tchaimbon. Dâ l’ paitchi feu, ès s’inchcrivant po yun o l’âtre d’ ces viaidges en car. Vôs èz bïn réjon d’ profitaie, yôs dit l’ grôs. Vôs èz t’aivu prou d’ mâ.
    Ïn soi, lai Mélie dit (...)

  • D’lai gotte és afaints - 15 janvier

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 15 janvier 2021
    D’lai gotte és afaints
    Tiaind qu’ le blantchie entré dains lai tieujènne, èls étïnt è tâle, le pére en ïn bout, les afaints tot atoé. Lai mére tçhaiss’nait â foénat. Lai botoiye de gottte était chu lai tâle. T’en veus, blantchie ? En t’eur’méçhiaint. I n’ai p’ fini mai touénèe.
    Le père s’en ât voichi ïn bon voirre. En tai saintè, blantchie ! Saintè, mairtchâ.
    Peus èl en é voichi ïn d’mé-voirre en son grôs boûebe de tyïnze ans. Te n’ crais pe qu’èl ât ïn pô djûene (...)

  • Le pouvoi di patois - 22 janvier

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 22 janvier « 2021 »
    Le pouvoi di patois Te dairôs yôs prepôjaie ïn djûe en ces dous-li, dit lai Yâdine en son Lucien. Ès sont aidé chu yote taibyatte o bïn d’vaint lai télé.
    Ces dous-li, ç’ât le Dio, yote grôs bouebe èt peus le Franz, ïn djûene Almousse qu’ât tchie yôs po aippâre le français. Le pére les aippele. Ès s’ faint ïn po prayie, èls airrivant en trïnnant les pies. I vôs prepôje ïn concoué s’ vôs étes d’aiccoûe. Bon, bon, qu’ès gronç’nant. I piaice dous pammes ch’ lai (...)

  • Voiyaince - 5 février

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 5 février 2021
    Voiyaince
    Ran n’vait pus tchie Balthazar èt fréres, Mâjon fondèe en 1875. Sèpt dgén’râchions. Fèrdinand, ç’ât le drie. Èl é daivu bèyie condgie en lai moitie d’ ses euvries. Les commaindes ne v’nyant pus. Çte truerie d’ corona é tot fotu poi tiere. Se çoli continue, è vait étre oblidgie de botaie lai çhè dôs l’ paiyaisson. En pus, çoli n’ vait p’ trop bïn d’aivô sai fanne.
    En chneuquaint chu internet, èl é trovè ïn site que yi é r’bèyi d’ l’échpoi. Ènne (...)

  • Bé djâsaidge (10) - 29 janvier

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 29 janvier 2021
    Bé djâsaidge (10)
    D’après Simon Vatré
    A Groûechie c’ment di pain d’oûerdge. B Tchétye ôjé trove son nid bé. C Ïn pére peut neurri doze afaints, mains doze afaints ne serïnt neurri yôte pére. D È faît noire neût c’ment dains lai painse d’ènne noire vaitche. E Les neûves écouves écouvant aidé bïn. F I n’y aî vu que di fûe èt des roudges capes. G N’en dipiaîje â banvaîd, i veus aittieudre mes tchievres dains lai fïn. H És baptêmes, c’était lai môde en Aidjou que lai (...)

  • Dains lai béche-coué - 12 février

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 12 février 2021
    Dains lai béche-coué
    Dans la basse-cour
    Lai dgerènne, la poule. Ç’ât lai dgerènne que tchainte qu’é fait l’ûe. C’est la poule qui chante qui a fait l’oeuf. S’applique à celui qui, objet de tous les soupçons, clame son innocence. Po faire è ôvaie les dgerènnes, an bote ïn niâ. Pour inciter les poules à couver, on met un nichet, oeuf en plâtre ou en marbre que l’on place dans les nids
    Lai puç’natte, la poulette. An tue les véyes dgerènnenes tiaind les (...)

  • I seus pris ! - 19 février

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 19 février 2021
    I seus pris !
    Une "fôle" du Clos-du-Doubs recueillie par Jules Surdez (1878-1964).
    È y aivaît ènne fois ïn djuene bouebe qu’allait en lôvre vés ènne djuene baîchatte. È lai demandé en mairiaidge en poirents. « Poquoi pe ? qu’ès yi réponjennent, se note baîchatte ât d’aiccoue. »
    Lai féye était dgeinnèe et ne saivait p’ qué mïnne teni. ÈlIe allé tieuri ïn sayat d’âve â bené et le botté dôs lai couene. Di temps qu’è se rempiâchait, lai baîchatte s’ musait que, s’ès (...)

