Publié : 14 mai

Véyes méties

Bernard Chapuis

Publié dans le Quotidien Jurassien le 14 mai 2021

Véyes méties

Liste non exhaustive d’anciens métiers. Certains ont disparu à jamais, d’autres reviennent à la mode. Il y a lieu de distinguer les professions dont on tire le revenu et les activités occasionnelles.
À titre d’exemple, le taupier n’exerce pas à plein temps.

Le vannier, le penolie, çtu que fait des p’nies . Paiyisain â tchâtemps, penolie en huvie.
Le rémouleur, le r’molou. È rémole vos cisés, vos coutés, vos haitchattes et vos sciattes.
Le charbonnier, le tchairboénie. Tchairboénie ât maître en l’hôtâ. Aivoi lai fé di tchaiboénie.
Le charron, le rûeyie. « Le Djosèt tchéz lai Cochelatte était ïn bon rûeyie. » (S. Vatré).
Le chaudronnier, le maignïn. Le chaudronnier ambulant venait souvent d’Italie. Les Maignïns sont les habitants de Plagne.
Le colporteur, le craimpèt. È pésse d’ènne mâjon en l’âtre po vendre sai maîrtchaindije, des d’vaintries, di flé, des boiyattes.
Le forgeron, le maîrtchâ. Les afaints di maîrtchâ n’aint p’ pavou des éplûes.
Le bedeau, le bodé. Le bodé d’ Poérreintru aivait du djèt tiaind qu’èl entrait â môtie dains sai bèlle véture.
Le tonnelier, le boss’lie. En français, la bosse est un tonneau.
Le sellier, le boérlie.Penser à bourrelier.
Le charpentier, le tchaipu. Sïnt Djosèt était ïn tchaipu.

Citons encore
Le garde-champêtre, le banvaid. Le berger de cochons, le bardgie d’ poûes. L’équarisseur, l’encrottou. Le voiturier, le chairroiyou . Le cloutier, le çhoulie. Le crieur public, le taboérnou.


Ecouter la chronique lue par Bernard Chapuis

info document -  MP3 - 5.8 Mo

Vieux métiers

Liste non exhaustive d’anciens métiers. Certains ont disparu à jamais, d’autres reviennent à la mode. Il y a lieu de distinguer les professions dont on tire le revenu et les activités occasionnelles.
À titre d’exemple, le taupier n’exerce pas à plein temps.

Le vannier, celui qui fait des paniers. Paysan en été, vannier en hiver.
Le rémouleur. Il aiguise vos ciseaux,vos couteaux, vos haches et vos scies.
Le charbonnier. Charbonnier est maître chez soi. Avoir la foi du charbonnier.
Le charron. « Le Joseph chez la corsetière était un bon charron. » (S. Vatré).
Le chaudronnier. Le chaudronnier ambulant venait souvent d’Italie. Les Maignïns sont les habitants de Plagne.
Le colporteur. Il passe d’une maison à l’autre pour vendre sa marchandise, des tabliers, du fil, des fichus.
Le forgeron. Les enfants du forgeron n’ont pas peur des étincelles.
Le bedeau. Le bedeau de Porrentruy avait fière allure quand il entrait à l’église vêtu de son bel uniforme.
Le tonnelier. En français, la bosse est un tonneau.
Le sellier. Le mot patois boérlie fait penser à bourrelier.
Le charpentier. Saint Joseph était charpentier.

Citons encore
Le garde-champêtre. Le berger de cochons. L’équarrisseur. Le voiturier. Le cloutier. Le crieur public.