Articles

  • Le redyaîd - 2 janvier

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 31 décembre 2021
    Le redyaîd
    Dûe é fait le redyaîd èt I’hanne ât dev’ni Hanne.
    È y é des redyaîds bieus cment des soûerches. È y é des redyaîds veûds cment l’abseince.
    I aî coégnu lai poisantou des redyaîds. I aî vu des redyaîds fure o se çhioûere è djemais d’âtres se fannaie aivaint le soroiye.
    L’aimoé ât ïn âtre redyaîd. L’aimoé ât le redyaîd de l’Âtre.
    Èl é lai raimoyaince des soûerches voù lai soi s’aipaije èt se pésse.
    L’aimoé ât ïn premie redyaîd, redyaîd di tot (...)

  • L’autre terre - 7 janvier

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 7 janvier 2022
    L’âtre tiere
    I vïns d’ènne âtre tiere ènne tiere voù qu’an voigne ènne tiere voù qu’an tchainte â temps de lai moûechon.
    I vïns d’ènne âtre tiere ïn monde â fond de moi. I en aî taint lai grie tiaind que déchend le soi.
    I vïns d’ènne âtre tiere di tchâd paiyis di tyûere de lai sourche des djoués de l’âtre bout des neûts.
    I vïns d’ènne âtre tiere di paiyis de l’aimoé que tchaindge en pèrles d’oûe les tchaigrïns èt les laigres.
    I vïns d’ènne âtre tiere, i vais (...)

  • Lai tchemije d’ïn hèy’rou l’hanne - 14 janvier

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 14 janvier 2022
    Lai tchemije d’ïn hèy’rou l’hanne
    Le nobye chire di Morimont n’était p’ hèy’rou. Èl était paitchi en croûegeâde po épreuvaie de s’ tchaindgie les aivisoûeres. Poénne predjue. Èl en ât r’veni pus déprimè qu’aivaint. Des preutches yi consèyainnent de conchultaie le prayou di covent d’ Lucèlle qu’était coégnu po aipaiji èt r’bèyie lai djoûe de vivre. Le bonhèye n’ât p’ aijie è trovaie chu çte tiere, yi dit le moinne. Mains i coégnâs ïn infaiyibye moiyïn de t’ le (...)

  • Çtu qu’ s’abéche - 21 janvier

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 14 janvier 2022
    Çtu qu’ s’abéche
    Ès sont dous évètyes que s’rendant â covent des Oûejés po lai prije de véture d’ènne soeuratte. En lai gare, ès prenyant ïn taxi po airrivaie en l’hoûere. Ç’ât des dgens tot sïmpyes. Ès n’aint p’ revéti yote véture de prïnces di Môtie. Ès aint bïn compris lai yeçon de l’Évangile : « Çtu qu’ s’éyeuve s’ré abéchi, çtu qu’abéche s’ré éy’vè. » Nôs n’ sons ran que poussiere, dit l’ pus véye. Son confrére aippreuve : Ô, èt peus nôs retoérnerons en (...)

  • Le povoi des sïnts - 28 janvier

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 28 janvier 2022
    Le povoi des sïnts Pour les maux d’oreilles, qué saint qu’est l’ meilleur ? Mais y a saint Osyme qu’est bon ; y a aussi saint Pamphile qu’est pas mauvais. » (Maupassant)
    Tchie nôs âchi, an crait â povoi des sïnts. Tchéque sïnt é sai chpécialitè. Le pus d’maindè, ç’ât sïnt Antoine. È r’trove totes tchoses predjues, les çhiès, les boéches, les brelitçhes. È n’ fât p’ rébyaie de l’ reméçhiaie en indgeant lai piéçatte promije dains l’aimeûniere que s’trove â long d’ (...)