  • Daindgerouse ainalyje - 26 février

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 26 février 2021
    Daindgerouse ainalyje
    Dains le poiye d’aitttente d’ïn laiboratoire. Ïn p’tèt boûebat èt peus ènne baich’natte aittendent leur touè. Lai baich’natte puere sains brut, è grosses laigres. Le bouebat qu’é pidie yi tend ïn moétchou èt yi d’mainde : Dis, poquoi qu’ te pueres ? I vïns po faire ènne ainalyje di saing, qu’èlle yi répond. Èt peus, ç’ât po çoli qu’ te pueres, qu’è s’étanne. Ô, qu’èlle dit en chnouffaint de pus bèlle, poéche que mai grante soeur m’é dit (...)

  • Musattes ch’ lai véyaince  - 5 mars

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 5 mars 2021
    Musattes ch’ lai véyaince 
    Se djuenaince saivait, se véyaince poéyait. An écmence è voûere qu’an vïnt véye tiaind qu’ lai poijantou des tchaindèlles churpésse çtée di toétché d’ féte. Lai véyaince brague hyie èt dit di mâ d’adj’d’heu. Lai véyaince paiye les fâtes de lai djûenaince. Quairante ans, ç’ât lai véyaince de lai djûenaince. Cïntyante ans, ç’ât lai djûenaince de lai véyaince. Tiaind que vïnt lai véyaince, ç’ât bïn trichte de s’aipercevoûere qu’an n’ont p’ (...)

  • È n’ât p’ paitchi bïn loin - 12 mars

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 12 mars 2021
    È n’ât p’ paitchi bïn loin
    Source : Eric Ankli, Grandfontaine
    Èls étïnt trâs boûebes en lai mâjon qu’aivïnt bïn lai trentainne. Piepe yun n’était mairiè. D’aivô l’ pére, çoli f’sait quaitre hannes dôs l’ meinme toit. Çoli bèyait des côps bïn tendu. Ès s’endyeulïnt tos les djoués.
    Ïn dûemoène è médi qu’ès s’étïnt dichputès pus qu’ d’aivéje, qu’ès s’étïnt quasi triquès, Djosèt, le pus djûene, se yeuve de tâle èt dit : « I n’ demoére pe ènne minute de pus poi ci. Dains (...)

  • Ïn raitèt tchie les éléphants - 19 mars

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 19 mars 2021
    Ïn raitèt tchie les éléphants
    Ïn djûene raitèt airait v’lu étre ïn éléphant. Cobïn tchie nôs voérrïnt être â governement ! Tchétyun yi conséyait de se montraie pus saidge Èt de creuj’naie son p’tchu sains musaie daivaintaidge.
    Mains èl était boquè, note petèt raitèt. « I veus, qu’è diaît, i veus étre éléphant o ran. » Aiprés bïn dés éffoûes èt peus bïn di commèrce, Not’ gregyou enfïn é reci son piona.
    È s’ boté tot comptant è tçheri ènne piaice. Le cirque était dje (...)

  • Des produts miraîtçhes - 26 mars

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 26 mars 2021
    Des produts miraîtçhes
    Lai Rosalie, cïntyante ans, rentre d’ lai vèlle d’aivô ïn sait rempiâchu de produts miraîtçhes po se r’faire ènne biâtèe. Lai vendouje yi é aichurè que tos ces produts lai f’raint pus djûene d’â moins dieche ans. En l’hôtâ, ran d’ pus preussie que d’ déballaie ses aitchaits ch’ lai tâle de lai tyeujainne. È y aivait ènne botaiyatte d’hoile és pyaintes savaidges po choingnie le meuté frognie, di laicé d’ cramias mâçhè d’aivô d’ lai baive de (...)

  • Lai lievre de Paîtçhes - 9 avril

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 9 avril 2021
    Lai lievre de Paîtçhes
    Tiaind qu’ le pére ât rentrè di traivail, sai fanne èt yote baîch’natte de chés ans étïnt en la tieujènne en train d’airrandgie ènne cratte d’aivô d’ l’étrain. È y aivait ènne gairatte ch’ lai tâle. Qu’ât-ce qu’ vôs faites ? qu’è d’mainde. Lai mére é botè ïn index chu ses maîrmes : « Chut ! » Ç’ât lai baîch’natte qu’é réponju : Nôs prépairans ïn nid po lai lievre de Paîtçhes. Èlle veut v’ni dains lai neût, èt peus èlle veut botaie totes soûetches (...)

