Par : Fleury LJ
Publié : 21 septembre 2012

Le docteur aimait les noisettes

Le médecïn ainmaît les neugèlles

Bernard Chapuis

Paru dans Le Quotidien jurassien du 21 septembre 2012

Ai nonantechés ans, lai Rosalie ne se yevaît pus. Ci bon dotoé Nicolèt v’nia’it lai voûere dous trâs côps lai snainne. Èl aivaît di piaiji de djâsaie d’aivô lé qu’aivaît toûedge tote sai téte. Ch’lai tâle de neût, è y aivaît ènne aissiete d’aivô des neugèlles. Tot en ésâm’naint lai véye fanne, è pitchnaît dans çt’aissiete èt peus greûjyaît neugèlle chus neugèlle.

– Oh, mai boènne daime, qu’è dit, vôs m’estiudgerèz, voili qu’i vôs ai maindgie totes vos neugèlles.

– Çoli n’faît ran, Dotoé. Mon boûebe, çtu qu’ât és pochtes ai Baîle, è m’aippoétche aidé di chocolat és neugèlles. Ç’ât çtu qu’i ainme le meus. Mains cment qu’i n’é plus d’dents, i tcheule le chocolat èt peus i r’tieupe les neugèlles.

Le docteur ausculte la vieille Rosalie. Sur la table de nuit, une assiette pleine de noisettes que le praticien croque distraitement. S’il avait su leur provenance !

info document -  MP3 - 1.4 Mo

info document -  PDF - 95.3 ko

La chronique patoise du QJ en direct :

<iframe
src="http://lqj.ch/patois" style="display:block;
width:98%; height:1000px; margin:auto;" marginwidth="1"
marginheight="1">