  • Premie voiyaidge en train - 4 février

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 4 février 2022
    Premie voiyaidge en train
    Les premies trains, çoli c’était âtye ! Les dgens aivïnt pavou de ces maichines di diaile que çhoûechïnt d’lai noi femèe èt des roudges éplûes. An dyait que pâre le train, c’était s’échpôsaie è totes soûetches de richques. Chutot les fannes encïntes. Les wagons de trâjieme classe n’aivïnt p’ de toét. Les couradgeous viadgeous que prenyïnt piaice chu ces baincs en bôs étïnt tot nois en lai fin di voiyaidge èt s’ frottïnt les eûyes. È câse (...)

  • Concoé de toérés - 11 février

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 11 février 2022
    Concoé de toérés
    Ïn coupye aichichte è lai r’mije des prix d’ïn concoé de toérés. Lu, ç’ât ïn afaint d’ lai campaigne, ïn boûebe de paiysain. Lée, ç’ât ènne fanne de lai vèlle. Ès sont sietès â moitan di publitye chu des lavons. L’hanne â micro ainnonce : « Trâjieme prix, le toéré Goliath, trâs ans, trâs sâties poi djoué. » Lai fanne bousse dï coutre son mairi : T’és oûyi ? Trâs côps poi djoué ! Te dairôs en pare d’ lai grainne ! L’hanne se coidge. L’ainnonçou porcheut (...)

  • Directives anticipées - 18 février

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 18 février 2022
    Directives anticipées
    Aiprés ses probyèmes de tyûere, ci Fridolin è graiy’nè ses v’lantès po l’ cas qu’an le r’trov’rait sains vie ou bïn incapabye de djâsaie. È voidge ci dossie dains ïn tirou. Èl en é bèyie ènne copie en son méd’cïn, ènne âtre en son tyurie. Chu la tçhvétche, on peut yére : Directives anticipées.
    Tiaind qu’è s’ raippele ç’ qu’è yi ât arrivè, è n’ mainque djemais d’aidjoutaie : « De diou, i airôs poéyu y péssaie. I n’ dairôs pus étre ci. »
    Èl en (...)

  • Saidgeince - 25 février

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 25 février 2022
    Saidgeince
    Âdj’d’heû nôs se v’lans botaie en l’écôle des grants échprits. .
    An peut âchi conchtrure âtye de bé d’aivô les pieres di tch’mïn. Goethe
    Écoute ton tyûere. È coégnât tote chose poéche qu’è vïnt de l’aime di monde èt qu’ïn djoué, è veut y r’touénaie. Paulo Coelho
    È n’ fât p’ pûeraie po ç’ que n’ât pus mains étre hèy’rou po ç’ que feut. Marguerite Yourcenar
    Que niun ne v’nieuche voi toi sains r’pairtchi moiyou èt pus djoéyou Mère Teresa
    Ïn çhôri côte moins (...)

  • Djûenes mairiès - 4 mars

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 4 mars 2022
    Djûenes mairiès
    Aprés quéques annèes de vie ensoènne èt peus dous afaints, ïn djûene coupye déchide de s’mairiaie. Cment le djûene hanne n’ât p’ â courant des traidichions, en lai fïn d’ lai cérémonie â môtie, è s’aippreutche di tyurie èt yi d’mainde : Éstiujètes-me, Chire. An m’ont dit qu’ ç’ât l’usaidge qu’ les mairiès f’seuchïnt ènne aimeûne po les boènnes oeuvres. Qu’ât-ce que les dgens bèyant d’aivége ? Trop hèy’rou de djûere ïn toué en cés caitholitçhes (...)

  • Les m’jures de capacitè - 11 mars

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 11 mars 2022
    Les m’jures de capacitè
    En ç’ temps-li, an n’enseingnait p’encoé lai mathématique. An f’sait tot boénn’ment de l’arithmétique dains les manuels de ci Marius Fromaigeat que feut régent en lai Tchâ-des-Breuleux.
    Lai maîtrasse aipprend en ses éy’euves les m’jures de capacitè. Chu son poulpitre, èlle é pojè ènne botoiye d’ïn yitre èt diff’reints potats. Les afaints coégnéchant dje les m’jures de londgeou.
    En boénne régente, lai maîtrasse aicmence poi révijaie. « (...)