  • Naces d’ém’raude - 16 avril

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 16 avril 2021
    Naces d’ém’raude
    L’Ansèlme et lai Suzanne, tiaind quès s’ sont mairiès, ès n’aint p’ fait d’ nace. Ès n’aivïnt p’ les moyïns, yos poirents non pus. Po les formalitès, èls aint péssè d’vaint ci Bassand que tenyait les r’gistres èt peus le lend’main ès s’ sont promis fidèlitè d’vaint l’ tiurie en lai bèche mâsse des sept. È y é quairante ans d’ çoli, èt peus ès sont toûedge ensoènne.
    Po yos dieche annèes d’ mairiaidge, ès n’aint ran fait. Ç’ n’était p’ lai môde. Po (...)

  • Drieres v’lantès - 23 avril

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 23 avril 2021
    Drieres v’lantès
    Tote lai faimille ât réunie po fétaie les cent ans d’ lai mïnmïn. Èlle ât encoé en forme, èt chutot èlle é tote sai téte. Bon pie, bon l’eûye. Aidjoutans boénnes aroyes âchi. Louyije, ènne d’ ses riere-petètes-féyes,yi d’mainde : Mïnmïn, qu’ât-ce que te choites po lai cheute ? Yé bïn, i n’ tïns p’ è étre enterrèe. I voérrôs qu’ mes réchtes feuchïnt crâmès. Mains, grant-mére, ç’ât bïn trichte de djâsaie de tai moûe en ci djoué d’ féte. Pe d’ tieusain, (...)

  • Le rétlat - 30 avril

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 30 avril 2021
    Le rétlat
    Sai toilètte di maitïn était vite èchpédièe. Ïn côp d’ laivatte dôs l’ robinèt, lai main dains les pois en dyise de peingnatte. Gilbèrt vétyait sains salle de bain èt sentait pus s’vent l’étale que le saivon d’ Marseille. Ses dents le préottyupïnt moins encoé. Ènne visite tchie l’airraitchou de dents ? Ne le temps ne les moyïns. Le toubac finissait les raivaidges qu’aivïnt causès les tyeulattes èt socreries d’ son afaince. Tiaind qu’è riait, an voyait (...)

  • È fât l’ temps - 7 mai

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 7 mai 2021
    È fât l’ temps
    Aiprés aivoi purgè ènne poènne de vingt ans è Bochuz, è r’touène dains sai vèlle. È y r’trove sai mâjon aibaind’nèe. Sai rue é bïn tchaindgie. Ç’ât tot djeute s’è s’y r’coégnât. Ô, çoli é bin tchaindgie dâ son entrèe â péniteincie. Le cabairèt És trâs poûechons n’ât pus li. En piaice, è y é ïn aipothitçhaire. Lai p’tète écôle des soeurs ât frome. Cment lai pochte. Ch’ les étitçhètes des boétes és lattres, ç’ât tot des noms que n’yi dyant ran. « Poétchaint, i (...)

  • Véyes méties - 14 mai

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 14 mai 2021
    Véyes méties
    Liste non exhaustive d’anciens métiers. Certains ont disparu à jamais, d’autres reviennent à la mode. Il y a lieu de distinguer les professions dont on tire le revenu et les activités occasionnelles. À titre d’exemple, le taupier n’exerce pas à plein temps.
    Le vannier, le penolie, çtu que fait des p’nies . Paiyisain â tchâtemps, penolie en huvie. Le rémouleur, le r’molou. È rémole vos cisés, vos coutés, vos haitchattes et vos sciattes. Le (...)

  • Météo - 21 mai

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 21 mai 2021
    Météo Vïns d’aivô moi djuqu’en lai croux, dit le grant-pére en son drie petèt-fieu. Le boûebat qu’ainme son grant-pére se yeuve tot comptant. Èt peus te léch’rés tai taibyatte dains tai tchaimbre, qu’ nôs poéyechïns ïn pô djâsaie.
    Les voili paitchis ensoénne main dains lai main. En lai croux, è y é ïn bainc laivou qu’ès s’ sietant. Le grant-pére é soûetchi sai pipe èt son toubac, le boûebat é soûetchi sai taibyatte. I t’aivôs dit d’ lai léchie en l’hôtâ. T’ n’és p’ (...)

