Publié : 27 novembre 2020

Ressemblance

Eursannaince

Publié dans le Quotidien Jurassien le 27 novembre 2020

Eursannaince

Dous boyous dains lai cïntyantainne èt que se r’eursannant cment dous gottes d’âve dichcutant foûe dains ci cabairèt d’ lai véye vèlle. Lai s’mâyiere les révije d’ïn eûye èt prâte l’airoiye.
- Laivou qu’és tchoé â monde, toi ?
- È Poérreintru, és Minoux. Dains çte matèrnitè qu’ât frommèe mit’naint.
- Tïns, ç’ât chorpregnaint. Moi âchi. En quélle annèe ?
- En sèptante.
- Cment moi. Qué mois, qué djouè, quélle hoûre ?
- Po étre précis, le vïngt-sèpt de novembre dieje-nûef cent sèptante,és onze di soi.
- Ç’ n’ât p’ craiyâbye. Mai mére m’é aiccoutchi és Minoux, meinme annèe, meinme mois, meinme hoûre.

Entre ïn âtre client que d’mainde en lai s’mâyiere :
- Qu’ât-ce que ç’ât que ces dous lascars ? È m’sanne qu’èls aint ènne sacrée tieute.
- Ces dous pieinteusses ? Ç’ât dous bassains que v’niant ci tos les sois èt que boyant è n’pus saivoi ç’ qu’ès dyant.

Notes
Eursannaince, ressemblance
Lai s’mâyiere, la sommelière
dous bassains, deux jumeaux


Ecouter la chronique lue par Bernard Chapuis

info document -  MP3 - 2.6 Mo

Ressemblance

Deux ivrognes dans la cinquantaine et qui se ressemblent comme deux gouttes d’eau discutent à voix forte dans ce bistrot de la vieille ville. La sommelière les observe d’un œil et prête l’oreille.
- Où est-ce que tu es né, toi ?
- À Porrentruy, aux Minoux. Dans cette maternité qui est fermée maintenant.
- Tiens, c’est bizarre, moi aussi. En quelle année ?
- En septante.
- Comme moi. Quel mois, quel jour, quelle heure ?
- Pour être précis, le vingt-sept novembre mille neuf cent septante, à onze heures du soir.
- C’est incroyable. Ma mère a accouché aux Minoux, la même année, le même mois, à la même heure.

Entre un autre client qui demande à la sommelière :
- Qu’est-ce que c’est que ces deux lascars ? Il me semble qu’ils ont une sacrée cuite.
- Ces deux ivrognes ? Ce sont deux jumeaux qui viennent ici tous les soirs et qui boivent à ne plus savoir ce qu’ils disent.