  • Les aidges de lai vétyaince - 18 mars

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 18 mars 2022
    Les aidges de lai vétyaince
    « Quél étre mairtche è quaitre paittes le maitïn, è dous è médi èt peus è trâs le soi ? » Vôs coégnâtes çte djivatte èt vôs en saîtes lai réponche : l’hanne. Ptèt l’afaint, è s’ trainne è quaitre paittes ; ç’ât l’maitïn. Adyulte, è s’ tiïnt debout chu ses dous pies ; ç’ât l’ médi d’ lai vétyaince. Dev’ni véye, è s’aippue chu ïn soûeta. Voili donc les trâs aidges de lai vétyaince.
    Étiene péssait po l’yôdgé di v’laidge. Ïn djoué, po s’ fotre de lu, (...)

  • Homonymes, paronymes et faux amis - 25 mars

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 25 mars 2022
    Homonymes, paronymes et faux amis
    Tchaimp et tchaint sont des homonymes, comme les mots champ et chant. Le premier donne par dérivation tchaimpois (pâturage), tchaimpoiyie (paître). Ce qui justifie son p final.Le second, terminé en t, donne tchaintaie (chanter), tchaintou, tchaintouse (chanteur, chanteuse). Les homonymes sont certainement aussi nombreux en patois qu’en français.
    En revanche, des mots comme le pou (le coq) et le poûe (le cochon) (...)

  • Vente en leingne - 1er avril

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 1 avril 2022
    Vente en leingne
    Lai Martine, tus ses fréres èt soeurs sont mairiès. Lée, èlle ât d’moérèe véye baîchatte po s’ottyupaie des poirents. C’était dïnche dains l’ temps. Èlle é meinme éy’vè les afaints d’ son pus jdûene frére, le Maitchïn. Mit’naint qu’ les poirents n’ sont pus li, èlle échpére enfïn trovaie ïn mairi. Èlle se dit qu’è n’ât djemais trop taîd èt qu’èlle peut encoé piaire. D’ataint pus qu’an n’yi bèy’rait djemais son aidge. Èt peus, c’ment dit l’ provèrbe, (...)

  • Lai tchainson di rond pain - 8 avril

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 8 avril 2022
    Lai tchainson di rond pain
    Conte russe
    Ïn djoué, mai grant-mére nôs tyeûjé ïn rond pain, le boté en lai f’nétre. « Èl ât encoé trop tchâd. Aittendèz, les boûebats ! » Le rond pain fait le bat-gonçhè. « Vôs ne v’lèz p’ m’aivoi, les boûebats ! » Èl é sâtè poi tiere èt rôlè djusqu’ voi lai taniere laivou que dous p’tèts loups djôtïnt ensoinne cment des fôs. Ès l’aint cheuyè en sâtaint. Le rond pain fait le bat-gonçhè. « I aî étchaippè és boûebats.Vôs ne v’lèz p’ m’aivoi, les (...)

  • En vôs de djûere - 22 avril

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 22 avril 2022
    En vôs de djûere
    Certaines chroniques sont assorties de notes explicatives. D’un vendredi à l’autre, vous avez rencontré des mots qui ont enrichi votre vocabulaire patois. En voici quelques-uns en vrac avec leur signification. Saurez-vous les replacer dans leur contexte ?
    Mots à placer 1. ènne face, une ficelle 2. laigrant, larmoient 3. fredoèyes, fredaines 4. raimoyaince, reflet 5. gagui, poupée 6. les ailumairiâs, l’angélus 7. traiyïn, vacarme (...)

  • Ïn chèf qu’é d’ lai poingne - 29 avril

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 29 avril 2022
    Ïn chèf qu’é d’ lai poingne
    Po dév’loppaie entreprije, le paitron, qu’é cheûyè des couès, déchide d’aippyiquaie ses novèlles méthodes èt, po aicmencie, de fotre lai pâle â tiu en cés que s’toénant les peuces. Pe d’ fainiants dos mes ouêrdres. È faît ènne touénèe d’inchpechion. Tot â po l’ moyou, ran è dire, les euvries sont en yote aiffaire. Tus, sâfe ïn djûene hanne qu’ât aippuyie contre le murat, les mains dains ses baigattes. Ç’ât l’ môment de faire ïn éxempye èt (...)