  • Saidgeince - 28 mai

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 28 mai 2021
    Saidgeince
    Ènne heutte laivou qu’an rit vât meus qu’ïn tchété laivou qu’an pûere. Lai rantyune, ç’ât l’huvie di tyûere. Le vïn n’ât djemais âchi bon que tiaind qu’an l’ boit d’aivô des aimis. Ç’ât dains les véyes sopieres qu’an fait lai moyou sope. Ïn baijie sains bairbe, ç’ât ènne sope sains sâ. Ç’ât lai miedge que s’ fot di potat. Çtu qu’ât aimi de tus n’ât l’aimi de niun. Le mâ péssè, an s’ fot di sïnt. È n’ fât qu’ènne raîtchouje bèrbis po empouj’naie tot l’ tropé. (...)

  • Le reûtche des foins - 4 juin

    Voici la 500e chronique patoise de Bernard Chapuis !
    Un grand merci et un immense bravo !
    Bernard continue, semaine après semaine à illustrer notre belle langue du coeur. Son humour et l’alacrité de sa plume font merveille !
    Nos meilleurs voeux pour ses projets !
    Louis-J. Fleury
    Publié dans le Quotidien Jurassien le 4 juin 2021
    Le reûtche des foins
    Le Fèrnand di Peut-Bôs értèrnue neût èt djoué è s’ déraimaie le chioûeçhat. È se panne le tarin d’aivô son moétchou tot mô, les eûyes yi pityant et des (...)

  • Lai novèlle véjine - 11 juin

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 11 juin 2021
    Lai novèlle véjine
    An ne r’coégnât pus le v’laidge. Les mâjons aint crâchu cment des mouchirons. « D’vaint tchie nôs, dit çt’Alcide, des dgens v’nis d’ lai vèlle aint conchtrut ènne villa d’aivô ènne piscine. Ci en d’vaint, è y aivait des pammattes, di biè, an y f’sait lai moûechon. È y aivait ïn pran laivoù qu’ le paiysain fannait. L’hèrba, èl y botait ses vaitches è tchaimpoyie. »
    L’Alcide, ïn ancien gabelou, é aiménaidgi lai fèrme de ses poirents po y péssaie sai (...)

  • Le saidge - 18 juin

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 18 juin 2021
    Le saidge
    Ç’ n’était p’ïn èrmitre, èl aivait fanne èt afaints, des grôs l’afaints qu’étïnt dj’ mairiès èt qu’aivïnt en leur touè des afaints. È n’ vétyait p’ dains ènne bâme, è n’ péssait p’ ses djouénès è dgenonyes. Èl aivait ènne mâjon, ïn bon métie. C’était ïn grant saidge. An v’nyait de tot poitchot po l’ conchultaie. Èl était toudge de bon consèye. Le Saidge, qu’an yi dyait.
    Ïn djûene hanne qu’était és étudyes èt que n’ saivait p’ s’è d’vait s’ mairiaie o bïn s’ faire (...)

  • Lai taîrpie - 25 juin

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 25 juin 2021
    Lai taîrpie
    D’après Jean Christe
    Ïn bé djoué, le tyurie vïnt trovaie l’ mére èt yi dit : Mére, vôs èz bïn chiquè çte piaice d’vaint l’môtie, ci vouéjon, ces pyaiques èt tot èt tot. Nôs ains fait ç’ que nôs poéyïns, Chire. Vôs saites, nôs s’entendans bïn, lai Tyemeune èt peus les vôtres, meinme que nôs sons des Rouges èt peus vôs des Nois. Ô. Mains voili, è y é ènne taîrpie â moitan d’ ci vouéjon. Cré nom ! I veus dire â banvaîd de l’allaie pâre.
    Le banvaid vïnt d’aivô (...)

  • Aimoératte - 2 juillet

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 2 juillet 2021
    Aimoératte
    È tyïnze ans, i tchoyé fô aimoérou d’ lai p’tète Suzon, ènne caim’rade d’écôle, bionde baich’natte que poétchait des trasses èt qu’aivait lai fidyure pitcholèe. I en rêvais lai neût, i aivôs graiy’nè son p’tèt nom d’aivô mon couté ch’ le grant fô en l’aicmence d’ lai foérêt. I étôs se dgeinnnè qu’i n’oûjôs lai raivoétaie, encoé moins yi aîdrâssie lai pairôle. Ci Dédé di Coénat èt peus moi, nôs étïns aidé ensoénne è djûere, è rôdaiyaie, è faire les cent côps. (...)

