Vous êtes ici : Accueil

Derniers articles

  • Les souris à 50 centimes ! Les raites è dieche sous ! - 3 janvier 2009

    Une histoire amusante, destinée à la promenade découverte sur le Plateau de Pleigne. L’histoire de l’Ermite de la Côte de Mai date de 1904. Les textes en patois et en français figurent en bas de (...)
  • Atteindre la rédaction du site - 3 janvier 2009

    Adresses utiles et remarques Comité de rédaction du site www.djasans.ch Maurice Jobin, président de la Fédération des Patoisants du Canton du Jura, FPCJ, 032 471 18 40 Agnès Surdez, (...)
  • Atelier de formation, 25 avril 2009 - 3 janvier 2009

    Un réseau d’idées qui se déplie. Cliquer sur les branches pour les ouvrir. Réseau atelier 090425 Réseau atelier 090425 version 2 Réseau atelier 090425 version 3 Les ressources Educ Missions (...)
  • Fête des Patoisants, Alle, 14 septembre 2008 - 3 janvier 2009

    Une belle fête ! Des images qui permettent de revenir sur une chaude ambiance et de revoir des visages connus ! Merci au photographe du jour, Claude Greppin. Voir les photos de la la fête (...)
  • Courses scolaires à thème - 3 janvier 2009

    En 2009, le groupe d’animation patois vous propose trois courses scolaires. Elles permettront de rencontrer des patoisants, d’exercer la sagacité des élèves, de découvrir le Jura sous un jour (...)
  • Etymologie des mots patois - 3 janvier 2009

    Parmi les mots du français presque oublié, connaissez-vous courtil ? pertuis ? murgier ? ouches ? Le patois jurassien les utilise encore. Un travail sur l’étymologie de nos éléments de langages (...)
  • Toponymie du pays jurassien 2009 - 3 janvier 2009

    La toponymie est un sujet de recherches très parlant pour les petits (et grands) Jurassiens. Les liens avec le patois sont nombreux. Une nouvelle version existe, voir (...)
  • La croix de finage, Lai crou di finaidge - 3 janvier 2009

    Un texte de Bernard Chapuis, traduit par l’Ugène, alias Michel Choffat. Patois d’Ajoie, origine Coeuve. Pour écouter l’histoire de la croix du finage : Lai crou di finaidge Tchu nôt’ (...)