  • Le bonhèye ât dains lai priere - 6 mai

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 6 mai 2022
    Le bonhèye ât dains lai priere
    Ïn traye crâchait â long d’ïn tch’mïn. Èl airait poéyu vivre longtemps èt hèyrou. Mains voili, èl aivait quaitre feuyes. Le traye è quaitre poétche bonhèye. Tus les aimoérous le tyeuyant. Èl ainnonce les mairiaidges, èl aichure lai tchaince és djûes, è promât saintè èt rétchaince. Ève, la premiere fanne èt notre mére en tus, tyaind qu’èlle feut tcheussie di pairaidis, empoétché ïn traye dains sai fûete.
    Le traye è quaitre é des pouvois (...)

  • Bé djâsaidge - 14 mai

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 13 mai 2022
    Bé djâsaidge (12)
    Flânerie en compagnie de Simon Vatré.
    A Mairgats, matous. Ces mairgats aint fait ènne vie di diaîle tote lai neût. Ces matous ont fait une vie du diable toute la nuit. « Mairgats » est le sobriquet des habitants de Courfaivre.
    B Maireûlatte, petite morille. Maireûlatte, maireûlatte, trove tai soeuratte ! Morillette, morillette, trouve ta soeurette ! Formule magique censée favoriser la récolte.
    C Mainté,manteau. Tiaind qu’è faît bé, (...)

  • Le ventriloque - 20 mai

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 20 mai 2022
    Le ventriloque
    Le p’tèt cirtye é inchtallè ses trâtés ch’ lai grante piaice di v’laidge. Â programme di soi, è y ïn ventriloque que djâse d’aivô sai mairionnatte sains eurmuaie les maîrmes. L’airtichte fait l’ toué di v’laidge aivaint lai r’présentâchion. Le Poulotat ât chu son femie. Le ventriloque é envie de yi djûere ïn toué Vôs l’ saivïns qu’ vos animâs djâsant ? qu’è yi d’mainde. Vôs m’ prentes po ïn fô ou bïn ? Le ventriloque demainde en ènne dgerènne que (...)

  • És Rogâchions - 28 mai

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 27 mai 2022
    És Rogâchions
    « Belles rogations, belles moissons". Elles se célèbrent les trois jours qui précèdent la fête de l’Ascension. Il y a une poésie, un charme exquis dans les Rogations où les paroissiens accompagnés de leur pasteur, s’en vont prier à travers les champs pour la fertilité du sol... (Célestin Hornstein, 1854-1934). Ci-dessous, Eric Ankli évoque un épisode particulier à l’occasion des Rogations à Grandfontaine.
    Â temps péssè, és Rogâchions, nôs (...)

  • Le bon tchoix - 3 juin

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 3 juin 2022
    Le bon tchoix
    Étiene é 30 ans. Ç’ât ïn hanne qu’é di djèt. È voérrait bïn s’ mairiaie. Poétchaint, èl ât toûedge véye boûebe. Son fidèye aimi Piera ne comprend pe. Étiene, t’és tos les atouts en main. T’és ènne boénne piaice. I n’ comprends pe poquoi te n’airrives pe è trovaie ènne fanne. I sais, i sais. I en aî rencontrè brament d’aivô léquélles i m’entendôs bïn èt d’aivô léquélles i airôs poéyu faire mai vie. Mains dâ qu’i les présente en mes poirents, les tchoses (...)