  • Lai chitçhe - 9 juillet

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 9 juillet 2021
    Lai chitçhe
    Source : Constant Meyer, Asuel
    An l’aipp’lait Lai Chitçhe. È n’était coégnu que poi ci sobritçhèt. È f’sait l’ voiturie. È tranchpoétchait s’lon lai d’mainde di bôs, des pieres. È livrait di tchairbon. È déménaidgeait des moubyes. Èl était ch’ les vies le tchâd temps cment l’huvie. C’était le routier d’ ci temps-li, sâfe qu’â yûe d’in caimion, èl aivait ïn tchairroi tyirie poi ses quaitre robuchtes tchevâs èt qu’â yûe d’faire di cent è f’sait di chés (...)

  • Croujiere ch’ lai Tieuvatte - 16 juillet

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 16 juillet 2021
    Croujiere ch’ lai Tieuvatte
    Mon pére était blantchie. È tieujait tot son pain â fûe d’bôs. I n’en n’ai dj’mais maindgie d’ moyou. Dains l’ chari, èl aivait botè d’ènne sens dous trâs véyes més po en faire di p’tèt bôs po allumaie l’ foué.
    En l’écôle, Daime Emma, mai premiere maîtrasse, nôs djâsé di chyqu’ye de l’âve, d’ lai pieudge que forme les soûerches, des biefs, des r’vieres. « Çte p’tète Tieuvatte que pésse â pie d’ l’écôle èt qu’ n’é l’air de ran, èlle se (...)

  • Bïnséyaince - 23 juillet

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 23 juillet 2021
    Bïnséyaince
    Dous Aidjoulats, ïn Tyaissèt èt peus ïn Gravalon, montïnt è pie tchie les Taignons po lai foénaie. Ès mairtchïnt lai lactaîtche en bandouliere.
    Airrivès ch’ le côp des nûef en Lai Caquerèlle, ès s’ sont cordè ïn répit. Ès sont entrès â cabairèt, ès s’ sont inchtallès en ènne tâle èt ès aint commaindè ïn pitchèt d’ roudge. Le Tyaissèt é soûetchi d’ son sait dous triquets d’ pain, yun po lu, l’âtre po son caim’rade. Lai paitronne était ènne boénne dgen. « (...)

  • Yainnure (10) - 30 juillet

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 30 juillet 2021
    Yainnure (10)
    L’hôtâ. Il n’existe pas de mot français qui rende l’atmosphère de ce mot à la charge affective si prononcée. L’hôtâ, c’est tout à la fois la maison, la demeure, le domicile, le foyer, le chez-soi, le logis, le bercail, voire le home. Voû qu’an feuche, ran ne vât l’hôtâ, écrit Simon Vatré. Où qu’on soit, rien ne vaut la maison, sa maison. Les jeunes gens qu’on envoyait terminer leur scolarité en Suisse allemande avaient lai grie de l’hôtâ, la (...)

  • Ènne saqueurdie d’ virèe - 13 août

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 6 août 2021
    Ènne saqueurdie d’ virèe
    Source : Constant Meyer, Asuel
    L’onçha du M’lïn èt le maîrtchâ de Pieujdouse se r’trouvïnt tos les dûemoinnes maitïn po lai mâsse. Ch’ l’élau, yote piaice était quasi réjervèe. L’impoétchaint, c’était boire l’aipéro aiprés lai mâsse èt dichcutaie di programme de yote vâprèe. Ci dûemoinne-li, l’aipéro se prolondgé dains les trâs bichtrots di v’laidge. Déchijion feut prije d’ènne virèe chu cés des hâtous.
    Aiprés l’ dénèe, ès s’ botainnent en (...)

  • È d’maindait des seingnes - 13 août

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 13 août 2021
    È d’maindait des seingnes
    È y en é qu’aint lai fé di tchairboénou. D’âtres dotant, cment Célèchtin que se pôjait des quèchtions. Èl aivait r’nyè le Dûe de son afaince èt, po trovaie le Dûe que yi conv’nieuche, aivait déchidé de s’ïnchtallaie dains ènne bâme d’ lai Combe Tabeillon. « Chire, qu’è dié, i t’ bèye vingt ans po t’ manifèchtaie. Se, â bout d’ vingt ans, i n’ t’ai p’ touedge trovaie, te n’éxichtes pus po moi èt peus i r’toéne dains le monde. »
    Dains sai (...)