  • An r’crute des fannes en lai police d’ lai vèlle - 10 juin

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 10 juin 2022
    An r’crute des fannes en lai police d’ lai vèlle
    En lai police d’ lai vèlle, è n’y é qu’ des hannes. È fât qu’ çoli tchaingeuche. Les fannes aint ataint d’ compétences que les hannes. Èlles poéyant faire tos les méties, aich’ bïn qu’ les hannes, èt bïn s’vent meus qu’yos. È fârait bïn quéques fannes tchie les aidgents d’ vèlle. Le commissére é botè ènne ainnonce dains lai feûye. Trâs fannes se sont présentèes. Ç’ n’ât p’ le tot. D’vaint que d’ les engaidgie, è fât les (...)

  • È y é ïn ptchus dains mon sayat - 17 juin

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 16 juin 2022
    È y é ïn ptchus dains mon sayat
    Il s’agit d’une chanson à boucle. La fin renvoie au premier couplet. On en trouvera la version française et la mélodie sur le site Chère Élise - paroles accords et musique - Chansons de ... È y é ïn ptchus dains mon sayat, tchiere, Élise. Èt boutche-le, tchiere Ugéne. Tchiere Ugéne, èt boutche-le ! D’aivô quoi qu’è le fât boutchi ? D’aivô d’ l’étrain ! Mains l’étrain, è n’ât pe sayi. Èt saye-le ! D’aivô quoi qu’è le fât (...)

  • Tiaind qu’i maindge, i maindge - 24 juin

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 23 juin 2022
    Tiaind qu’i maindge, i maindge
    Ïn djûene moinne d’maindé en son maître : « Vôs nôs djâsèz aidé de l’évoiye. Qu’ât-ce que ç’ât â djeute l’évoiye. Cment faire po étre toutchi poi lai divinne lumiere. Cment qu’ vôs faites, vôs ? »
    Le véye saidge yi réponjé : « Tiaind qu’i maindge, i maindge.Tiaind qu’i doûe, i doûe. » Ç’ât ç’ que nôs fains, nôs âchi.Tiaind qu’ nôs maindgeans, nôs maindgeans, tiaind qu’ nôs dremans, nôs dremans. Nôs fains tot cment vôs, èt poétchaint... Ét (...)

  • Ïn boyou - 1er juillet

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 1er juillet 2022
    Ïn boyou
    Extrait du petit Prince de St-Exupéry
    Dains lai cheuyainte pyainatte vétyait ïn boyou. Çt’envèllie feut trés coètche mains èlle pyongé le p’tèt prïnce dains ïn grant aibaitt’ment :
    – Qu’ât-ce que te fais ci ? dié-t-è â boyou qu’è trové inchtallè sains ïn mot d’vaint ïn entéch’ment de botoiyes veudes èt ïn valmon de botoyes pyeinnes. – I bois, réponjé le boyou, d’ïn moûe épièt. – Poquoi qu’te bois ? yi d’maindé le p’tèt prïnce. – Po rébiaie, réponjé le (...)

  • Menaice - 8 juillet

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 8 juillet 2022
    Menaice
    Quéques djoués aiprés l’entèrrement, lai vave d’ïn hanne brament rètche vait tchie l’ taboéyon po l’eûvtchure di tèchtâment. Croûeye cheurprije : èlle détyeuvre que son mairi é léguè lai moitie de sai foûetchune en sai s’crétaire. Dobe de raidge, èlle ritte tchie le mairbrie po tchaindgie le tèchte chu lai piere tombale. « Vôs v’nites ïn pô taid, dit l’airtijaint, le tèchte que vôs m’aivèz bèyie ât dj’ graivè. I peus tchaimpaie çtée-ci èt en r’ faire ènne (...)

  • Retoé de pèl’rinaidge - 16 juillet

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 15 juillet 2022
    Retoé de pèl’rinaidge
    Le pèl’rinaidge en lai Vierdge de Lourdes toutche en sai fin. Demain, aiprès le dédjunon, le car dait raim’naie les viaidgeous en l’hôtâ. Dains les allous de l’hôtel Pairaidis, ïn vityaire crouje lai djûene sœur dont èl é fait lai coégnéchaince duraint le sédjoué. « Moi, i aî mai dyïmbarde. I pais dje ci soi. S’ vôs v’lèz, vôs peutes veni d’aivô moi. » Lai p’tète sœur aiccèpte aich’tôt. Les voili tos les dous ch’ les vies dains lai meucie (...)

  • Ènne faimille de dyïndyous - 22 juillet

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 22 juillet 2022
    Ènne faimille de dyïndyous T’ m’és l’air éroyenè. T’és des cèneus dôs les eûyes.T’és les papieres que tchoiyant. T’és fait lai nace ou bïn quoi ? È n’y é p’ de quoi étre en lai nace. Po ne ran t’ caitchie, i seus d’ trop en l’hôtâ. Qu’ât-ce que te m’ tchaintes poi li. Ènne che tchairmainte faimille. Laivou qu’èl ât, le probyème ? Le probyème, tchie nôs, ç’ât qu’ tus faint d’ lai musitye. Yé bïn, t’en és d’ lai tchaince. I voérrôs bïn étre en tai pyaice. Èt peus (...)

  • Aidé èt Djemais - 29 juillet

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 29 juillet 2022
    Aidé èt Djemais
    Un poème de Paul Vincensini (1930-1985)
    Aidé èt Djemais étïnt aidé ensoénne, ne se tyittïnt djemais. An les croujait dains totes les foires. An les voyait le soi traivoichie le v’laidge chu ïn tandem. Aidé dyidait, Djemais fratait. Â moins ç’ât ç’ qu’an chuppojait.
    Èls aivïnt tos les dous ènne djôlie cape. L’ènne était noi d’aivo des biancs cairreaux, l’âtre était biantche d’aivô des nois cairreaux. È çoli an airait poéyu les recoégnâtre, (...)

  • Ènne noûne â bistrot - 5 août

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 5 août 2022
    Ènne noûne â bistrot
    Source : Éric Ankli Èl en sait, des hichtoires, çt’Éric Ankli. En voili ènne tote boénne qu’è m’é raipppoétchèe. Dis, Augusta, te les aî oûyis rentraie hyie â soi nos dous boiyous que paitchïnt di bistrot ? Bïn chûr, Léontine, qu’i les aî oûyis. Ès tchaintïnt Lai Jeanneton en mé lai vie, qu’i aivôs grôsse mille honte.
    Ïn pô pus taîd : Te n’ sais pe, Léontine, è m’ sanne qu’ nôs airïns bïn drèt d’y allaie, nôs aito, â bichtrot, mains nôs, çoli s’rait (...)

  • È tot probyème, ènne soluchion - 12 août

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 12 août 2022
    È tot probyème, ènne soluchion
    Ç’ât ïn bél hanne, bïn fotu, lai soûetche d’ébredou que soyeve les tiûeres. Niun n’ le coégnât, è n’coégnât niun. È n’ât p’ de poi chi. Ïn pô dgeinnè, èl entre dains la phairmaicie des Tyats. È s’aippreutche èt d’mainde tot béche en lai phairmaiciene. Éstieujètes-me, i aî ïn p’tèt probyème. Dites-me pie. Qu’ât-ce qu’è vôs airrive ? I peus vôs djâsaie è pait ? Venites dains ci poiye. Ç’ât pus dichcrèt. - I n’ peus p’ trop dépensie po m’ (...)

  • Ènne fabye - 19 août

    Publié dans le Quotidien Jurassien le 19 août 2022
    Ènne fabye
    Alexandre Voisard, pour qui la poésie est parole d’espérance, nous propose une fable pleine de sagesse traduite en patois à sa demande. Le code QR ci-dessous permet d’accéder au texte original.
    Quée yutte que çte vétyaince que vôs bèye djeûte le temps d’aippâre è dev’ni ïn hanne o ènne fanne saichaint allaie drèt èt djâsaie vrâ. An y léche bïn des poènes et des laîgres, des pyaies èt des vézèles.
    Èt peus, â bout di compte, an ât fie d’étre (...)