  • Le don - 20 août

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 20 août 2021
    Le don
    Source : mon ami Marcel Çoli s’ pésse dains lai classe des p’tèts. Daime Fidélia, lai maîtrasse, échpyique explique le mot don. « Mozart, nôs en aivïns pailè, avait ïn don po lai musitye. En vôs, mit’naint. Trovèz-me des éxempyes. Des mains se drassant. : « Moi, moi ! » Pe tus en lai foi. Tchétyun son toué. Vôs poérrèz tus vôs échprimaie. Les réponches s’entchaînant. Moi, mon pére, è sait tot faire, dit le grôs Laon. Mains ç’ n’ât p’ïn don çoli, (...)

  • Bé djâsaidge (11) - 27 août

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 27 août 2021
    Bé djâsaidge (11)
    Nous poursuivons notre promenade à travers le glossaire de Simon Vatré, succombant au charme des mots et des exemples particulièrement expressifs. A È Nâ, s’an voit des baiboûerattes, è Paîtçhes an ont lai grulatte. À Noël, si l’on voit des moucherons, à Pâques on grelotte. B Les mounies vaint se conféssaie les dries. Les meuniers vont se confesser les derniers. (On pense au curé de Cucugnan.) C Lai rebaîrbe ât ènne naturâ moûe és (...)

  • Ènne fabye d’ïn âtre temps - 3 septembre

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 3 septembre 2021
    Ènne fabye d’ïn âtre temps
    Trâ djuen’s baichattes s’en allïnt le long d’ïn tchemïn. I voérrôs bïn, dyait lai premiere, aivoi ïn bé tchaipé gairni, ènn’ robe en soue, rose et ladgiere, des p’tèts soulaies en tiue verni. En fignolaint i m’en adrôs ; èt pus d’ïn galant me cheudrait. Ço qu’i voérrôs, dyait lai seconde, ç’ât des môlures en p’tèts potats, avô lesquéls les daim’s di monde s’ f’sant des meutés c’ment des boquats. Moi i ainm’rôs, dyait lai trâjieme, étre (...)

  • Ïn sïnt hanne - 10 septembre

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 10 septembre 2021
    Ïn sïnt hanne
    Çt’ Ignace était concierdge dains lai faibrique d’eurleudg’rie. En l’hôtâ, cïntye petèts l’afaints l’attendïnt, ènne baîch’natte de sept ans, ïn boûebe de quaître èt peus des triplès. Neurri tote çte rotte, çoli n’ devait p’étre aijie. Chutot que, cment hanne è tot faire, è r’cevait ènne paiye de misére po des djouénèes de dieche hoûeres èt pus. È racontait en tiu que v’lait l’oûyi qu’è s’ privait po ses afaints, qu’ son grant piaiji, c’était d’ les (...)

  • Lai mére és hierbes - 17 septembre

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 17 septembre 2021
    Lai mére és hierbes
    Lai Maria était ènne boénne dgen. Èlle fesait di thé d’aigremoune po les afaints que r’venyïnt de l’écôle èt qu’aivïnt soi. Èlle botait è satchi di tya dains son dieûgnie qu’èlle botait en saitchats èt qu’èlle dichtribuait en huvie en cés qu’en aivïnt fâte. Èlle fesait ènne résèrve d’hierbe â pichat po l’ Pére Imier que seûffrait de rhumâtiches. Cment qu’èlle soingnait d’aivô les pyaintes savaidges qu’èlle coégnéchait che bïn, an l’aipp’lait (...)

  • Lai beurtchie - 24 septembre

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 24 septembre 2021
    Lai beurtchie
    d’après Alphonse Daudet
    Â moment de s’ botaie en lai tâle, an r’mairtçhe qu’è n’y é pus ènne gotte d’âve dains lai beurtchie. Ci poûere leudg’ment n’é p’ de poula. L’âve, è lai fât tçhri â bené.
    Djaîtçhe : S’vôs v’lèz, i en veus allaie tçhri.
    Èt le voili que prend lai beurtchie, ènne grôsse beurtchie en tiere.
    Le pére, que coégnât lai malaidrâsse de son boûebe : Se ç’ât Djaîtçhe qu’y vait, lai beurtchie ât ébretçhie, ç’ât chûr. Lai mére : T’és oûyi, (...)